L’Affaire Bygmalion/Sarkozy: la Grande victoire de F. Hollande…

Sarkozy Hollande BygmalionDeux infos à la UNE de cette semaine (politique): 1. Le scandale de la double comptabilité des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy et 2. le sondage assassin du Figaro qui place F. Hollande à 3% dans le souhait des français pour un second mandat en 2017. Malgré le curieux souhait du très sarkozyste LeFigaro, il est possible d’établir un lien entre ces deux infos.

Personne ne l’a encore mentionné (et c’est un tort), l’affaire Bygmalion_Sarkozy met aussi en lumière l’exploit du candidat François Hollande lors de la présidentielle 2012, ces faits confirment la légitimité sans conteste de F. Hollande face à la tentative d’effraction électorale de Nicolas Sarkozy et de l’ensemble de l’UMP

20140601-142526-51926489.jpg

Malgré les combines politiques (thèses frontistes de Sarkozy) et financières (fausses factures, 19 millions d’euros, 42 meetings), la victoire de F. Hollande revêt une saveur toute particulière, et atteste, si besoin, de ses qualités de compétiteur face à l’adversité, les sondages ne le soulignent pas assez. Aussi, ceux (à gauche particulièrement) qui l’imaginent hors compétition pour sa propre succession en 2017 devraient peut-être réfléchir (un peu plus) avant toutes supputations sur les capacités du Président de la république à briguer un second mandat face à une droite décapitée, ou face à un candidat potentiel porté par les sondages du Figaro.

L’autre victoire de F. Hollande, c’est la promesse d’une justice indépendante. De nombreux dossiers en suspens sous l’ancienne majorité ont enfin trouvé une suite judiciaire: (Cahuzac, Claude Guéant, Bettencourt, Aritrage Tapie-Lagarde-Sarko, Bygmalion-UMP-JF Copé, Trafic d’influence Bismuth-Sarkozy, Fraude fiscale Balkany, etc). Conclusion: « Il n’y a pas de réussite facile, ni d’échecs définitifs » écrivait Marcel Proust.

Ne pas vendre la peau de Pépère avant 2017.

(…)

Publicités