L’autre trêve (évacuation des blessés)… #Blogowar

Drapeau Noir[Balle2Match]. Cette semaine a été marquée par une joute verbale d’une violence inouïe sur les blogs. Pour ceux qui débarquent (ou de retour de vacances), disons que j’ai croisé le fer avec un «copain d’avant», un «Grand vova», le taulier du blog «Partageons mon avis», spécialiste-ès-Blogawar, j’ai cité, Nicolas Jegoun (Fait). Parcourir ce blog, son blog où là, particulièrement dans les commentaires pour apprécier la teneur de ce #GazaDesblogs

Ce week-end, j’ai reçu une demande d’apaisement pour « respecter une trêve », disons, le temps d’évacuer les blessés. Oui, cette situation somme toute ridicule a déjà fait quelques victimes, entre les « mort-de-rire », les « j’ai-de-la-peine », les « je-ne-m’en-mêle-pas !» et les «Ah, quel-carnage!», une trêve s’impose en effet. Aussi, par souci d’apaisement, j’accepte d’observer le silence sous certaines conditions :

  1. Le nom de « bembelly » désormais avec respect tu citeras. Non, cette condition n’est pas négociable.
  2. Tes vieux potes, les « historiques » des blogs, plus jamais tu n’insulteras. Pour tes conseils «avisés», ou pour toutes autres requêtes, par DM (messages privés) tes amis tu consulteras. Le respect toussa…
  3. Sur les divergences politiques (particulièrement sur la gauche, disons, sur ce qu’il en reste), le point de vue des autres tu respecteras, les insultes tu éviteras!
  4. Les filles, les copines, les blogueuses , les « Webeuses » etc, de « conasses » plus jamais tu ne les traiteras!
  5. Les propos racistes, fascistes, antisémites et islamophobes sur ton blog et dans ta blogroll, tu effaceras. Les «identitaires-du-web (les réacs)» moins tu fréquenteras.
  6. Devant les souffrances mémorielles, toutes les souffrances, le silence tu observeras, les remarques « imbéciles » suivies de « smiley-à-la-con-toussa » désormais tu oublieras, particulièrement ici sur «Extimités(politiques)». Pas négociable non plus.
  7. Et pour finir (condition subsidiaire), la prochaine tournée tu paieras!

Cette trêve de 24 heures (renouvelable) est valable jusqu’à demain Jean-Pierre Pernaut (13h00). Je vais en profiter pour me rendre au Reset du dimanche, à la Cathédrale de Fourvière, c’est l’occasion.

« Rien n’est plus ridicule que de refuser de paraitre ridicule lorsque la nécessité l’oblige ». Guy-Alain Bembelly (Maigre-des-Champs).

Et demain est un autre jour…

Lyon, le 27 juillet 2014.

(…)

Publicités

19 réflexions au sujet de « L’autre trêve (évacuation des blessés)… #Blogowar »

  1. certes, tel la lecture d’un livre, d’un film alors diffère (on est bien tjs son propre spectateur, en gros, sinon l’auteur)
    aussi j’aime l’idée de la plage blanche (j’ai dit trêve ?)
    x fois ton métier à l’ouvrage remettra.. (le taxi, militaire, poète, le réfugié etc. du marin pêcheur à l’hôtesse de l’air)
    et ça gardera bien les vaches ? bah, chacun son appréciation (patience?) personnelle, et mesquin de croire en une susceptibilité, rancune.
    Evidemment, même mémé n’apprécie pas les orties.
    Y retournera, l’améliorera, c’est ça..

    les blogueurs .. merci à eux (quoi dire d’autre; no caste no exclus) les connaissant, ben oui à-force, la réciprocité, comme une solidarité (gaffe à mémé) pause

    J'aime

      1. hello Bemb (je peux t’appeler ainsi ? j’aime bien les raccourcis, qui hélas parfois altère la compréhension de mes propos; pas le cas ici)
        oui, je rebondis d’abord sur la rèp de Juan.. suivant le jour (heure) l’état d’esprit, humeur.. la-même lecture (visionnage etc.) sera différente; on le savait.

        la page blanche (métaphore, parabole.. friand aussi !) rien à voir d’une absence d’imagination, un simple recommencement (again ‘nd again) et ses inévitables ajustements.
        Ce qui m’indiffère aujourd’hui, le même truc peut me gaver demain, normal; l’option bien sûr ‘trop c’est trop’ (overdose) le cas qu’ici tu exposes.. plutôt bien, où je lis, interprète, l’espoir d’une amélioration du protagoniste (m’ouais, faut trier) plus dans la confiance que d’optimisme ou d’indulgence.
        Je ne connais pas assez el Nico pour.. juger, m’en mêler (ni trop ma nature)
        De mes zig et zag tu avais compris.

        Les blogueurs.. à peine un autre sujet, c’est ça..
        suis suffisamment dithyrambe, fidèle aussi (2 ou 3 ans chez Juan, posteur depuis 4 à peu près) alors y déceler qql paradoxe et/ou permettre qql critique.
        L’impression de marcher sur des œufs.. oh pas de vos éventuelles susceptibilités, je vous crois assez vieux singe (no grimace) et cuir bien tanné, plus ouvert démocrate que sectaire dilettante.. mais de mes propos.
        Mieux que personne, vous connaissez l’importance du mot.
        Je dirais, de vous.. est-ce l’expression d’une certaine lassitude croisée d’un manque de reconnaissance ? (certes, je connais ‘mieux’ Juan) être-compris, comment, pourquoi, quand, avec qui, Qui ?
        je compare, analogie, avec un responsable (politique, club..) le flanc tjs ouvert (béant) et le syndrome vider/remplir.. l’honnêteté sans défaut of course.
        C’est pitêt une impression perso, mais ne ‘recevez’-vous pas dans la foulée ? j’ai pas dit laurier (ni même narcissisme)
        Autre impression, celle d’une famille (vous) mais non péjoratif puisque pas hermétique, c’est ça Bemb.. dont les cousins (nous) ne sont pas exclus.. 1) y a pas de raison 2) sinon ça me fâcherait,
        normal n’est-ce pas, nos relations n’existeraient pas (du tout) sans une/cette réciprocité
        oup’s, un peu long.. et surtout, j’y tiens: « merci de ton accueil  »
        bonne journée et aux camarades, Tom (nickname ailleurs)

        (je mettrais bien la foto de ma trombine mais j’arrive pas.. moitié helvète cé pas un kado..)

        J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s