Avant les smartphones, dans les transports en commun …

Petite réflexion sur la communication dans l’espace public à l’ère du numérique. J’entends souvent cette affirmation devenue légende populaire: « Avant les smartphones dans les transports en commun, les gens communiquaient entre eux« . Soit, question: C’était comment avant?

2015/05/img_1479.jpg

Pas mieux, enfin presque. Le smartphone n’est que support (numérique), un simple prolongement hype de nos bonnes et vieilles habitudes (livre, musique avec walkman ou Radio-cassette auto-reverse, Presse papier, etc), donc le paradigme demeure. On pourrait même affirmer que les gens utilisent ces objets par défaut, par absence de communication dans ce voisinage éphémère, gestion de la solitude, voire protection contre l’intrusif. Engagez la conversation avec courtoisie, et il (ou elle) rangera son téléphone-intelligent, simple conseil, essayez, peut-être pas très tôt le matin aux heures de pointe, certains se réveillent sur ce trajet boulot

L’avant demeure, il est numérique.

(Image)

Publicités