M. Valls: Fin de la « Sarko-stratégie », place à la « Majorité sélective»…

Valls SarkozyAvec le retour de Nicolas Sarkozy dans sa firme, on assiste à l’amorce d’un rétropédalage dans le discours de Manuel Valls. Les raisons? Fin de la récréation sifflée par le Medef, échec du Pacte de Responsabilité et, la question de l’intérêt politique de Manuel Valls, de son utilité à Matignon se pose déjà.

La mission « Je m’implante à Droite dans l’intérêt de la Gauche » est un échec, alors Manuel Valls se lance dans une périlleuse « opération reconquête de la Gauche« : D’abord un apéro paradoxal avec les parlementaires socialistes sans les frondeurs et les amis de Martine Aubry (pas invités), un nouveau concept: la « majorité à étendue limitée », disons sélective. Puis, M. Valls sera à la télé dimanche soir pour une longue interview sur la réduction des inégalités (sic). Il redécouvre la Gauche après l’avoir évincé du Gouvernement (Montebourg, B. Hamon, etc) et après avoir validé et installé les idées sarkozystes dans l’opinion publique, il les a légitimé, fragilisant de facto la Gauche (politique), Nicolas Sarkozy ne pouvait espérer meilleur intérimaire. Petit retour sur l’année de la Sarko-stratégie de Manuel Valls.

.

Le célèbreJ’aime l’entreprise mérite une mention spéciale. Manuel Valls est un échec, ce n’est pas un avis, mais un fait.

(…)

Publicités