#Sarkoleaks: une fuite organisée par Sarkozy himself?…

rtxxzk9La question se pose et il faut parcourir les blogs politiques pour voir émerger une autre réflexion sur les «coïncidences cartes postales» de Nicolas Sarkozy de ces derniers jours.

En effet, après les révélations du Point.fr sur le «copinage Copé» dans la gestion des comptes de l’UMP, on assiste à une deuxième «victimisation de Nicolas Sarkozy» avec ces révélations sur les enregistrements de Patrick Buisson. Deux fois victime en si peu de temps? le timing est parfait diront certaines mauvaises langues, n’empêche…

Dans son papier intitulé «l’épineux Buisson», Jegoun pense que «ces enregistrements sont bien un scandale, la victime en est Nicolas Sarkozy. C’est tout ce que l’on retiendra de cette histoire: il a été trahi par celui qui l’a mal conseillé». Et va plus loin : «Depuis quand ce retour est-il préparé? Qui nous dit que la fuite est fortuite? Comment les enregistrements sont-ils arrivés jusqu’à la presse? (…)  Qui nous dit que les enregistrés n’étaient pas au courant? etc.». On peut en effet se demander comment Atlantico.fr (Proche de l’UMP et de Sarkozy) et le Canard enchaîné ont pu avoir accès à ces enregistrements. Un cadeau de l’intelligent Patrick Buisson? l’ex (et peut être toujours) conseiller de l’ex président de la République a t-il égaré ses enregistrements? Il est difficile de croire que Nicolas Sarkozy, l’ancien Ministre de l’intérieur (donc à la tête des renseignements généraux), Chef de l’État (2007-2012), s’est laissé berner comme un bleu par Patrick Buisson et surtout, sur une si longue période (5 ans), sans s’en rendre compte! J’ai un doute, vous aussi.

Nicolas Sarkozy était t-il un « enregistré » consentant? Et si toute cette affaire n’était qu’une grossière mise en scène politique? Et si ce n’était qu’une nouvelle «carte postale» pour endosser l’éternel costume de victime, comme jadis dans l’affaire Clearstream?

Il faut dire que la carte postale est belle, trop belle et, ce ciel bleu (UMP), disons, ce soleil qui brille comme une auréole au dessus de Nicolas Sarkozy dessine aussi l’ombre du doute qui l’accompagne. Une semaine après sa visite (à sa demande) chez la Chancelière Angela Merkel, il faut croire que notre vacancier (politique) cherche un billet retour: Et si Sarkozy était derrière tout cela?

Directement, ou indirectement,

Je pose la question.

Les (3) enregistrements de Sarkozy par Buisson (extraits audio)… #Sarkoleaks #Buissongate…

Atlantico a mis en ligne (3) trois enregistrements réalisés par Patrick Buisson à l’insu de Nicolas Sarkozy. Je vous les propose en format Souncloud, (illustration @GuilaumeTC #CroisonsLes)

1er extrait (Guéant, Musca, Mercier et les interventions sur les juges): 26 février 2011. Résidence de la Lanterne, Patrick Buisson quitte Nicolas et Carla à la fin d’une réunion stratégique, il enregistre la conversation qu’il va avoir avec Jean-Michel Goudard, conseiller en communication et publicitaire, dans la voiture qui les ramène de Versailles

2e extrait (Nicolas, Carla, l’immobilier, leurs finances et leurs amours): 26 février 2011 à la Lanterne. En présence de Nicolas et Carla Sarkozy, Patrick Buisson enregistre. Il est question du départ de Brice Hortefeux du ministère de l’Intérieur et des difficultés que ce dernier allait rencontrer pour se trouver un nouveau logement

3e extrait (« Y’en a qu’un qui pourrait remplacer Fillon, c’est Juppé »): Le 26 février toujours, Discussion sur un prochain maniement ministériel. Michèle Alliot-Marie (MAM), empêtrée dans ses affaires d’investissements en Tunisie et Brice Hortefeux vont notamment quitter le gouvernement. Pour Matignon, Nicolas Sarkozy ne semble pas envisager réellement de remplacer François Fillon.

Bonus track…

Question: Au fait, qui a fourni ces enregistrements à Atlantico? Je pense qu’il faut mettre en place une commission d’enquête parlementaire pour faire la lumière sur toute cette affaire car,  si Patrick Buisson a réussi à espionner tranquillement Nicolas Sarkozy (Président de la République), on peut légitimement s’inquiéter sur les « données confidentielles » de la République,  les dossiers classées « secret-défense » qui éventuellement seraient dans la nature (Russe, Chine, Nasa etc)

Lire: Patrick Buisson, la taupe de JF Copé à l’Élysée?

Read more at: Atlantico.fr (Verbatin etc.).

Donc, Patrick Buisson était la taupe de JF Copé à l’Elysée… #BuissonGate

Aujourd’hui le Canard enchaîné publie le verbatim d’un après-midi à l’Élysée, enregistré par Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy. La question de l’existence des enregistrements ne se pose plus, il y a lieu de se poser d’autres questions: Y avait t-il un commanditaire? A qui profite l’écoute?. La réponse, peut-être dans cet extraittweet du journal en ligne L’important..

20140305-005920.jpg

Et lorsqu’on suit la piste (dans le JDD), une surprise à la fin du paragraphe…

20140305-010125.jpg

Donc, d’après ces extraits, Patrick Buisson était la taupe de JF Copé au cœur de l’Élysée. En effet, c’est de mieux en mieux. On va attendre la nouvelle déclaration solennelle de JF Copé avec mise sous scellés des enregistrements Buisson au siège de l’UMP. Pour le reste, achetez le Canard Enchainé et lisez-le!

(A suivre)