Le « Barcelone natal » de M. Valls passe à Gauche, curieux silence de Matignon …

Après la victoire historique de la Gauche «indignée» aux élections municipales de ce dimanche en Espagne, on pouvait s’attendre, logiquement, à des félicitations de la part de notre 1er Ministre « De Gauche », natif de Barcelone, «El Hombre del año 2014» selon la presse espagnole…

Municipales espagnoles: à Barcelone, la sensation Ada Colau

Mais rien, pas un seul Hola! ni un simple «tweet de courtoisie» comme ce fut le cas hier pour le festival de Cannes, silence radio, on se demande bien pourquoi d’ailleurs. Ne pas féliciter «la Gauche qui gagne», même indignée (à juste titre), pour une premier Ministre «socialiste» de Gauche donc, c’est curieux, surtout lorsque celle-ci l’emporte sur ses propres terres. Sur le compte twitter de @ManuelValls

#manuelvalls twitter

Rien, même dans l’espace presse de Matignon, pas l’ombre d’un communiqué. On peut certes comprendre la difficulté de féliciter les gens qui gagnent les élections (chez eux) lorsqu’on les perd en France (la Gauche), mais ce n’est pas une raison. Ce billet a été édité 24 heures après l’énoncé des résultats, on ne peut pas dire qu’il n’a pas eu le temps pour les « félicitations d’usage » pour la victorieuse Ada Colau. Bref, Manuel Valls boude la victoire de la Gauche, à Barcelone.

Bizarre, il enverra (peut-être) ses félicitations par la poste, c’est une option.

(…)

Publicités

Christiane Taubira et « les enfants de la République »…

Interpellée à l’Assemblée par une député UMP sur l’arrêt du TGI de Nantes décidant de l’inscription à l’état civil d’enfants nés par GPA à l’étranger, Christiane Taubira a rappelé «l’interdiction absolue de la GPA en France» et qu’il est question, dans ce dossier, «d’enfants de la République». Écoutons.

Oui, quoi qu’on en dise, il s’agit « d’enfants de la République »

(…)