Meeting de Sarkozy au Trocadéro: le sourire radieux de JF Copé…

Pour vérifier l’info du Point de ce matin (surfacturation des prestations par les amis de Copé), j’ai eu le courage de regarder le fameux meeting de Nicolas Sarkozy au Trocadéro, c’était le 01 mai 2012, à 5 jours de la victoire annoncée de F. Hollande. Remix…

A part le soleil, le beau temps et les statues de la Place, tout était facturé: Les invitations (cartons), les flyers, les drapeaux tricolores, les casquettes, les bouquets de fleurs, les muguets, les milliers d’affiches estampillées « NS », les bobs pour bébés et vieux, les tee shirts, les bonnets phrygiens, le maquillage, les figurants, les milliers de ballons, les écrans géants, la sono, la sécurité, l’estrade tendance marbre blanc, les micros, la caméra comme au foot etc. Et, dans ce lot d’images, le sourire radieux de JeanFrançois Copé

20140227-223339.jpg

Juste un sourire, il était joyeux JF Copé, Allez savoir pourquoi.

Publicités

L’Affaire: Quand JF Copé fait « Braquo » dans les caisses de l’UMP … #Bygmalion #CopeGate

L'affaire JF CopéIl y a des jours comme ça où la première info annonce une très belle météo, c’est jouissif.

Un véritable « Hold-Up » écrit Le Point.fr qui a enquêté documents à l’appui. Montant du « braquage », huit millions d’euros pour avoir organisé les meetings de la campagne 2012 de Nicolas Sarkozy via Event & cie, la filiale événementielle de Bygmalion, une agence de communication appartenant à deux anciens collaborateurs de ses collaborateurs de JF Copé!.

Selon des documents dont Le Point a eu connaissance, Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale puis secrétaire général du parti, avait multiplié les commandes auprès de l’agence de com de ses amis Bastien Millot et Guy Alves pour charger la mule sur certaines prestations facturées à l’UMP hors appels d’offres. Lors des meetings, les frais de traiteur, de retransmission vidéo et d’éclairage atteignaient parfois le double des tarifs habituels!

L'Affaire Copé

Plus troublant, en épluchant les statuts de la société, Le Point a découvert un montage financier particulièrement sophistiqué avec une SARL logée au Luxembourg (Quoi? Évasion fiscale? Cc Bercy) un gestionnaire de fonds très lié au Qatar (on y est! Le Qatar!), la vente en 2006 et 2007 de deux joyaux immobiliers de l’État au Qatar par Jean-François Copé, alors ministre du Budget (Là, ça devient une affaire d’Etat!), des transactions intermédiaires via un fonds d’investissement dirigé par un certain Emmanuel Limio qui avait embauché le chef de cabinet de Jean-François Copé, Guy Alves, devenu depuis patron de Bygmalion, la boîte de com au cœur de la nouvelle arnaque dévoilée par le Point.fr.

EXCLUSIF (LePoint): 8 millions réglés par l'UMP à des amis de Copé!

Sarkozy va t-il se constituer partie civile? Et François Fillon, l’autre victime de Copé va t-il? (Devinez). Les militants UMP qui ont cotisé pour le Sarkothon (11 millions d’euros) peuvent dire merci à Bygmalion (ou l’inverse).  Je crois que JF Copé va avoir des problèmes, de gros problèmes, il va être « À Poil ». Si quelqu’un peut retrouver ses déclarations publiques pendant l’Affaire Cahuzac pour faire le point. Sa lettre de demande pour la souscription UMP doit être agréable à relire ainsi que ses « remerciements » aux militants UMP. Quand on pense qu’il ne voulait même pas rembourser la Lettre de remerciement de Sarko aux militants de l’UMP!

Monnaies (politiques): Les Guéants, les Cahuzacs et quelques Copés.

J’adore la politique, c’est mieux que Dallas: JF Copé va porter plainte pour diffamation, LePoint.fr fera son Médiapart avec de nouvelles révélations documents à l’appui, François Fillon va chercher à écarter JF_Copé de l’UMP et, (INFO) Nicolas Sarkozy sera candidat en 2017 après avoir annulé l’option « Primaire UMP » de Copé-Fillon, voila.

(A suivre)