C l’Afrique: Juliana Rotich (JR), la reine des geeks d’Afrique…. #08Mars

Pour cette journée du 08 Mars 2015, Le Monde-Afrique a dressé le portrait neuf femmes qui font avancer l’Afrique, un choix subjectif basé non pas sur leur fortune, ni sur leur influence, mais parce qu’elles impressionnent par leurs talents et engagements. Et parmi ces femmes d’exception, la reine des Geeks d’Afrique, Juliana Rotich dit JR. Portrait.

C’est une africaine de la Riaspora comme je l’indiquais dans un précédent billet C l’Afrique. La fée d’Afrique comme on l’appelle dans les hautes sphères du Web (conférences innovantes TED, Forum économique de Davos, le MIT Media Lab, etc), est une brillante informaticienne née dans un village du Kenya, formée à l’université du Missouri (USA), elle est à l’origine du premier logiciel open-source #MadeinAfrica, Ushahidi. (Collecte des données géolocalisation).. Ce logiciel permet (en temps réel) de collecter, de filtrer et vérifier des données provenant de canaux tels que Twitter, SMS, les mails etc, utile pour trier les données par fiabilité non par popularité, pratique pour les organisations de secours et d’urgence. Il a été utilisé lors des violences postélectorales au Kenya (2007-2008), lors du séisme de 2010 à Haïti, par le Département d’État américain lors des TechCamps, lors du séisme de 2010 au Chili, à Washington D.C. lors d’une tempête de neige en février 2010 à l’initiative du Washington Post, ou lors des incendies de forêt en Russie de 2010.

Adoubée par le Patron de Google et quelques mastodontes de la Silicon Valley intéressés par le «potentiel Afrique», Juliana Rotich (JR) est au cœur du iHub (Nairobi, Kenya), un espace communautaire ouvert et moderne qu’elle gère avec son ami blogueur Erik Hersman. «L’Afrique est en passe de dépasser son problème géographique, se connecte au reste du monde et à elle-même». Pour faciliter l’accès à Internet en Afrique, ils ont élaboré un petit boîtier (BRCK,) fonctionnant sur batteries, permet de créer n’importe où une connexion Internet, accessible en Wi-Fi à n’importe quel appareil aux alentours, peut faire office de routeurs pour plusieurs terminaux, sans prise électrique: « If it works in Africa, it will work anywhere ». Présentation de la BRCK, KeynoteStyle, Londres 2013.

Plus d’info sur la Geekette d’Afrique sur son blog: JR (Julian Rotich), ou sur Twitter: @afromusing #FF. Oui,  la BRCK c’est chic, et C l’Afrique!.

 (…)

Publicités

3 réflexions au sujet de « C l’Afrique: Juliana Rotich (JR), la reine des geeks d’Afrique…. #08Mars »

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s