Tiens, on me surveille (déjà?)…

Ce message de no-reply@accounts.google.com m’informe que mon compte mail a été visité il y a 09 heures. Oui, quelqu’un me surveille

2015/04/img_1403.png

Non, je n’étais pas à Paris aujourd’hui! Je vis et travaille sur Lyon. Que celui qui me surveille se dénonce! J’ai déjà son adresse IP et je sais qu’il est (ou qu’ils sont) sur Paris. On va exclure la Mafia Russe ou les Chinois du FBI, reste une autre hypothèse: il y a 09 heures, j’avais twitté mon billet d’hier sur Cambadélis, non, on va écarter cette hypothèse, ça m’étonnerait … Ah! Je me souviens! j’ai récemment signé la pétition contre la Loi renseignement et toutes les signatures ont été déposées hier à Matignon, donc, avec mon adresse mail dedans!, et j’ai été informé de ce dépôt aujourd’hui à 10h15, hum… vous croyez que? J’ai un doute, quoique. Non, ne pas devenir parano non plus, ça doit être autre chose. Mais, vérifions à qui appartient cette adresse IP grâce à l’outil en ligne Whois Lookup, pour savoir qui se cache derrière cette visite. Je me lance et là, surprise, ce n’est pas une petite frappe

Orange Reseau Paris

Orange? Mais pourquoi donc? Je suis chez Sosh (Groupe Orange) et là, je redeviens parano, avec l’adresse je me lance dans Google Maps pour voir…

Orange SA Avenue Nelson Mandela ArceuilCLIC pour agrandir

Mais pourquoi donc Orange chercherait à lire mes mails? Et surtout, pour le compte de qui? Bizarre, je me souviens d’avoir lu un truc sur la Loi Renseignement (je résume):« les opérateurs de communications électroniques, les fournisseurs d’accès à Internet sont tenus de surveiller par un traitement automatique, notre utilisation web en fonction d’instructions qu’ils auront reçues des enquêteurs et transmettre ces résultats. ». Autre hypothèse: Un filou hébergé par Orange (d’où l’adresse IP) qui me laisse croire que je suis sous surveillance pour m’inciter à changer mon mot de passe et pouvoir mettre la main dessus afin de mieux me surveiller, tentative de Phishing, hypothèse crédible mais bon, pas avancé, des hypothèses. Lorsqu’on regarde de près, l’équipement utilisé n’est pas répertorié dans mes outils de connexion (1ère chose) et, (2ème chose),  son système d’exploitation est un vrai mystère…

2015/04/img_1400.png

Ce n’est donc pas un smartphone (Iphone, Android etc) ou un simple ordinateur sous OS X (Mac), Windows ou Linux (souvent utilisé dans le domaine du hack), rien de ce qu’on connaît, c’est donc un équipement espion avec un OS qui ne laisse pas de trace! « appareil inconnu au bataillon« , bizarre, vous avez dit bizarre? Mais qui donc cherche à m’infiltrer? Tiens, je vais commencer par relire mes derniers billets, peut être que s’y trouvent des indices. Oui je cherche et j’émets des hypothèses car quelqu’un me surveille, de près….

Déjà?

(…)

Publicités