« We Are the Ones » : Barack Obama et le courage des Grands…

Obama CHEMinoritaire dans l’opinion et face à un Sénat hostile, Barack Obama a scellé avec courage le rapprochement avec le voisin Cubain. Il fallait oser, c’est ce qu’on appelle «le courage des Grands».

Pour l’abolition de la peine de mort en France par exemple, François Mitterrand était allé contre l’opinion publique majoritairement hostile pour  inscrire dans les tablettes de la république une réelle avancée sociale. La Loi Veil (IVG) est dans le même registre, l’adoption du «MariagePourTous» aussi malgré une hostilité encore présente. Être grand, c’est savoir gouverner sans être prisonnier de son opinion publique, avoir des convictions et s’y tenir.

De Barack Obama, l’histoire retiendra au moins deux choses: 1. L’Obama Care Act (politique d’accès aux soins pour tous, assurance maladie), 2. Comme le «Ich bin ein Berliner» (Je suis un Berlinois) de JF Kennedy, le désormais «Todos Somos Americanos» d’ Obama prononcé hier dans son allocution au peuple des Amériques restera dans les annales des relations internationales.

Une phrase symbole qui fait écho à une autre, pas le célèbre «Yes we can» de 2008, mais le «We are the Ones» de la même année, une chanson-clip de soutien au candidat Obama en course vers la Maison Blanche, c’était déjà l’hymne de la fraternité américaine. D’actualité…

Et les Cubains chantèrent, ♬la♫ la♪ la♬♪.. «le courage des Grands».

(…)

Publicités

2 réflexions au sujet de « « We Are the Ones » : Barack Obama et le courage des Grands… »

  1. « la Patrie ou la mort nous vaincrons » la devise,

    Cuba, cubains,
    ils aiment, sont particulièrement (/singulier) attachés à leur pays.. qql fierté légitime, qu’importe C Colomb, H Cortès, alors l’espagnol qui-colle, une indépendance tardive et violente (1/8° de la population disparait) longue,1868-1898, une occase fait le larron, ou maquée par l’incontournable coach proxo, le gros voisin gourmand, qui installe en 1934 l’inénarrable marionnette dictateur.. tiens anecdote Batista, légèrement métis (alors trop) n’avait pas accès, dans son propre pays aux clubs Us (nautique etc.)
    ah tonton Sam ne perd jamais le nord de ses mœurs improbables.. le wasp coagule son vice héréditaire, là à 200 bornes, l’arrogance de sa pile poil morale adaptée, dans ‘son’ île bordelo, casino et maffia, c’est la teuf permanente, indéfrisable.. sans bobonne ni shérif

    l’indigène, le local, floué depuis.. pas compté.. larbin analphabète ou crève misère indépouillable, qué exploité ? (à part ses filles)
    -what else.. aussi invisible qu’inutile dans le gynécée, la capitale du pays,

    alors Castro ..ah qué saga ! fort de l’énorme soutien populaire Et américain, de la sierra Madre fond sur Havana, bouscule le traditionnel discours-vœux de nouvelle année (59) du brutal Batista, que la foule sous le balcon attend encore..
    Fidel, plus tête de mule que capricieux, pas le genre giton du caïd, 10 présidents Us en témoignent

    aïe, fait qu’une brève (!) partie histoire.. j’vais manquer de place.. disculpa me,

    ne pas oublier: la puissante diaspora cubaine, disons à Miami, droite aisée, influente et lobby au bras long (le 2°mandat de W Bush, oui-oui le p’tit trou du carton électoral, cé lui le poinçonneur de Florida) à la rancune rémanente,
    procédurière.. demandez par ex. à Ricard, rare société française (bien) implantée à Cuba, repreneur, partenariat avec l’Etat (pas l’choix) du rhum ‘Havana Club’ (de gauche: mon préféré) houspillé par Bacardi famille..
    pourtant l’expat (…) sponsor, sur le podium des supports économiques de l’île (mandats & colis) à voir leurs ex propriétés, coloniale style.. mini Hlm (very!) déglinguées /balcon cloisonné: une pièce de plus pour le fils et belle fille

    ouf! la Russie commerce avantageusement le p’tit frère caribe, export/import, sucre, pétrol.. aïe, un mur tombe, aussi un monde, un bloc (91) déserte,
    fini les pièces détachées (raffinerie sucre) etc. isolement et la dèche s’installe
    qu’importe que Fidel ne règle pas l’ardoise (avec quoi)

    92, papa Bush (après Reagan) sert la vis et la corde, plus rien ne passe.. l’embargo (depuis 1962) se durcit, objectif: étouffer le pays. No comment.

    Cuba. Education et une santé performante, alphabétisation et espérance de vie au standard européen (devant les Us !) il y a plus de toubibs cubains (/dans le monde) que tout le continent africain.. aussi bcp (prod/export) de générique (médicament) d’ailleurs les Us en importent (autorisation)* aussi des vaccins

    2009, Obama*, supprime les restrictions de voyage des cubains exilés et libère les transferts d’argents; l’Us devient le 1°exportateur de produits alimentaires (40%) le 3° aujourd’hui; cash bien sûr, no crédit,
    déjà 2,5 millions de touristes/an, et qqls milliers de gringos.. « si l’embargo est levé, Cuba peut accueillir la première année 1,5 millions d’américains (!) »
    le tourisme deviendrait le moteur de l’île. Population: 11 millions
    ti rappel, le salaire (tarif horaire, un des plus bas del mundo, le plus?) 14€ /mois

    que devient l’ex grand frère.. 2000, alors Poutin, il se rapproche et qql belle action lui appartient.. 2008, le premier pays pour son aide lors des 3 ouragans.

    /2005, tremblement de terre au Paki, c’est Cuba et ses 30 hôpitaux de terrains, équipés, et 2 600 travailleurs de la santé, soignent 1,7 millions pakistanais (70% des victimes) et offrent 1000 bourses à des jeunes, venir étudier la médecine à Cuba..

    ..Russes, alors pls visites, des bisoux, prêts, crédits, forages, céréales, matériel de construction, agricole.. Vladimir, cet été, raye 90% de la dette (31 milliards, ah vi quand même) le reliquat, paisible sur 10 ans, ira dans l’économie cubaine

    quand ils veulent.. savent et arrivent d’être cool.. question de patience.. bref, merci de la votre.. aussi rajouter, les Pays Bas premier partenaire devant le Canada.. oui, mes sources (à part Wiki et qqls déceptions dans des orientations/omissions) mon fils, mama dutch, vit à Cuba depuis 10 ans (tourisme) aussi ma p’tite fille..

    merci Barak
    Hasta la victoria, siempre !

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s