Mise en demeure de la «Liberté de caricaturer»?…. #JeSuisCroisepattes

Décolleté RoyalNotre ami blogueur et illustrateur Ervé dit #Croisepattes a reçu une «Mise en demeure» par Maitre Jean ENNONI, Avocat-conseil de Madame Ségolène Royal. Extrait de la notification: «D’après les pièces en ma possession, il apparaît en effet que le site Internet DoZoneParody reproduit et met en ligne un photomontage mettant en scène Madame Ségolène ROYAL dans un contexte dégradant et indécent portant gravement atteinte au droit dont elle dispose sur son image et lui causant un préjudice très important». En cause? un photomontage réalisé en avril 2014 suite à une information très sérieuse, une dépêche AFP qui annonçait «l’interdiction des décolletés au Ministère de l’écologie» par  Ségolène Royal.

Décolletés interdits dans son ministère : Ségolène Royal dément

Et cela avait bien fait rire la toile jusqu’au Figaro. D’ailleurs, Marisol Touraine (Ministre), interviewée ce jour là sur Europe 1 avait déclaré: «en été des décolletés légers ne me posent aucun problème», et Roselyne Bachelot sur Twitter avait lancé le débat non sans humour: «Vous en pensez quoi de l’interdiction des décolletés dans son ministère par Ségolène Royal?».

Roselyne Bachelot Décolleté interdits au Ministère de l'Ecologie

Pour ce #DécolletéGate, il fallait bien une illustration DoZoneParody, que voici.

Ervé DoZone parody

Première remarque: la couleur de la robe n’est pas terrible, mais je me garderais bien de traiter de «dégradant» et d’«indécent» le look affiché de la personne «prête-corps» de ce photomontage, et deuzio: On va espérer qu’elle n’intentera pas une action en justice (pour atteinte à son image et pour «insultes publiques») via une «mise en demeure» à l’attention de Maitre Jean ENNONI, avec le soutien des Femens, ce qui n’arrangerait pas les affaires de notre Ségo (c’est ainsi qu’on la nomme dans notre cercle d’affreux Gochistes peinés par cette querelle interne). So-li-da-ri-té! ou « solide hilarité », au choix.

Ségo Débilitude

On l’avait évité jusque là. Sans remettre en cause le «Droit à l’image de Ségo», cette mise en demeure soulève néanmoins quelques interrogations et pose un problème #Charlie. Oui, si on commence à interdire «les photo-matons», on est mal Ce qui est dommageable pour Mme Royal, c’est l’effet Streisand possible dans ce genre d’initiative, «la volonté d’empêcher la divulgation d’informations que l’on aimerait garder cachées déclenche souvent le résultat inverse». Et voila que cette image, déjà dans les abimes de Google se retrouve à nouveau à la UNE sur le web (twitter, Facebook etc.), c’est malin. Gérer sa #Com’Politique par des avocats, c’est … à éviter! Notons que d’autres images nettement plus acerbes et beaucoup plus audacieuses circulent sur le web, pas seulement sur nos blogs à faible audience, mais dans la Grande Presse, à croire que le «dégradant» ou «l’indécent» ne réside pas dans le contenu de la chose incriminée mais dans la qualité de celui qui l’édite (ou qui le dénonce).

707192-une-charlie-png

Pour la «Liberté de caricaturer», #JeSuisCroisepattes et je kiffe Ségo. Bref, restons #Charlie, surtout par les temps qui courent

Lire: Comment j’ai (pas) photo-pécho Ségolène (by @croisepattes)

(…)

Publicités

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s