Montée du FN: La presse et le « délit d’information » …

1690737_5_542c_une-de-liberation-du-25-avril-avec-nicolas_220d0b90aadcabbad0437825a4fb4928Au sortir du premier tour des élections municipales, on assiste à une constante dans l’analyse du «fait politique du moment» à la UNE de toutes les éditions: «la montée spectaculaire du Front national».

L’analyse qui en découle suit une arithmétique politique implacable: 1 Montée du Front national, donc, 2. Remise en cause de la politique du gouvernement. C’est l’axe choisi par les éditorialistes, toute presse confondu. C’est là une présentation simpliste, voire dirigée qui laisse penser que la presse est sous le coup d’un « délit d’information».

Je pose volontairement ce nouveau concept, produit de l’anaphase d’un récent bashing sur lequel on ne va pas s’attarder. La présentation-analysée par la presse occulte certains faits politiques qui expliqueraient assez simplement cette «montée de la mayonnaise frontiste». Les cuisiniers de nos «cantines politiques» font volontairement abstraction des recettes politiques de la période 2007-2012, et son «menu extrême», effacé de la «carte (politique)» présenté aux français, comme si rien de «d’allergique», de «toxique» n’avait été proposé sur les plateaux-télé-(repas) des français.

La « recette décomplexée sauce-extrême-droite » était servi sans vergogne avec tout ses ingrédients. Il n’est pas inutile de rappeler aux uns et aux autres les conditions de conservation des valeurs de la république, et les recettes du cuisinier- en-chef d’une période récente, où la «chaîne du froid» n’était pas respectée, cette période qui aujourd’hui encore s’écoute grâce à Patrick Buisson, son commis-de-cuisine, l’enregistreur des recettes culinaires du Top-Chef. Souvenirs…

S’interdire de réfléchir est une chose pardonnable mais, induire en erreur l’électeur-consommateur avec falsification de l’étiquetage sur les «produits politiques » est une grave entorse à l’étique qui fonde le doux métier de journaliste. L’Électeur risque une intoxication politique (c’est le cas), et la presse, une condamnation pour «délit d’information»…

Lire: «Idées du FN»: le logiciel Opensource pour poligeeks de droite

J’ai dit.

8 réflexions au sujet de « Montée du FN: La presse et le « délit d’information » … »

    1. Oui (j’ai lu ton billet) et, on veut nous expliquer que c’est un fait récent, « la faute à Pépère! » (les cons)
      Aussi, Y a t-il vraiment une montée du FN? Oui, si l’on ne tient pas compte de tous les abstentionnistes de dimanche. Mais, en terme de volume (sans abstention), quel est le poids réel du FN?

      Si quelqu’un a des stats…

      J'aime

Répondre à franckmicha Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s