Valls contesté à Gauche: Auprès de ma fronde, Qu’il fait bon, fait bon, fait bon ♪ …

L’opposition oui, mais de gauche, pour un « un nouveau contrat de majorité » et  « un changement de politique« . c’est l’objectif affiché des députés PS dits « frondeurs«  sur leur site web: appeldes100.fr. (Lire l’Édito).

Appeldes100

L’objectif? réorienter la politique du Gouvernement Valls comme ils le disent dans les lignes suivantes:

Édito

Agir, et ne pas subir. Au lendemain de la déroute municipale de la gauche, nous étions une centaine de parlementaires et responsables socialistes à lancer un appel au Président de la République et au nouveau gouvernement pour leur demander une réorientation rapide de leur politique. Le choc des élections européennes confirme l’urgente nécessité de cette démarche.

Nous partageons évidemment l’idée qu’il faut maîtriser les déficits et les dépenses publiques et aider les entreprises qui en ont besoin. Mais nous ne pouvons approuver une politique restrictive qui fragilise la reprise, et encore moins l’idée que la gauche au pouvoir fasse payer par les couches populaires et les classes moyennes une politique massive de baisse d’impôts et de cotisations des entreprises sans aucune condition. Nous souhaitons prévenir la tentation social-libérale et nous considérons que la lutte contre les injustices et pour une vraie réforme fiscale constitue une priorité. Refusant de voir la gauche reproduire le fonctionnement pyramidal de la Cinquième république, nous demandons également que ces choix fondamentaux soient réellement préparés et débattus dans le cadre d’un «contrat de majorité».

C’est parce qu’ils ont estimé que ces demandes n’ont pas été suffisamment prises en compte que de nombreux signataires de cet appel ont fait partie des 41 députés qui se sont abstenus le 29 avril sur le vote du «programme de stabilité». En plaçant les listes socialistes en troisième position, loin derrière l’UMP et le FN, en confirmant ainsi le fossé qui s’est creusé depuis 2012 entre la gauche au pouvoir et ses électeurs, les élections européennes nous invitent à poursuivre résolument ce combat, ce travail de rééquilibrage pour la réussite du quinquennat. Les textes budgétaires soumis au Parlement en juin nous donneront de nouvelles occasions de défendre des propositions concrètes pour rééquilibrer les choix économiques et fiscaux.

Il convient aussi désormais d’associer à ces combats parlementaires les très nombreux citoyens qui, dans le pays, partagent nos analyses et notre conviction : ce quinquennat ne peut réussir qu’en renouant avec les engagements pris en 2012. Plusieurs initiatives citoyennes ont déjà été prises spontanément et confortent notre engagement. Ce site est un moyen nouveau mis à votre disposition pour exprimer votre soutien à notre combat et contribuer à enrichir notre réflexion collective. Nous vous invitons à vous en saisir, à le faire connaître, à le faire vivre pour qu’ensemble, nous puissions dans les mois qui viennent contribuer à l’indispensable sursaut de la gauche!

Signé: L’Appel des 100.

Je partage leur avis à quelques détails près. Il est possible (et conseillé) de soutenir cette initiative: Soutenir l’Appel des 100.

Allez, entrez dans la danse!: Auprès de ma fronde ♪ , Qu’il fait bon ♫ , fait bon, fait bon ♪ …

Publicités

Le Prince Rocher de Monaco (Faire-part Grimaldi)……

Certains d’entre nous ont reçu un Faire-Part de grossesse (c’est nouveau). Aussi, permettez que je vous fasse part d’un heureux événement pour le Prince Albert (pour la Princesse Charlène, les mois à venir vont être pénibles selon mon épouse, je confirme…)…

image

Pourquoi  » Prince et pas Princesse »? Bah… C’est le souhait de la famille Grimaldi (un vieux truc, la tradition, la succession etc). Et, depuis le temps qu’ils … c’est forcément un garçon (secret des sources). Dans l’attente , on va l’appeller « Rocher », oui le « Prince Rocher de Monaco »

(…)

Quand #Lyon manifeste contre le racisme…

J’y suis, Place des Terreaux, avec les jeunes, les associations contre le racisme et l’antisémitisme, sous ce beau soleil qui redonne des couleurs à Lyon, Capitale de la résistance.

image

Oui, #TouchePasAMonPote never dead… (Fier d’être Français).

Gloire à Harlem Désir.

Hausse du chômage: JM Ayrault plaide non coupable…

La tyrolienne du chômage continue, les chiffres d’Avril 2014 sont…

20140528-182801-66481914.jpg
20140528-182814-66494522.jpg
20140528-182826-66506325.jpg

Le choc de compétitivité, disons l’effet « 50 milliards d’euros pour aider les entreprises«  n’est pas (encore) au rendez-vous, attendre, encore, que les entreprises coopèrent, enfin, s’ils veulent bien. Il faut cependant admettre que c’est une évolution somme toute normale dans une situation de croissance nulle et, (petit rappel), Jean Marc Ayrault n’est plus (1er) Ministre (not guilty).

La faute à pas de chance, attendre.

Scripture: le rat-d’eau de l’ami Duse…

Il était une fois (je vous laisse compléter cette intro) etc…

(…) Puis un jour, arriva sur le grand voilier qui battait Pavillon-Gauche, l’ami Duse, un corsaire originaire de la côte ibérique. Ce dernier décréta un nouveau cap, il saborda la boussole pour conduire l’équipage vers les terra incognita. Après deux ans de navigation, le beau voilier devenu simple radeau, perdait chaque jour un peu plus ses matelots qui souvent se jetaient par-dessus bord par dépit. L’équipage avait eu vent de l’avarice de l’Ami Duse le nouveau Vice-amiral d’Escrade. Courageux, un p’tit rat grincheux à poil noir, un des porteurs d’eau (d’où l’appellation rat-d’eau), s’écria:

* « Ah Merde! Alerte Capt’ain Géricault! (c’est le Quartier-maître, Gégé pour les intimes), un pirate à bord!, je répète, ici #RadioBord, m’aider!-Mayday-m’aider !!!!
* « Personne ne quitte son poste, bande de feignasse, Au boulot! » lança Gégé, le chef des matelots, un mec « pas tibulaire mais presque »…
* « Euh… Capt’ain, mais il n’est pas des nôtres! je répète, individu inconnu au bataillon, c’est un détournement de voilier! il refuse de lever le mat Gauche, celui des vents qui viennent du Sud! on va se prendre une grosse vague bleue dans la tronche!!! » insista poil noir. Avec ses copains matelots, ils avaient œuvré des mois durant dans l’atelier FH2012, la grande fabrique de l’Amiral Pépère, Général d’Armée, et, ils désespéraient de ne plus voir le Grand-Mat-Gauche en action, celui qu’ils avaient peint en rose. Désormais le navire tanguait dangereusement à droite sous l’impulsion de « Galfetti l’ami Duse ».

Même par temps de grosse tempête, poil noir n’avait pas quitté le navire, un vrai con. Exaspéré par cette nouvelle feuille de route et par le silence des autres matelots apeurés sur ce navire qu’ils aimaient tant, il décida de quitter ce qui fut jadis le fleuron de la flotte Rose. Sur sa petite pirogue qu’il avait planqué dans la cale avec la complicité de « rat-jean » (très rageant aussi), Poil noir décida de partir, inquiet, il retourna pour un ultime appel à son capt’ain   à peine visible sous la flotte salée qui déjà se déversait sur lui:

* Hé  Gégé! fais pas le con, tu descends?
* A pourquoi faire?
* Heu… c’est pas ton destin!
* Bah (il soupir et lâche: « les rats quittent le navire« )… 

Imperméable aux alertes d’un équipage plutôt au fait des échecs à répétition de Galfetti-le-corsaire, le valeureux Capt’ain Géricault s’accrocha néanmoins de tout son poids et de toutes ses forces à la barre de ce radeau ivre déserté par les copains, d’abord matelots, mais désormais à quai. Ils avaient traversé bien des tempêtes ensemble, c’était avant l’arrivée de l’Ami Duse et son erreur (404) lors du passage au Cap-honte, le 25 mai dernier, la sanction de la Marine fut terrible, un raz-de-maréeune lourde peine

La morale de l’histoire? Y’ a pas, c juste le début d’un nouveau conte:

« Le rat-d’eau ayant bossé tout le temps se trouva fort dépourvu quand l’ami Duse fut venu. Puis un jour… »...

[une histoire sans fin]

À suivre: (« le Raton laveur »).

(…)

Manuel Valls, l’erreur 404 (Màj)… #EP2014

Il était en première ligne pour ces européennes, il a participé à la campagne de Martin Schulz jusqu’à sur ses terres catalanes. Le résultat de la 1ère grande élection de Manuel Valls est tombé.

20140525-200406-72246920.jpg

En politique (comme en informatique), l’erreur 404 est un code d’erreur du protocole de communication HTTP sur le réseau politique. Ce code est aujourd’hui renvoyé (par le serveur « Europe ») à la Gauche pour indiquer que la ressource demandée (l’effet Manuel Valls) n’existe pas. Pour ces européennes le message est très clair: «404 Manuel Valls Not Found» (de l’anglais signifiant « effet Valls non trouvé »). Mettre Le FN en haut de la liste? Le PS de Valls à 11 points derrière l’extrême droite? Pour un 1er Ministre « populaire », c’est très fort.

Ce soir, J’ai une pensée émue pour Harlem Désir et Jean Marc Ayrault qu’on avait viré pour beaucoup moins que ça. La petite Leonarda doit bien rigoler…#BringBackOurGauche. Édit (26 Mai 2014, 12H30). Pour rester sur l’erreur 404 et comme annoncé hier soir sur twitter, je me retire…

Bembelly

Merci à tous et, bonne chance.

Guy-Alain BEMBELLY (indisponible, durée indéterminée)

 

Pathologie (politique): Les doutes d’un électeur de gauche devant le bureau de vote…

Bureau de vote LyonLe rituel du vote, je l’ai toujours respecté, à gauche, toujours. Ce matin cependant, à quelques mètres de mon bureau de vote (Lyon), la flèche de direction n’a pas déclenché chez moi cette envie qui me fait traverser la porte d’entrée de mon beau bureau de vote,  ce bureau que je fréquente régulièrement avec mes enfants, pour les habituer au rituel du devoir citoyen, les éduquer…

Une curieuse angoisse me traverse, là maintenant, j’ai des doutes, malgré ce feu vert du panneau de signalisation, je marque un stop. Je ne pensais pas une telle chose possible, pas moi. Aussi, j’ai décidé de m’asseoir sur un banc, dans ce petit parc en face de l’école, pour faire le point sur cette chose curieuse: «l’angoisse politique de l’électeur de gauche». Plusieurs facteurs expliquent cet état d’esprit, il suffit de relire mes précédents billets pour se faire une idée, vous trouverez des éléments de réponse sur cette pathologie (politique), sur ce trouble électif

Europenne2014

Ne pas voter? Je ne l’imagine même pas car, j’ai le souvenir de tous ces dimanches où je me suis senti exclu de la vie de ma cité parce que je ne pouvais voter. C’était dans une autre vie, lorsque je n’étais (encore) qu’un simple «étudiant étranger», lorsque je regardais avec envie mes amis et voisins se diriger vers ces bureaux de vote qui ne m’attendaient pas, je pense à toutes ces fois où j’ai «voté par procuration» via ma chère et tendre qui laissait dormir une belle voix de gauche sur sa carte d’électeur, je repense à ces dimanches de «festins politiques» où je tapais l’incruste, toujours volontaire pour dépouiller les bulletins le soir des élections. Je ne compte plus les heures passées dans ces lieux, le nombre de fois que j’ai tenu un bureau de vote, les heures d’écriture pour faire signer les feuilles d’émargement. Mais aujourd’hui…

L’envie de voter ne m’a pas quitté, non, mon problème n’est pas de savoir «pourquoi voter», l’Europe ne mérite pas une telle offense. Ce qui angoisse l’électeur de gauche que je suis, c’est: pour qui voter, plus précisément, pour qui je dois m’abstenir. Pour la Gauche? j’y pense comme une réponse à cette «politique» qui ne m’incite pas à renouveler «ma confiance», une réponse à cette «drôche» qu’on m’a imposé après l’échec aux municipales malgré mon vote à gauche, une double peine. Au delà du vote «couleur politique» que je pense exclure pour cette fois, je suis tenté par une candidate très compétente qui a cependant un gros défaut: Elle est centriste, Sylvie Goulard (UDI-Modem), Députée européenne. Sacrilège? Possible… Ne pas faire le jeu de la droite? Oui mais, qui a commencé? Il me faut reconnaître qu’elle a des convictions européennes que je partage, qu’elle a fait montre d’une maîtrise de dossiers qui suscite l’admiration. Être infidèle à Papa Schulz? il n’a pas démérité, je partage son Europe, mais l’idée de payer ma «Dette Bayrou2012» me traverse l’esprit, oui. La gauche lui doit quelques % dans la victoire de Mai 2012, il avait appelé à voter F. Hollande après l’habillage extrême-droite de Nicolas Sarkozy, c’était courageux et républicain.

Mais…

[Je marque une pause, je rentre chez moi, pour en discuter avec ma femme pour y voir plus clair ((elle ne va pas voter). J’ai jusqu’à 18h00, voire avant pour me décider, je vous tiens au courant, Merci]. [Édit 16h40.]. Après trois heures de réflexion, une bonne bouteille et une petite sieste, j’ai réussi à franchir le seuil du gymnase-bureau-de-vote pour ensuite glisser mon bulletin dans l’urne, bref, j’ai voté.

Europennene2014_1

Conformément à mes convictions et en toute liberté, j’ai payé ma dette. On va dire que j’ai voté bourré.

(Fait).

Real Madrid, une victoire complètement foooooooooot (les buts)…

Une tradition sur ce blog (politique): toujours revivre les meilleurs moments d’une belle émotion sportive. La finale de la ligue des champions [Real Madrid vs Atletico Madrid 4-1] restera un grand moment Marseillais(*) de foot pour ce finish qui sacre pour la dixième fois le Real de Zinedine Zidane, de Karim Benzema et du talentueux Raphaël Varane. J’aime bien revoir les buts avec les commentaires dans une autre langue que le français, c’est drôle, surtout quand l’égalisation arrive à la toute fin du match…

Ça méritait bien un titre avec dix « 0 », pour faire 2 fois mieux que Elooooody.

20140525-082106-30066047.jpg

Ce soir, pour l’élection europénne, peut être que la Gauche égalisera juste avant la fermeture des bureaux de vote, à la Madrilène, qui sait ;-). Peut-être. (*). L’Olympique de Marseille reste le seul club français vainqueur de la Ligue des Champions (2 finales, 1991, 1993, une victoire, 1993). Et, à jamais le premier.

C’est foot.

Pulp fiction (politique) 2014: loin du Stalag 13…

Partir, s’échapper du Stalag 13 pour la liberté, prendre la poudre d’escampette, vers une palme d’Or qui fête cette année ses 20 ans: Pulp Fiction...

20140524-084704-31624535.jpg

Oui, la bande à Quentin Tarantino (Bruce Willis, Uma Thurman, Samuel Lee Jackson, John Travolta) est de retour sur la Croisette pour fêter les 20 ans du sacre de 1994. Sur le tapis rouge du Festival de Cannes, une image légendaire qui devrait plaire aux détenus affligés du Stalag. De l’air…

20140524-084740-31660766.jpg

Pour finir et comme au cinéma,  adaptons la célèbre réplique (culte) de Pulp fiction: La marche des vertueux, Ezéchiel 25, verset 17

« La marche des vertueux est semée d’obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin surgir l’œuvre du Malin. Béni soit-il l’homme de bonne volonté qui au nom de ses convictions se fait le berger des faibles qu’il guide dans la vallée d’ombre et des larmes, car il est le gardien de son frère et la providence des électeurs affligés. J’abattrai alors ma carte d’électeur d’une terrible colère, d’une vengeance furieuse et effrayante sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis égarées. Et tu connaîtras pourquoi mon nom est Électeur quand sur toi s’abattra la vengeance des urnes!  » [Ezéchiel 25 verset Pulp fiction (politique)].

C’est d’une violence inouïe, mais comme toute œuvre cinématographique, ce billet est une fiction, Peuple fiction

Ne pas faire le jeu de la droite? Oui mais, qui a commencé?…

Faire le jeu de la droite[A contre-courant]. À quelques heures d’une échéance électorale, les cheminots de la gauche s’activent pour raboter les quais de l’abstention, cet espace peuplé de voyageurs qui refusent (d’après les sondages) de monter dans les « TER Europe », on cherche déjà les coupables…

Le chef de gare Manuel Valls se décarcasse:  » Ne faites pas le con! Ne pas voter (à Gauche), c’est faire le jeu de la Droite »... Il a raison, s’abstenir c’est livrer l’Europe aux extrémistes. Il faut reconnaître que ces derniers ne désertent jamais les urnes, ils honorent avec force et conviction leur abonnement électoral. Mais, malgré cette débauche d’énergie jusqu’aux terres catalanes, les électeurs de Gauche boudent le nouveau train, certains pensent que ce voyage européen est une nouvelle prise d’otage, une supercherie (politique). Le rose a perdu des couleurs…

SONDAGE. Européennes: le FN recule mais fait toujours la course en tête

Le problème des abstentionnistes, ce n’est pas l’Europe, mais la France. Le problème? c’est leur quotidien avec une Gauche qui s’est exilée à droite. Ma réflexion ne portera donc pas sur l’intérêt de l’Europe (que les abstentionnistes ne détestent pas, contrairement aux extrêmes), ni sur la sécurité qu’elle nous procure, ce point a été suffisamment abordé sur ce blog, aussi, on va s’épargner une redondance pour répondre à la question essentielle de la montée de l’abstention chez les électeurs de Gauche qui aujourd’hui ne se demandent plus pour qui ils vont voter, mais pour qui ils vont s’abstenir. Alors, S’abstenir c’est faire le jeu de la droite et des extrêmes? Ne pas voter, c’est faire honte à la France avec un score élevé des partis populistes? Oui et sans conteste, mais la vraie question serait plutôt la suivante: Qui a commencé à faire le jeu de la droite?

Quelques réponses…

Faire le jeu de la droite, c’est renoncer aux engagements validés par le vote du 06 mai 2012 avec ce virage politique basé sur la politique de l’offre, c’est à dire, celle dont on ne voulait pas sous l’ancienne majorité, avec les conséquences connues,

Faire le jeu de la droite, c’est instituer une niche fiscale pour le seul bénéfice des entreprises au nom de la sacro sainte «compétitivité», sans contrepartie, au détriment du pouvoir d’achat. Accepter une politique d’austérité en France et faire campagne contre l’austérité pour l’Europe, c’est une contradiction majeure, une incitation à l’abstention,

Faire le jeu de la droite, c’est gérer avec parcimonie les discriminations en France, avec acceptation d’une tolérance coupable sur certaines catégories de la population, et une capacité d’indignation aux abonnés absents,

Faire le jeu de la droite, c’est accepter, puis justifier l’expulsion d’une gamine de 15 ans après son arrestation lors d’une sortie scolaire, puis s’en féliciter au nom du « respect de la loi » au détriment de la morale,

Faire le jeu de la droite, c’est s’acharner lorsqu’elle cherche à revenir, dans ce beau pays qui l’a vu grandir, dans cette belle France qui peut faire d’un immigré son chef de gouvernement… etc.

Alors? Faire le jeu de Gauche? Oui, mais  après vous, si vous voulez bien…

Ce billet est à contre courant des enjeux européens (comme le débat de ce soir essentiellement focalisé sur l’immigration, le nouvel enjeu européen, #DPDA) je le concède, c’est un raccourci, un tissu d’inepties me diront ceux qui savent pour qui je devrais impérativement voter, les ayants-droit de ma carte d’électeur qu’ils imaginent en copropriété. Je sais, je me trompe, je n’ai rien compris, peut être bien. Pour dimanche, j’ai une certitude, j’irai voter, pour qui? Je n’en sais rien…