Obama chante « Amazing grace » en hommage aux victimes de #Charleston

Amazing Grace? C’est l’une des hymnes chrétiennes les plus célèbres dans le monde anglophone, elle date de 1779. Associée à diverses mélodies au fil des années, une grande partie des paroles de l’hymne provient du Nouveau Testament, paroles du prêtre anglican John Newton (1725–1807), initialement capitaine d’un navire négrier, il s’est convertit au christianisme après avoir survécu à une terrible tempête, puis renonça au trafic d’esclaves au point de devenir militant de la cause abolitionniste. La mélodie a été publiée en 1835 sous le nom de New Britain par un certain William Walker (wikipédia)

Amazing_grace_in_OlneyHymns1779

La popularité de Amazing Grace s’étendit aux États-Unis dès la fin du XVIIIe siècle particulièrement aux noirs américains. Elle devint même, dans les années 1960, chargée de symboles, elle a accompagné les mouvements de défense des droits civiques. Bien au-delà de l’aspect religieux d’origine et dépassant également les implications raciales ou politiques passées, Amazing Grace est fréquemment écoutée et chantée dans les cérémonies funéraires, c’est devenu l’hymne symbolique de l’espoir qui persiste en dépit des épreuves.

(…)

#Terrorisme: la «Barbarité» …. #Isère

De Saint-Quentin-Fallavier dans l’#Isère (près de Lyon) à #Koweït-City en passant par #Sousse en Tunisie, le terrorisme a (encore) tué des hommes, terrible journée. Et un mot me vient à l’esprit:«Barbarité», comme hier à #Charleston (USA), le caractère des barbares, leur spécificité.

(…)