JC Cambadélis: « Le frondeur qui vote contre la confiance, je le vire du PS! »…

[Avant propos: Je ne critique pas, j’informe]. JC Cambadélis, le Boss de Solférino (Siège du PS) est colère, très colère contre ces « salauds de députés frondeurs«  qui menacent de ne pas voter la confiance à Manuel Valls. Oui, le premier secrétaire du PS rappelle « qu’un député socialiste qui vote contre la confiance au gouvernement est exclu automatiquement du parti ». Et ce n’est pas une blague, il est colère

« Le respect des statuts!« , Ah! voila qui devrait réjouir Manuel Valls (très colère aussi), il prépare l’épreuve de l’Assemblée qu’il espère « passer avec de la force ». Dans la presse ce dimanche, M. Valls a livré les grandes tendances de son discours. Après la menace « le FN et l’extrême-droite sont aux portes du pouvoir en France »Manuel Valls va insister sur le registre de la peur avec gravité, sur « la menace terroriste que nous n’avons jamais connue à ce niveau-là« . Imparable!

Comment ne pas voter la confiance dans de pareilles circonstances? Si tu dis non parce que tu penses que le « contrat de confiance » signé en 2012 n’est pas respecté (Y a pas de statuts en la matière), 1. On te vire du PS et en plus, 2. Tu passes pour un vilain méchant qui cautionne le terrorisme! Non, je ne critique pas, j’informe, d’ailleurs, le 1er con qui me parle de « Diktature Socialisse« , je le vire! (CambadéliStyle). Après la menace Art.49.3, la confiance forcée? ok, on note.

Édit. Gérard Filoche (PS) vient de répondre à Jean Christophe Cambadélis: « Aucun article de statut (du PS) ne permet d’exclure un député socialiste qui ne vote pas la confiance à un gouvernement qui défend une ligne opposée à celle du parti et un premier secrétaire pas élu est mal placé pour prétendre faire le père fouettard à la vieille mode stalinienne ».

Gérard Filoche répond à cambadelis

Ah bon? Donc…

(…)

L’éloge du talent, By Christiane Taubira…

Cette semaine sur le plateau du Grand Journal (Canal+), Christiane Taubira

IMG_5151.PNG

Oui, « Il faut avoir du talent pour avoir l’air de ne pas en avoir » [Christiane Taubira, Éloge du talent, 10 sept, 2014]. Pensée de la semaine (politique).

(…)