« Vivre un jour de plus à Auschwitz, c’était un acte de résistance », [Paulette Sarcey]

A l’occasion du 70ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz,  Paulette Sarcey, une survivante de l’holocauste nous a livré un témoignage édifiant ce soir dans #LepetitJournal sur Canal+. Marquée dans sa chair par les faits et par ce numéro gravé sur son bras gauche (par les nazis), elle a eu pour nous cette phrase: « Vivre un jour de plus à Auschwitz, c’était un acte de résistance ».

2015/01/img_0746.jpg
2015/01/img_0740.jpg
2015/01/img_0745.jpg

Mes respects, et Merci.

(…)

Publicités

(Relire): L’ardoise agricole de Sarkozy et Bruno Le Maire aux français: plus d’1 milliard d’€ à rembourser…

[Ancien titre: Fraude aux aides de l’UE sous Sarkozy]. C’est comme dans l’affaire #Bygmalion mais sans JF Copé, non, pas cette fois car il n’était pas au gouvernement sur la période incriminée. L’info qui fait mal? «La France va devoir rendre à l’Union européenne plus d’un milliard d’euros d’aides agricoles versées à tort entre 2008 et 2012 pour cause de fraudes!» 

La France va devoir rendre à l'UE un milliard d'euros d'aides agricoles

Et qui était Président de la République entre 2008 et 2012? (réponse dans le titre). Ne pas l’incriminer, il s’est raté dans presque tout comme nous le savons, vient donc se greffer à cette longue liste une nouvelle accusation: «Fraudes sur un milliard d’euros d’aides agricoles», taper dans les céréales, franchement. Un «#Bygmalion européen» pour rester dans le lexique UMP. Cette fois, pas de « théorie du complot » qui tienne ce n’est pas la faute à Taubira, ni des juges aux ordres de la Chancellerie, le gouvernement n’est pas concerné, et pas de cabinet noir à L’Élysée non plus, rien! C’est l’Europe (d‘Angela Merkel) qui demande son blé! Et devinez qui va (encore) payer?

Nous voila avec une belle dépense d’un milliard d’euros sur le dos à régler avant 2017, remboursement justifié «pour cause de fraudes et d’erreurs» d’après la Commission européenne. Nous faire passer pour des fraudeurs, c’est malin. Tiens, pour n’oublier personne, un rappel: Bruno Le Maire Co-vainqueur de l’élection pour la Présidence de l’UMP était (dès 2009) Ministre de Sarkozy, chargé de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, ainsi que de la Ruralité et l’Aménagement du territoire en 2010, poste qu’il a occupé jusqu’en 2012, ne l’oublions pas. Il nous doit quelques explications je crois, un milliard d’euros à rembourser par le contribuable, ce n’est pas rien…

Source (Libé)