Macron, les pommiers et l’économie…

J’ai retenu dans le PetitJournal (Canal+) de ce jour, cette ptite phrase d’Emmanuel Macron, le nouveau ministre de l’Économie. En visite dans une entreprise de câblage basée dans la Manche, il a déclaré (mieux que la fumée Trierweiler):

 » Être ministre, ce n’est pas faire du bruit avec sa bouche. (…) Les pommiers font des pommes, un ministre de l’économie fait de l’économie. ». Et les cordonniers?

IMG_5076.JPG

Pour une première sortie, Emmanuel Macron se positionne déjà en « bon client de blog« , c’est admirable, encore deux trois sorties pour confirmer… Sinon, je n’ai pas tout compris mais on garde, ça peut servir. Dans l’attente des fruits de sa politique (économique), mangez des pommes! histoire de s’habituer, on ne sait jamais, avec la hausse de la TVA (+2 pts) à venir

(…)

Publicités

L’arme anti-vote du Parlement: M. Valls s’équipe du calibre 49.3 …

«Effet frondeurs» et passage en force. Le gouvernement Valls2 n’est plus majoritaire au parlement, c’est ce qui laisse penser ce communiqué du dernier Conseil des Ministres (03 sept.): Manuel Valls anticipe la fronde des députés PS et s’équipe légalement de l’article 49 de la Constitution…

Valls Article 49-3 2

L’Article 49 de la Constitution permet au Gouvernement (généralement à un 1er Ministre contesté dans sa propre majorité) d’engager devant l’assemblée nationale la responsabilité de son Gouvernement sur un programme. Conséquence : l’examen du texte s’arrête, il est considéré comme adopté sans vote, sauf si une motion de censure (art. 49.2) est déposée et adoptée par la majorité absolue des députés.

source

Le dernier 1er Ministre de Gauche qui a eu recours à ce coup de force, c’était Michel Rocard, le parrain (politique) de Manuel Valls (tiens donc). En clair, « je fais comme je veux les gars, votre contestation je m’en branle! Le dire à vos électeurs dans vos circonscriptions, c’est moi Valls-tout-puissant et je sors l’artillerie lourde !». C’est légal, mais c’est mal…

Brandir l’article 49-3, c’est refuser le débat dans sa propre majorité.

CQFD.

(…)