Le FN épinglé pour «recel d’insécurité en bande organisée», faux et usage de «fausse insécurité» …

Selon le Parisien, des membres très actifs du Rassemblement Bleu Marine (Front national) avaient institué le principe de « créer l’insécurité  pour crier à l’insécurité » sur les réseaux sociaux et sur les blogs, une pratique qui profite au parti de Marine Le Pen, le Front national.

Quatre militants du FN incendiaient des voitures pour dénoncer l’insécurité

Épinglés, Adrien Desport Numéro 2 du FN de Seine-et-Marne et candidat remplaçant aux dernières élections départementales, trois autres militants du Rassemblement Bleu Marine. Ils étaient ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Meaux, rejoints par deux militants FN. « Le parquet a ouvert une enquête pour destruction volontaire par incendie en bande organisée, dégradation volontaire de bien privé et dénonciation de délit ». Nos lascars estampillés FN ont reconnu les faits: incendies volontaires (voitures), agression imaginaire à la bombe de gaz lacrymogène contre certains de leurs camarades, des faits graves qu’ils commentaient ensuite les blogs et sur les réseaux sociaux en dénonçant «l’insécurité». Avant la découverte du pot aux roses de haine par les enquêteurs de la police judiciaire, et certainement par anticipation, le front national s’est désolidarisé, mais le mal est fait:  «l’info insécurité» a été très bien vendue dans la presse et à la télé par… le front national.

Adrien Desport Un ancien militant du FN soupçonné d'être l'auteur d'incendies de voitures qu'il a lui-même dénoncés

Puisque les faits sont avérés, la question de la responsabilité des représentants du Front National face à cet «acte militant» se pose. Combien d’autres méfaits de ce type à travers la France? Les agressions qui «tombent à point», surtout la veille des échéances électorales (souvent), trouvent peut-être là une explication. On est en droit de penser que ce n’est pas une pratique isolée, que «les bénéficiaires de l’insécurité sont souvent les acteurs de l’insécurité, ils l’espèrent, l’incitent et l’organisent». Au delà de ces petites frappes, il serait intéressant d’entendre le Front National pour « recel d’insécurité imaginaire en bande organisée, faux et usage de fausse insécurité ». Marine Le Pen, celle qui a fait de l’insécurité son fond de commerce,  doit s’expliquer. Le 16 mars dernier en meeting dans le Var elle déclarait: « Au FN, nous donnons une voix aux Français qui ne (…) brûlent pas de voitures ».

Marine le Pen Var Casseurs voitures brulées

Sans commentaire.

(screen)

Advertisements

6 réflexions au sujet de « Le FN épinglé pour «recel d’insécurité en bande organisée», faux et usage de «fausse insécurité» … »

  1. Des’pot (prononc. à l’africaine, asiate ou auvergnate) il a déjà le patronyme..!

    t’imagines un bonhomme « comme-ça » avec les clés de la boutique,
    même de la cave (ou du grenier)
    ben non j’imagine pas.. et pourtant !

    J'aime

      1. faux encore. Le procès a été mis en délibéré au 16 septembre. c’est ce qui a été demandé par le proc. (4 ans, dont 3 ferme)s et privation des droits civiques…

        J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s