Oh Mon Dieu: « Et Jésus leur dit : ma femme… » Ah bon?

Que Dieu me pardonne ce billet, mais, comme en politique, il faut dire la vérité aux chrétiens!. Un vent de panique souffle dans les sacristies, un papyrus fraîchement déchiffrée révèle une phrase étonnante, une découverte: « Et Jésus leur dit : ma femme… », un choc. Ma femme? Jésus-le-Christ-Saint-Sauveur avait une femme? Marie-Madeleine? Sacrilège…

20140411-075114.jpg

Une phrase cachée, authentique, confirmée ce 10 avril 2014 par Karen King, professeure à Harvard Dininity School (« Gospel of Jesus’s Wife »). On va refaire l’histoire, accréditer l’hypothèse Da Vinci Code, remettre en cause le célibat des prêtres, et se foutre de la gueule des cathos pour des siècles des siècles.

Papyrus Jesus Wife FemmeSOURCE

Je vais répondre à deux questions que vous vous posez déjà.

1. Jésus de Nazareth avait-il une femme? Réponse: Et alors? C’était peut être juste une maîtresse, pour un blond aux yeux bleus, la trentaine…
2. Qu’est ce qu’il pouvait bien faire avec une femme? Réponse: A votre avis, la Prière! ben voyons… What do you expect?

Mon conseil aux chrétiens-cathos au bord de la crise de nerf: pas de panique, on ne lâche rien! « un Papa – une Maman » est confirmé. Il faut se réjouir car la phrase aurait pu être:

« Et Jésus leur dit: mon mec… ».

(Amen)

(NouvelObs)

 

9 réflexions au sujet de « Oh Mon Dieu: « Et Jésus leur dit : ma femme… » Ah bon? »

  1. Euh, le lien que tu donnes dit que le document date du 6ème au 9ème siècle, relis-le. Moi je crois que Jésus était un homme et aimait la fête et les femmes…

    J'aime

      1. Si ça t’intéresse, l’évangile de Barnabé est convoitée par le Vatican mais la Turquie refuse de la vendre.
        Des évangiles apocryphes , il y en a un paquet, tu sais

        J'aime

        1. Merci
          Sinon, ça m’amuse de me foutre de la gueule des cathos, cependant, je comprends le conservatisme de l’Eglise sur les Écritures même si certains l’utilisent de façon rétrograde.

          Au delà des vérités non vérifiées, ces textes structurent notre vie en société, D’ailleurs, certaines de ses valeurs fondent notre Code Civil (Vol, le bien, le mal, le respect, les punitions etc.), la Loi.

          Re-écrire les Écritures? A qui bon? Des évolutions à la marge, oui. Ne pas toucher au Christ, pour protéger l’Edifice.

          J'aime

  2. Il semble bien que les évangiles apocryphes attestent de cette assertion. Les évangiles utilisés actuellement (Bible de Jérusalem) sont le résultat de multiples manipulations et traductions faites au cours des siècles et donc il est fort possible qu’on soit loin des textes originels (ou prétendus tels) écrits plusieurs siècles après les événements décrits.
    D’autre part, le personnage principal de l’affaire, pour pouvoir prêcher, était obligatoirement rabbin et donc marié et Marie-Madeleine (Marie de Magdala de son vrai nom) ressort dans l’histoire non comme une prostituée mais comme une riche veuve qui aurait financé l’aventure.

    De toutes façon, les aventures sexuelles sont largement évacuées de ces écrits.

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s