Frangy-panne du Gouvernement: « Mise en demeure » de Valls par A. Montebourg…

Arnaud Montebourg Frangy-en-bresseManuel Valls avait prédit une « rentrée difficile« , Arnaud Montebourg confirme la « mise en demeure (politique) » du gouvernement.

Dans son fief de Frangy-en-bresse pour la traditionnelle « fête de la rose« , le Ministre de l’économie Arnaud Montebourg, accompagné par Benoit Hamon (Ministre de l’Éducation nationale) a sonné la révolte et plaide pour « une relance de la demande», « J’ai proposé au premier ministre, au président de la République, une inflexion majeure de notre politique économique ». Arnaud Montebourg constate l’échec de l’actuelle politique d’austérité des institutions européennes, verrouillées et aux mains de certains, dans un discours mise-en-demeure, extrait..

Déjà affaiblit dans les sondages (-9 points), la rentrée politique de Manuel Valls est des plus joyeuse, sa ligne a donc été déclarée en « panne » à Frangy (d’où le titre du billet): « Aujourd’hui, l’entêtement et l’obstination à poursuivre les politiques de réduction des déficits est une erreur qui risque d’être mortelle, il faut avoir l’intelligence d’en sortir » (A. Montebourg).

C’est donc une vraie « mise en demeure (politique) » adressée à l’exécutif, avec beaucoup de finesse, particulièrement au chef du gouvernement, pour une inflexion majeure de la politique économique.

Pour la Frangipane de cette rentrée politique du Gouvernement, Arnaud Montebourg garde la fève. Pour Matignon, (entourage de Manuel Valls) une ligne jaune a été frangy euh…franchie!« Un ministre de l’’économie ne peut pas s’’exprimer ainsi, que ce soit sur la ligne économique du gouvernement auquel il appartient ou à l’’égard d’’un partenaire européen de la France ».

Après la «fête», la «Guerre de la Rose»?

A suivre.

(…)

Publicités

Décret de fin de crise…

A déclaré décrété ce qui suit: « On n’est plus dans la crise »!

IMG_4964.PNG

Une série d’annonces serait faite à cet effet dès la semaine prochaine (sur le Logement, les professions réglementées, l’investissement et emploi ) a déclaré le Président de la République, car « l’enjeu c’est de libérer et de mobiliser toutes les énergies pour sortir de la stagnation« .

La crise, elle est donc « finite »! (Coluche). Une brillante victoire du 1er Ministre Manuel Valls après seulement 5 mois d’exercice à Matignon. S’en réjouir, fini donc les politiques d’austérité, l’heure de la distribution des dividendes de la croissance a sonné! Prochaine étape? le plein-emploi, la hausse du smic, enfin, une vraie politique de Gauche quoi…  ça s’arrose!

Fait dans Le Point.fr le 22/08/2014 à 10:46

(…)