Nouveaux éclairages sur les préjugés antisémites en France…

Dans l’intéressante étude « L’antisémitisme dans l’opinion publique française », la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol) apporte de nouveaux éclairages sur les préjugés antisémites en France.

L'antisémitisme dans l'opinion française-1

Dans ce document de 45 pages que j’ai lu et que je vous recommande, le Fondapol aborde différents points: 1. Le poids des préjugés antisémites dans la société française. 2. les zones de l’opinion hostile aux juifs, 3. Les ressorts et relais de l’antisémitisme dans la société française, 4. La xénophobie, le racisme et l’antisémitisme dans une société multiculturelle et globalisée

Antisemitisme en FranceAntisemitisme en France 2

Résultat ? C’est auprès des électeurs du FN (de Marine Le Pen) que se situe le plus haut niveau de préjugés antisémites en France, beaucoup plus que dans la jeunesse issue de l’immigration. « Le FN n’échappe pas à sa nature » résume Dominique Reynié. Le «glissement organisé et souhaité de l’antisémitisme en France», c’est à dire la «dédiabolisation du FN» n’est qu’un leurre, le Front national reste le parti politique le plus antisémite de France.

(Fondapol):"L'antisémitisme dans l'opinion publique française"(pdf)

Dans son ensemble, la société française est parcourue de courants d’opinions antisémites, les actes antisémites représentent 50% de tous les actes racistes tandis que la communauté juive représente moins de 1% de la population nationale. L’antisémitisme est un fléau bien présent dans toutes les couches de la société, et très incrusté au FN (extrême-droite). A combattre…

(…)