Non, la droite n’a pas le monopole de la Weston…

WestonAquilino Morelle a été « destitué » par MediaPart (et la presse) pour deux raisons: 1/ Le conflit d’intérêt avec des laboratoires pharmaceutiques du temps de sa fonction à l’IGAS et,  2/ Son goût du luxe, présentée comme incompatible avec la morale de gauche, voire avec les fastes de la République. C’est ce deuxième point que je vais aborder dans ce billet (Kitsuné) de Pâques.

Il faut dire que je n’ai pas été tendre avec l’ex-conseiller du Président de la République, mes billets le concernant (, et ) ne portaient aucune fragrance de cirage, j’ai essentiellement pointé du doigt sa relation politique avec l’actuel chef de gouvernement, et son rôle dans l’orientation politique que prend le quinquennat de François Hollande. Aquilino Morelle, le faiseur de Princes n’est plus en poste, victime de son bon goût pour les Weston, de ce « luxe incompatible avec les valeurs de la gauche», particulièrement dans les palais de la République. C’est la remarque qui m’a été faite dans un bar à Lyon: « Ce Monsieur (A. Morelle) a des dizaines de Weston, il les faisait cirer à l’Elysée, vous vous rendez compte? En plus, pour un gouvernement de gauche qui parle de MadeinFrance, avoir des chaussures de marque, même pas françaises, c’est honteux! etc… »

A croire que  «Être de gauche, c’est faire pauvre», non. Quelques précisions: 1. J.M.Weston est une marque française malgré sa sonorité anglophone, qu’on se le dise! (Weston,  c’est le nom d’une petite ville américaine près de Boston où le français Eugène Blanchard a fait ses classes en 1904, avant de s’établir chez lui à Limoges, dans la maison fondée en 1821 par son Père Édouard. Il dépose le nom J.M.Weston en 1921 avec Jean Viard. Lire et prononcer « J’aime Ouestone »). Les congolais qui l’ont adopté le savent, il ne sont ni riches, ni de Droite! 2. Son prix s’explique par le savoir-faire et les matières premières d’exception dans sa confection. 3. En avoir n’est pas incompatible avec des convictions politiques (de gauche). Tenez, ma première…

J.M. Weston

Ma première « Morelle« , euh (pardon), ma 1ère Weston, date de décembre 1988, un cuir ancien qui chausse mes pieds aujourd’hui encore (longevité), une pièce toujours à portée du cirage-etde-la-chamoisine, pour un cuir toujours gorgé de plaisir. « Être à côté de ses pompes », c’est un rituel qu’Aquilino Morelle n’a pas respecté faute de temps (erreur grave), c’est la seule chose qu’on peut lui reprocher. « Vouloir paraître », c’est à dire, faire l’économie du signe, n’est pas un crime et, le procès pour « passion incompatible avec la morale politique » c’est quelque de très inélégant, une pure vilenie propre aux va-nu-pieds, un défaut que nous explique avec brio une amie sur Facebook.

«Et bien! Sachez messieurs que comme nos pieds nous supportent, il est bon d’en prendre soin, qu’à ce titre, seuls les souliers méritent que l’on s’y attarde. Nous rentrons alors dans les illustres et intemporelles maisons comme Weston, Church, Sartore (Renato Sartori) ce n’est pas une question de moyens mais de choix! Le  » cher » n’est pas  » cher » quand on le garde plus de 10 ans, que derrière se trouve la réunion de multiples exigences et talents! Sélection des cuirs, travaillés et cousus main par de vrais artisans etc etc …. il s’agit de pérennité et d’un savoir faire, c’est un privilège que l’on s’offre ou se fait offrir et digne de tout homme qui marche dans ses « pompes ». En plus, côté coquetterie, qu’avez vous après votre voiture ou votre montre!….. votre femme ?»

Cordialement (signé Isabel Babin) cc Gilles Saulière.

On peut être de gauche, avoir des Berluti (Roland Dumas), une belle montre (Julien Dray) et être « à côtés de ses pompes » (Aquilino Morelle, lire son billet de juillet 2010 titré: Un homme de gauche peut-il être riche? by himself). Il avait déjà répondu à ses détracteurs. En conclusion, Non, la droite n’a pas le monopole de la Weston. Cadeau, une « petite leçon de cirage de pompes »…

Lire:La p'tite histoire de J.M.Weston, le Savoir-faire MadeinFrance

(avec des Weston c’est pareil, j’ai vérifié). Joyeuses Pâques.

Publicités