Apaisement: F. Hollande se démarque de « la ligne Valls »… #Gaza

Depuis le début des hostilités Tsahal-Hamas, on a assisté dans la seule journée d’hier, à un tournant dans la perception du conflit israélo-palestinien par F. Hollande, Président de la République. Un changement de cap dans le droit fil de la  ligne PS de 2009 avec les faits suivants:

1. « Thé à l’Élysée ». F. Hollande et les représentants des cultes de France.

Hollande Elysée CultesLIRE

2. Déclaration du Président: « mettre un terme immédiat à la souffrance des populations civiles à Gaza »..

Holande Gaza Ban ki moon(source)

3. Autorisation de la Manifestation pro-palestine de ce 23 juillet.

MAnifestation 23 juillet Gaza palestine Israel

Ajoutons à ces faits, cette très bonne initiative d’apaisement à Sarcelles: Juifs musulmans et chrétiens prient ensemble dans la #synagogue

Les représentants des Cultes à l'Elysée

De facto, en réponse à Cyril Marcant qui pose cette question: « Le Hollande de 2014 est-il si loin du PS de 2009? ». Ma réponse est toute simple: « Non depuis hier (seulement), car F. Hollande se démarque enfin de la ligne « faux-con » de Manuel Valls et, il back to 2009. Personnellement, ça me va. Et, (Édit 23h00), JC Cambadeliss, le boss du Parti socialiste « partage mon avis! » (Ah!). Le PS sort en effet de son silence, réclame désormais des « corridors humanitaires » à Gaza et va lancer une « campagne de solidarité au Moyen-Orient ».

Cambadelis PS Gaza

Sur les « risques de pogroms » en France, Jean-Christophe Cambadélis a répondu: « C’est un peu fort. Je crois qu’on n’est pas en risque de pogrom, mais il y a des manifestations antisémites comme des manifestations islamophobes. ». Un p’tit pas, à suivre. Il s’aligne sur le PS_2009, à savoir: « Tolérer ceux qui veulent manifester un avis politique et empêcher ceux qui veulent casser. ». Je suis entièrement d’accord avec Cambadelis. Puis il a ajouté: « La paix là-bas, la République ici, cela signifie un cessez-le-feu immédiat à Gaza, pour arrêter les massacres, et le respect de l’état de droit en France ».

L’apaisement, c’est maintenant...

(…)

Publicités