En rire (ou pas)? Zemmour, Hitler et les immigrés…

j’avoue, j’ai du mal à rire de certaines choses, sur certains personnages, je dois être con. Oui, j’ai du mal à rire de (et avec) mes adversaires, même avec mes meilleurs ennemis, c’est bête je sais… Peut être une question de contexte…

Plaudite, cives! Aussi, in dubio j’ai une question: En rire (ou pas)?

(…)

9 réflexions au sujet de « En rire (ou pas)? Zemmour, Hitler et les immigrés… »

  1. Les dialogues sont drôles mais tu ne peux pas comparer Zemmour à Hitler, en plus c’est lui rendre service et rentrer dans ce dialogue de sourd qui fait que ces gens là nous traitent d’amis islamo fascistes…bref…je comprends mieux pourquoi cette vidéo était chez le vieux troll en chef.

    J'aime

  2. dis Bembelly, c’est une vraie ? 😉 Bon, je suis d’accord avec toi, difficile d’en rire, ou seulement jaune, comme l’étoile que ces gens là sont en train de coller à tout le monde… les arabes, les noirs, les juifs, les gauchistes, les homos, les fonctionnaires, les journalistes, les…. (liste non limitative).

    J'aime

    1. C’est une nième parodie de cet extrait d’Hitler (déja multi-utilisé pour critiquer l’iPhone), bref, un truc qu j’ai découvert il y a quelques jours sur le web. Ne sachant pas quoi en penser, j’avais zappé.

      Rire avec Hitler pour taper sur Zemmour? Du pain bénit pour les réacs (pour ne pas dire les racistes et fascistes du web) qui trouvent là un bel argument qu’ils n’hésiteront peut-être pas à utiliser le moment venu,
      A suivre…

      J'aime

    2. mon com’ s’adresse à @Gdc :

      « les arabes, les noirs, les juifs, les gauchistes, les homos, les fonctionnaires, les journalistes, les…. (liste non limitative). »

      les pauvres…

      J'aime

  3. j’avais fait une rèp longue (trop?) bref, viré
    Walti mon voisin (de droite) pas la forme
    beau papa (Alsace, de gauche) pas la forme
    = sont d’accord qu’à Calais ça craint
    = ne pigent pas qu’on soit (nous les frouzes) moins optimistes qu’un Irakien
    j’ai résumé, un bout de fond,

    conclusion (bof) émission sur Desproges (tiens, lui aussi on le ressort à l’occase../ Fr Inter ce we, au pays des cigognes) qui se foutait bien sûr de la politique aussi de son crabe
    conclusion (encore ?) .. « le rire pour vivre, enfin pour survivre »

    « putain » (je paraphrase ervé) même si la vie n’est pas rose ou fait semblant de, que sais-je (là je paraphrase l’avant dernier papier de Bemb)
    « je préfère en rigoler ! »
    – ‘cé mon dernier mot Jean Pierre’

    ps, les asticots.. ouais fait chier, alors pas de mon vivant (il me reste de la place pour une bise ?)

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s