J’ai envie de vous rendre ma nationalité française, comment faire? (help!)…

Congo Brazzaville France NationalitéAvec toutes ces tribulations « footnationalistiques », j’ai une soudaine envie de rendre ma nationalité française à qui de droit. Oui, renoncer à ce diplôme chèrement acquis pour soulager quelques bonnes consciences, et mettre fin à une polémique de bas de page. Français ou étranger, qu’est ce que cela change dans mon quotidien? Rien.

À trop vouloir me ramener à cette identité, je vais rendre à Zemmour ce qui est à Marine,  j’y pense de plus en plus, tous les matins en me rasant, même si la nuit je rêve encore en français. En colère? Non, je suis juste lassé de lire ça et là des conneries et raccourcis entre football et nationalité et, j’ai envie de faire comme Gérard Depardieu le désormais Russe, personne ne l’avait emmerdé lorsqu’il avait opté pour la Russie…

Aussi, j’ai cherché sur le net les dispositions légales pour vous rendre cette « légion d’honneur » qui me vaut tant d’insultes. Peut-on décider d’abandonner la nationalité française? Oui, c’est possible. Selon le code civil, «un Français peut demander à perdre sa nationalité à condition qu’il ait préalablement demandé la nationalité d’un autre pays». Dans les détails…

Renoncer à la nationalité française

Problème, je crois que j’ai paumé ma nationalité congolaise en route! (Zut!). Oui, j’en avais une, mais ça c’était avant (Merde!). Tenez, pour mes vacances en Afrique par exemple, j’ai du demander un visa d’entrée au Congo pour embarquer femme et enfants vers la terre de mes ancêtres! C’est pénible (et humiliant) de demander un « visa » pour repartir chez « soi« . Les français (de souche) n’ont pas cette contrainte de l’abandon comme le précise le site de l’administration française: «L’acquisition volontaire d’une autre nationalité n’entraîne pas la perte de la nationalité française ». Les veinards….

Deuxio, j’habite à Lyon, dans un très beau 93 m2 avec un joli prêt immobilier qui pèse lourd dans mon budget mensuel.  Donc, je n’ai qu’une seule nationalité et je n’habite pas à l’étranger! C’est bête hein?  Comment je fais alors? (A l’aide !!! virez-moi !) Si quelqu’un connaît un truc légal pour me libérer de  «ce  poids que j’aime tant porter», qu’il me le dise maintenant ou qu’il se taise à jamais.

Pour rester dans ces « Nigerianités françaises«  et pour parler enfin du foot, je vais revenir sur le match de ce soir (France-Nigéria). Mon cœur balance entre l’équipe africaine (Nigeria) et les bleus. Au fait, pas vraiment, je suis et je reste « supporter des bleus de France » mais, (j’avoue) je serais moins triste si l’Afrique se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe du Monde! Ça vous embête hein? Je sais, je souhaite néanmoins une victoire de ce pays qui me nourrit et me protège, la France. L’Afrique s’en remettra même s’il faut reconnaître que la victoire sera plus bénéfique à l’Afrique qu’à la France, humainement, pour soulager d’autres souffrances

photo 4

Dans l’attente de ma « dénaturalisation », je vais demander ma réintégration à la nationalité Congolaise tout en gardant cette belle nationalité française comme la loi me le permet, oui…

« L’acquisition volontaire d’une autre nationalité n’entraîne pas la perte de la nationalité française ».

Ce soir, pour le match [France-Nigeria], comme je n’ai pas de « drapeau étranger » (même pas celui du Congo!), je mettrai un  grand boubou avec des motifs bleus, je peux (ou pas)?

Signé, Bembelly, Lyon le 30 juin 2014.

Publicités