Le Mémorial du Soldat Musulman…

Une très bonne initiative de François Hollande, Président de la République: Inauguration du Mémorial du Soldat Musulman, ce mardi 18 février 2014, un moment hautement symbolique à la Grande Mosquée de Paris.

20140218-204411.jpg
Mémorial du Soldat Musulman

Des soldats musulmans? Oui, beaucoup, depuis l’Empire français!..  » (…) des tirailleurs, des goumiers, des spahis, parfois même des zouaves. Tels étaient les noms de leurs régiments. Qui étaient-ils? C’était parfois des conscrits, parfois des engagés, parfois des combattants volontaires. Beaucoup venaient d’Algérie: 175 000, mobilisés pour la guerre de 1914. Près de 25 000 y laissèrent leur vie. D’autres furent recrutés en Afrique noire: 180 000 tirailleurs durant la Première Guerre mondiale, essentiellement du Sénégal. Mais nous avons eu aussi des Tunisiens, des Marocains, qui sont venus se battre en France. D’autres encore venaient de plus loin, des Comores, de Djibouti, et des actuels Outre-mer (…) « . C’est ce que rappelle le Président de la République, on l’écoute…

Pour la Mémoire. Gloire à eux et, Merci Monsieur le Président.

Respect.

Publicités

Ce tract de 1925 qui fait penser aux éléments de langage de la #Droite, #Valls, #réacs, etc)…

Ça ressemble à un tract de la Droite [Édit 05Mars.2016: s’applique aussi à la Gauche Finkielkraut tendance Manuel Valls], s’y trouve des éléments de langage de l’UMP, le socle idéologique du Front national et les antiennes des réacs catho des Manifpourtous, Jourdeprière, Civitas et associés. Un document amusant, « Que faire pour sauver la France? » que j’ai trouvé chez Rene Paul-Henry, un extrait du Pèlerin du 13 décembre 1925. Ça se passe de commentaire. Lisons.

 pelerin13dec1925

« Attaque en règle contre la laïcité, contre le socialisme, contre le suffrage universel, défense des élites (…) On croirait lire les revendications de la Manifpourtous, « désagrégation des traditions, pervertissement des consciences ». On a aussi l’impression de lire quelques hommes politiques d’aujourd’hui: quelques recettes miracles d’alors sont proposées qui ressemblent fort, pour certaines, aux recettes miracle d’aujourd’hui. Le pétainisme en tout cas était fin prêt » (René Paul-Henry).

Juste une chose: Si quelqu’un peut vérifier les écrits d’Eric Zemmour in « La Mélancolie Française« , pour voir s’il n’y a pas lieu d’instruire une plainte pour plagiat. Merci.

De l’attractivité de la France, pour une compétitivité structurée…

Valoriser l’attractivité, définir les bases stratégiques pour montrer que «la France est un pays où l’on peut investir», c’était le but affiché par le Conseil stratégique de l’attractivité de ce lundi 17 février à l’Élysée. Il en ressort quelques grandes lignes assez intéressantes…

Bgslqu3CMAAzepn.png_large

Pour compléter son arsenal séduction et pour aller bien au delà de l’existant (les pôles d’excellence, le potentiel technologique et industriel, la marque France valorisée par des labels: #Madeinfrance, #Frenchtech), la France se dote d’un nouvel outil global de promotion qui intègre:

1. Le « Passeport talents » pour attirer les talents internationaux: Début 2015, offrir une durée de séjour de quatre ans renouvelable aux les entrepreneurs internationaux qui souhaitent venir régulièrement en France avec des visas de circulation de longue durée (jusqu’à 5 ans) et un délai d’obtention réduit à 48 heures.  Un allègement généralisé des formalités pour attirer tous les acteurs de l’économie de l’intelligence et les inciter à rester en France.

2. Faciliter l’implantation des start-up étrangères en France: Avec le French Tech Ticket, les startups étrangères sélectionnées bénéficieront d’une aide financière de 25 000 €, d’un interlocuteur unique (French Tech Help Desk) et d’une aide  logistique à l’implantation, d’un accompagnement sur mesure fourni par les accélérateurs French Tech.  Bpifrance renforcera l’information sur les financements publics dont ils peuvent bénéficier.

3. Mieux connecter la France aux marchés mondiaux: fluidification des procédures en douane et des opérations logistiques, simplification et dématérialisation des procédures administratives à la frontière, une seule interface numérique pour déposer toutes les déclarations administratives obligatoires, facilitation du paiement de la TVA à l’import etc.

4. Une agence unique pour renforcer l’internationalisation de l’économie française. Dans un seul et même établissement public, de l’Agence française pour les investissements internationaux (Afii) et d’Ubifrance pour renforcer l’internationalisation de l’économie française, en étroite collaboration avec les Régions. Et, en filigrane, la stabilisation des normes et mécanismes fiscaux pour éviter que certains « grands» s’extirpent de l’obligation fiscale vis à vis de la France. Pour résumer:

My Files

Il est donc question de réorganiser le potentiel économique et industriel, d’établir les bases pour de nouvelles synergies entre d’un côté, les entreprises (convergence technologique) et de l’autre, l’action des pouvoirs publics (convergence structurelle). Ceci, pour asseoir dans la durée, ce qu’il convient de nommer «la compétitivité structurée», un nouveau concept que je trouve plus adapté, et qui va bien au delà de la simple compétitivité dite «structurelle».

Une bonne chose. A suivre.