Quand une journaliste du Figaro parle de « stock » de musulmans…

J’ai relevé un tweet assez curieux d’une certaine Judith Waintraub qui se présente toute seule comme une libérale, résolument, et républicaine. Elle est journaliste (politique) et Reporter Figaro.fr. Sur twitter, elle a partagé une réflexion sur le nombre de musulmans en France: «On a 5 millions de musulmans plus ou moins bien intégrés en France, le problème n’est le flux mais le stock». C’est le mot «stock» qui me dérange dans cette phrase, je ne sais si on peut ainsi s’exprimer pour des …

Judith Waintraub 2

Le stock? Je me pose la question, je me demande…

(…)

 

13 réflexions au sujet de « Quand une journaliste du Figaro parle de « stock » de musulmans… »

  1. … c’est pour le moins très maladroit !
    Malgré tout ce que l’on peut dire et penser des musulmans, ( pas d’amalgame avec les intégristes et les autres !! ? ) parler de stock pour désigner des êtres humains me parait raciste et discriminatoire !

    J'aime

  2. Ouais sur le plan humain parler de stock cela me fait penser à  » coke en stock » mais c’est bien là un terme technique flux stock etc…employé pour les flux migratoires.
    sortir du contexte me parait un acte volontairement provocateur ou bien est ce beaucoup plus grave et cela mérite une autre attitude.

    J'aime

    1. Elle le justifie sur twitter en réponse à ma question.

      « Flux« , gestion de « stocks » etc… dans les statistiques appliquées à l’économie (gestion, d’entreprise) oui, mais pour la démographie? On parle bien de flux migratoire mais « stock »?, j’ai un gros doute, enfin…

      La question demeure: Peut-on dire « stock de musulmans »? ou d’autres catégories de la population? Ignare comme je suis, je pose la question…
      (…)

      J'aime

  3. On ne traite pas d’ignare celle ou celui qui s’interroge sur des propos tenus.
    Ceci d’autant plus lorsqu’on se réclame « journaliste ». Ah mais, au Figaro !!! V’la pt’être la raison !
    Il ne s’arrange pas ce journal !

    J'aime

    1. Faut croire que non, mais bon, c’est le Figaro en même temps, et cela ne m’étonne guère. Il faut noter qu’elle a eu l’intelligence de répondre à ma question, ce qui m’arrange bien car le doute n’est plus permis sur son adhésion dans ce vocabulaire. Je m’inquiète sur les extensions possibles dans ce genre de propos…

      J'aime

  4. ça me dérange; ça ne me dérange pas

    je ne vois pas de train (ni son n°)
    c’est vrai qu’on prend l’avion maintenant (fly Swiss ou Emirates?)

    le langage évolue (ais-je dit dérape)
    on compte, on pèse
    on sonne la matière et trébuche sa masse
    depuis des siècles (histoire de « confiance »/bref)

    qu’est-ce qu’on disait l’autre jour sur l’esclavage..?
    – encore un effort

    ps, « isme », esclava-gisme… je reviendrai, yes, quand j’aurais trouvé un..
    un gars, un mec (ou une nana) qui-ramera ma barque (la-mienne)
    et me transportera (c’est bien ça le trip ?!)
    de l’autre côté de la rivière,
    – ben vi: l’isthme.. faut passer à travers !
    hein brother’s

    J'aime

      1. en effet ! /je, tu, elle ne sont pas stockable
        évidemment-la preuve,

        comme dit ma femme « les gens.. toi tu ne seras jamais une marchandise chéri »
        .. pourvu qu’ça dure

        J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s