Habitus-numérique…

IMG_20150415_152923_edit_editSe connecter, parfois, souvent, tout le temps, et nous voila dans l’habitus-numérique, cette nouvelle addiction, disons ce plaisir-nocif qui nous soustrait du temps réel. Expérience vécue et décrite par Guy Birenbaum dans «Vous m’avez manqué, Histoire d’une dépression française», un récit témoignage pour une mise en lumière de notre penchant pour l’adrénaline de l’actualité, une «pathologie» particulièrement visible chez les tauliers des blogs (politiques), mais pas que.

« Je ne veux plus être esclave du temps court, ni du temps réel, encore moins de l’instantanéité. » écrit Guy Birenbaum (l’épicier-du-web) que je connais sans l’avoir jamais rencontré. Il est déjà passé par ici et m’avait fait l’honneur d’une chronique sur Europe1, familiarité et voisinage-web. Reprendre du temps à cette grande pendule qui toujours sonne l’heure du p’tit oiseau bleu, et lire comme l’a fait Juan (Sarkofrance): « Je l’ai lu d’une traite. Cela ne m’est pas arrivé depuis des lustres, de finir un livre aussi vite. Habituellement, un écran m’accroche, une autre envie me décroche. Ou le sommeil a raison de moi. Mais cette fois-ci, le livre de l’ami Guy m’a happé. Il a littéralement frappé au cœur ». Impressions partagées par PensezBibi qui revient sur ces singulières synchronicités qui devraient inciter à un peu plus d’introspection et à moins d’extimités. Lecture conseillée pour ma semaine de vacances dès ce week-end en famille et loin d’ici. Ce matin, j’étais à Décitre (Place Bellecour, Lyon) pour l’acheter, en deux exemplaires, s’il vous plaît, pour le plaisir de l’offrir à l’ami Jegoun l’addict, taulier de son blog et des bistrots.

IMG_20150415_152928

« Mon cher Nicolas, tu trouveras peut-être dans ce récit Digitaldetox quelques éléments de sevrage sur ce marasme que t’exprimais hier encore dans ton billet diagnostic: Marre des blogs! Constat partagé, se déconnecter pour se connecter, comme Ervé(@croisepattes) qui déjà a pris rendez-vous ce vendredi  pour une séance-dédicace, l’accompagner si besoin. Livraison pour la jegounothèque, à la Comète naturellement. Mes amitiés et bonne lecture ».

Guy-Alain B., Lyon.

Lire.

(…)

Publicités