Quand Le Figaro et BFMTV se foutent de la gueule de M. Valls (et des français)…

VAlls Sondage flatteurDepuis quelques minutes, je vois passer cette info issue d’un sondage OpinionWay commandité par Le Figaro: Sur @BFMTV ce tweet: «Valls « incarne le mieux l’avenir » du PS, selon un sondage», sur MyTF1/LCI: «Selon un sondage, le Premier ministre incarne le mieux l’avenir du Parti socialiste».

Je vois déjà la #TeamValls faire de méga Youplabloum sur le canapé ponctués par de gros Youpi-Choupa-Chouette! Sauf que, lorsqu’on regarde au delà du titre, on peut avoir de la peine pour Manuel Valls (et pour nous) car le foutage de gueule est manifeste, je vous explique. D’abord une question: Que dit ce sondage? 

BFMTV Valls

1er foutage de gueule: Le titre racoleur sur l’orientation souhaitée par les français. Sur MyTF1 on peut lire: « Une majorité de sympathisants socialistes estiment que le PS, divisé sur la politique à conduire pour sortir la France du marasme devrait adopter des positions plus à gauche ». Plus à gauche ils disent! Ce qui n’est pas le cas de Valls  « classé à l’aile droite du PS »  comme ils l’écrivent d’ailleurs. Donc, première conclusion, le titre juste serait: « Les français désapprouvent les propositions droitières de Manuel Valls ». En effet, « 40% disent souhaiter que le PS fasse des propositions plus à gauche qu’actuellement. Cette proportion passe à 53% parmi les sympathisants du Parti socialiste ». C’est beaucoup.

2ème foutage de gueule: (Là c’est génial). Toujours dans le même papier qui nous vaut ce titre, on lit: « Sur 1.002 personnes interrogées, 87% des Français interrogés (94% des sympathisants du PS) disent ne pas souhaiter que ce parti change de nom ». Et comme nous le savons tous (plus Le Figaro, BFMTV et TF1), Manuel Valls veut changer le nom du parti socialiste, il le souhaite.

VAlls veut changer le nom du PS

Donc, deuxième conclusion (ou suggestion de titre): « Changer le nom du PS? Les français sont contre à 87%! Grosse claque pour Valls! », ou encore « Les français disent non à M. Valls sur le changement du nom du parti socialiste ». Mais bon, la droite a le droit de choisir ses titres à la UNE, la liberté de la presse…

 3. Les détails du sondage. C’est sur le Figaro qu’on retrouve ledit sondage ().

Valls Sondage le Figaro OpinionWay

Et paf! A contre courant de l’essentiel du sondage,  un très beau graphique édité ex nihilo qui fait la part belle à Manuel Valls et sans plus de précision (les détails), avec Emmanuel Macron dans la liste de « l’avenir du PS ». Et pourquoi pas (au hasard) 64,5% pour Manuel Valls? Le pourcentage des « sans opinion » mériterait plus d’attention je crois, OpinionWay a oublié de s’y intéresser. Bizarre, bizarre, j’ai dit bizarre?

Conclusion: Donc, selon Le Figaro/OpinonWay, les français veulent une politique de Gauche, mais sont trop cons pour choisir A. Montebourg ou Benoît Hamon (de l’Aile Gauche du PS) et plébiscitent le plus à Droite de leur espérance de gauche, c’est ça? J’ai un doute, pas vous? Deux choses: 1. Les gars derrière ce sondage se foutent de la gueule de Manuel Valls, (c’est pas bien), 2. Soit ils se moquent de l’intelligence des sympathisants PS et des français (c’est pas bien non plus). J’ajoute un 3ème point, soit ils sont très cons. La dernière option serait plus juste, à mon avis, allez, on va dire « de mauvaise foi »...

Quand la Droite (sa presse et ses instituts de sondages) se met à réfléchir sur l’avenir de ses adversaires politiques (du PS), la méfiance est de mise. C’est une vieille ficelle (politique), personne n’imagine Le Figaro payer un sondage pour « faire plaisir à la Gauche », il fallait bien trouver un intérêt à cette dépense, d’où ce titre que le sondage lui même contredit.

Une certitude, les états généraux du PS intéressent fortement la Droite.

(…)

Publicités

Vent (politique): Quand Angela Merkel dit non à Nicolas Sarkozy …

120761_la-chanceliere-allemande-angela-merkel-le-19-mai-2011-a-berlinFinalement, Nicolas Sarkozy n’ira pas en Allemagne pour le congrès de la CDU (La droite allemande). Troisième mauvaise nouvelle. La raison? Petit extrait du Figaro:

 «(…) Angela Merkel ne voulait pas participer à une mise en scène en faveur du nouveau président de l’UMP. Si la chancelière a conservé de bonnes relations avec lui – (…) elle n’a pas l’intention de s’immiscer une nouvelle fois dans la vie électorale française. Pas question pour elle de donner le sentiment qu’elle adoube un futur candidat à la présidentielle, alors que l’UMP est divisée. Elle n’a pas l’intention de se laisser instrumentaliser contre François Hollande ». Langage diplomatique qui se traduit par « NON ».

IMG_0131-0.PNG

« Nicolas Sarkozy voulait être l’invité vedette du parti conservateur allemand et montrer sa proximité avec la chancelière Angela Merkel. Mais finalement il n’y aura ni discours ni photo » écrit le Figaro. Donc des caprices de mauvais goût que la Chancelière allemande Angela Merkel n’a pas validé. Ce n’est pas un slip kangourou mais « une belle veste », un vent (politique) très glacial pour Nicolas Sarkozy. Et il boude. Du coup, comme l’a fait remarquer quelqu’un sur twitter, les commentaires du FanClub NicolasSarkozy2017 après l’annonce (le de son déplacement en Allemagne, deviennent drôles, très… Se taper l’incruste une fois ça va, mais deux…, Bref, Angela Merkel a dit non à Nicolas Sarkozy. Moralité?

« Rouler dans une allemande est chose facile, accessible à tous, mais rouler une Allemande l’est beaucoup moins (…) ».

(…)