François Hollande: la putain d’inversion de la courbe de popularité (+21 points)…

L‘inversion de la courbe a eu lieu. Fin du « procès en légitimité de la Gauche au pouvoir ». En effet, la cote de popularité de François Hollande est en hausse de 21 points dans le baromètre IFOP-Fiducial, 40 % des sondés se disent satisfaits de l’action de François Hollande.

2015/01/img_0683.png

C’est …. énorme!: « Le seul cas analogue est François Mitterrand gagnant 19 points de satisfaction au moment de la guerre du Golfe entre janvier et mars 1991 ». Mieux que Manuel Valls (+17 pts) qui se range (définitivement?) derrière le Président de la République (cf ses dernières déclarations), ça me va. Je ne pense pas que cela arrange les affaires de la droite (et du Figaro!). Reste à conforter cette «Charliepopularité» avant 2017 avec des résultats en matière d’emploi, rien ne demeure jamais….

(…)

Publicités

12 réflexions au sujet de « François Hollande: la putain d’inversion de la courbe de popularité (+21 points)… »

        1. Vrai (et pas seulement les « anti-Pépère»)
          J’espère aussi l’inversion de cette putain de courbe du chômage, pour conforter cette popularité « Charlie» qui met fin au « procès en légitimité instrumentalisé par la Droite» (mou toussa, pas assez chef…). S’il a les deux, il sera Pépère pour 2017, et écartera définitivement un adversaire proche, très… 😉

          Aimé par 1 personne

  1. Beau billet.
    J’avoue que j’ai du mal à me réjouir et à communiquer sur ce dernier sondage car je suis assez affligée qu’il ait fallu un drame de cette ampleur pour que « les gens » changent d’avis sur l’exécutif.
    Et puis, quand l’esprit Charlie ne sera plus qu’un vague souvenir pour ces mêmes « gens », qu’en sera-t-il de la courbe?
    Je suis perplexe et en même temps, j’adore ton billet !

    J'aime

    1. Je pense aussi qu’il est dificile d’aborder « d’autres sujetscomme l’a fait remarqué Juan dans un de ses billets. Mais là, c’est « un score de malade!, il double son score de décembre, c’est beaucoup. On connaît « la cause », elle est douloureuse, faire avec…, Écrire, reprendre son crayon-clavier, redessiner des billets, et avancer.

      (PS: Là, je pense que Pépère sera candidat en 2017 et sans aucun doute, Valls s’est rangé, il attendra son tour). Ça me convient 😉

      Merci.

      J'aime

  2. Et pourquoi donc aucun sondage ne révèle à la face du monde interloqué la spectaculaire remontée de la cote de popularité du leader de l’UMP après que son auréole eut bravé la foule d’une marche de gêneurs faisant obstacle à sa grandeur, au risque d’en perdre l’usage de ses coudes, hein ? Ça, c’est énorme.


    J'aime

Répondre à waroutcho Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s