Combattre le FN: l’alerte incendie était en panne …

Ce billet aurait pu s’intituler: «Quand ceux qui ont fait le jeu du Front national combattent le FN» car certains ont déjà ouvert le registre «c’est qui les coupables?». De quoi sortir de son silence et faire quelques remarques. Il faut combattre le front national, c’est un impératif moral, tout le temps et non pas par séquence,  certains le découvrent, ils nous avaient déjà fait le coup avant les européennes 2014.

A droite, ils avaient ouvert les digues depuis belle lurette avec le débat sur l’identité nationale sous Sarkozy, et depuis Mai 2012, les choses ne s’arrangent pas. Des politiques assumées qui ont fini par dissuader les électeurs de se déplacer pour les élections selon les derniers sondages d’opinion, et les voila qui s’activent pour … combattre le front national! Ils se réveillent, l’alerte incendie était en panne.

Devant la catastrophe annoncée, certains s’activent, non pas pour faire campagne, mais pour désigner les coupables! «Ah! Vous n’arrêtez pas de critiquer MachinTruc, donc vous êtes responsables!», c’est malin. Ils ont oublié leurs récentes déclarations et l’intelligence de leurs arguments,  problème, j’ai une très bonne mémoire: «Oui, cette nouvelle ligne politique soc-lib de MachinChose permettra d’emmener vers nous (à Gauche) les égarés du FN! Oui, de la fermeté bordel! La France est de Droite et tout le monde le sait! Donc, plus de complexe». Ils pensaient bien faire, les pauvres, sauf qu’ils ont paumé des électeurs en route (beaucoup) sans en gagner chez les appelés de la Marine, c’est con. Ce sont les mêmes qui font remarquer – à juste titre d’ailleurs –  que le Front National  récupère très habilement les thèses délaissées par la Gauche, cette gauche dite « réformiste» qui a honteusement viré sa propre Gauche (Montebourg, Hamon, et nous avec…) et, (question) qui aujourd’hui s’époumone pour combattre ceux qui récupèrent le fruit de leurs certitudes? vous avez 4 heures.

Personnellement, je ne ferai pas le jeu du FN car je suis dispensé de vote. Oui, à Paris comme à Lyon, la Métropole remplace l’élection des conseillers départementaux. Raté!. Pour conclure, ils ont fait le jeu du Front national  (pas tous) et les voila aux avant-postes de la morale contre… au fait,  contre qui d’ailleurs? je ne sais plus… Après les élections, resteront-ils avec nous pour combattre les inégalités et le front national? On va l’espérer car le Front national est un danger permanent et le combattre n’est pas une option mais une nécessité. J’ajoute, certaines politiques économiques – sans oublier le mimétisme occasionnel – peuvent installer dans la société de vraies nuisances morales, le savoir. C’est mon avis, à vous de vous faire le votre.

(Re)lire: Ne pas faire le jeu de la droite? Oui mais, qui a commencé?

Billet timbre-poste, à usage unique.

(…)

Publicités

12 réflexions au sujet de « Combattre le FN: l’alerte incendie était en panne … »

  1. Si vous voulez combattre efficacement le FN, il faut le faire sur le terrain politique et non en vertu d’un fumeux « impératif moral », que vous seriez d’ailleurs bien en peine de préciser. Invoquer la morale ne sert qu’à vous faire plaisir à peu de frais, à vous trouver « beau dans le miroir », comme la méchante reine dans Blanche-Neige ou la Castafiore dans Tintin.

    D’autre part, comme vous faites partie des raisons qu’a le FN de continuer de monter, je vous souhaite bon courage.

    J'aime

        1. Si. J’ai un profond respect pour les gens qui expriment librement leurs opinions sans se cacher derrière des étiquettes qu’ils n’ont pas. Oui Monsieur DGoux, on peut te reconnaitre au moins cette qualité là, pas d’artefacts ni d’excuses à la con.

          J’insiste, c’est une sincérité imbécile si tu veux, mais sincère quand même!.
          Merci.

          J'aime

  2. quand je ne sais pas je demande; quand je sais je partage; échange /pas chien

    je ne suis pas politique (à-force de le dire, me croire) ça tombe mal: tout l’est

    je n’aime pas l’étriqué, le coincé, le interdit /quota atteint, okay (y basta)
    je connais très peu de cons (2, peut-être 3) ils n’ont rien à voir d’avec l’opinion divergente, même si têtu, suffisant arrogant (sinon les 2 ensembles?) etc.

    la morale ? (le moral/) ce truc qui se balade d’un siècle à l’autre, ou (alors) comme..
    le responsable: personne -ne semble- être au courant,
    « rien à voir » dirait le-un bigot,
    on se comprend: cé la foire Et la fête du ‘Moi’
    ..tout le monde gagne tout le monde perd (avis ‘perso’)

    le Fn. Le combattre, car il s’agit de ça.. des compatriotes, concitoyens (merde)
    ils viennent d’où ? je reformule, qui sont-ils ?
    on les connait (en 3 mots le tour est fait !) les côtoie.. apéro, boulange, repas, famille ou pas: des gens comme nous ! merveilleux..
    je les croyais radins: no adhérents, no participer (raquer) aux idées, idéaux du parti, ni journaux magasines: usent le blog & forum ‘des autres’
    poison (!) dans l’eau

    alors ramassis de râleurs (no illuminé hélas) atavisme exacerbé du gaulois; no persifleur ! pas l’option humour,
    vision économie: comme au Pmu, change de cheval,
    bref: il va au plus simple.. c’est la chienlit ?! alors la Marine
    toussa on y sait /pas épais ni solide.. pas aisé de lutter-contre la vase
    ..qui monte /la grenouille (#le bœuf) elle, éclate, mais là déborde c’est ça..

    et après.. oui, ils seront où feront quoi.. déjà ‘invisible’ /mais audible !
    culpa ? ah-ah ! trop drôle, vachement le genre ! cf. responsable

    bref, reste l’histoire. Le combattre = lui apprendre (j’y vois ainsi)
    l’homme, l’histoire (de et inversement): tout est fait tout écrit tout vécu !
    (les morts.. fallait compter ?) .. au début, disons Antiquité (des trucs chouette)
    les barbares, les Francs, Charlemagne (l’ainé hérite, les autres: out; comme mon pépé) servage, monarchie absolue, révo, Napo, bourgeois industrie Marx, raout du 20°, la der et encore une.. (à suivre)
    potentat (et Afrique) banana (et Amérique) dictature (ça et là)
    le pire, l’horreur.. Daesh fait: tout-y bousiller, tout ! réécrire (rapprendre à)

    voilà ce que je dis au Fn accointé, poto du quartier,
    non, pas le souvenir d’avoir collé une affiche, ni tract,
    celui d’altérité, empathie,

    J'aime

    1. Je résume,

      Quand je vois les gens – qui hier seulement tenaient des propos racistes sur la place publique (sur les blogs) – quand je les vois dire :  » il faut combattre le Front national » , j’ai envie de rigoler (j’ai les noms).

      Mais surtout, quand ils se mettent à accuser « ce qu’ils sont » et se mettent à pointer du doigt les victimes de leurs propos imbéciles comme « les responsables de la montée du FN » parce qu’ils ne vont pas voter à Gauche, j’ai une grosse envie de ressortir la machine à baffes (j’ai gardé les clés et les archives)…

      Mais bon, je retourne dans mon cabinet de réflexion, le silence, pour ne pas gêner les copains-copines candidats pour ces départementales…

      J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s