F. Hollande : le «nouvel homme fort de l’Europe»? in Die Welt (journal Allemand)…. #NoGrexit

«Flanby»? C’est fini, «François Hollande is the new homme fort de l’Europe»  pense le journal allemand DieWelt dans son édition en ligne du 10 juillet dernier:«Wackelpudding » Hollande wird zu Europas neuem starken Mann».

Hollande Die Welt

Un titre qu’on attribuerait facilement au courageux Alexis Tsipras qui n’a pas démérité dans son combat face à l’EuroGroup et qui se bat aux côtés du peuple Grec depuis tant de mois dans un engagement désintéressé. N’empêche, la dernière déclaration de F. Hollande suscite l’admiration, une promesse à tenir.

F Hollande nouvel homme fort de l'Europe

Interférence dans le dossier Grec avec véhémence sur la question de la dette, met tout en œuvre pour que la Grèce reste dans l’Euro, aide la Grèce dans la rédaction de son nouveau programme avec mise à disposition d’une équipe d’experts français, etc. Et Die Welt d’écrire (google traduction): «(…) la France peut sortir de l’ombre de l’Allemagne et prétendre être à juste titre au rôle de nouveau leader en Europe ». Ce leadership va de pair avec la réussite des négociations sur la dette Grec, une issue de plus en plus incertaine face à la mauvaise foi de l’Eurogroup et son « catalogue d’atrocités » selon Spiegel, et des allemands qui proposent une «sortie temporaire de la Grèce de la zone euro, #Grexit». F. Hollande Homme fort de l’Europe? Possible, à condition de réussir le maintien de la Grèce dans la zone Euro, pas seulement dans l’intérêt des Grecs, mais aussi en prévision de sa réélection en 2017. Oui, cette négociation (toujours en cours ce dimanche soir à Bruxelles) a aussi un enjeu national, ce qui explique peut-être le déplacement de Nicolas Sarkozy aujourd’hui à Bruxelles et sa maladroite prise de parole, il demande à F. Hollande de se rallier à l’Allemagne, encore une connerie (et ça se revendique du Général De Gaulle…).

Relire (billet de 2014) : J’emmerde l’Allemagne!...
Alexis Tsipras), Angela Merkel et François Hollande,: Le Grec Round ...
Donald Tusk, Alexis Tsipras, Euclide Tsakalotos, Angela Merkel et François Hollande

Le « Grec Round » continue. Édit 13 juillet, 08h50: Le jeu de paume est terminé, un accord a été trouvé, «Il fallait réussir» a résumé Hollande.

Accord Grèce F Hollande Merkel Tsipras

Après près de treize heures de discussions, pas de sortie temporaire de la Grèce de la monnaie unique comme évoqué, un projet de compromis entre Angela Merkel, François Hollande, Alexis Tsipras et Donald Tusk, (président du Conseil européen) est en marche, tout va bien.

(…)
Publicités

Contre le racisme, nouvelle fragrance, « Puriflex» : Ah zut!, ça n’existe pas …

En zapette sur France’Ô, une chaine « communautaire » de France télévision (Antilles, Afrique, Caraibes et Pacifique), je suis tombé sur un spot contre le racisme, «Osons la fraternité!», nouvelle fragrance, « PURIFLEX« …

Ah zut! «Puriflex» n’existe pas et quel dommage! Tant pis, nous resterons donc sur la «Fraternité», ce concept pourtant gravé sur les frontons de la République et qui ne veut plus rien dire. Oui, la « fraternité » est devenu simple objet déco et on assiste, comme en biologie, à une Mitose des propos qui justifierait l’utilisation de «puriflex» avec extension du «domaine de définition». Au delà de l’existant (prophase), un nouveau round est né avec le débat sur l’identité nationale, (prophase) puis a grandi avec la campagne présidentielle de Sarkozy2012 (métaphase) avant son anaphase dans différentes couches de la société. Désormais s’expriment librement de très beaux spécimens, ils avancent sous le masque «liberté d’expression», sans complexe à l’extrême-droite (FN), avec quelques réserves pour certains à Droite (UMP, les Républicains), et désormais à Gauche aussi (télophase). Oui, quelques noirophobes (mais pas que…), encore très à la marge mais bien présents, la conséquence de l’adoption d’un nouveau discours politique (islamofascisme, Guerre de civilisation, etc.) dans ses rangs? Mais pas d’amalgame, la #GauchePropre est bien présente et toujours sans concession sur le «racisme, l’antisémitisme, l’homophobie, le sexisme et l’arabophobie».

Fotolia_30928450_S-300x200

Non, la fragrance Puriflex n’existe pas! Et quant à la «Fraternité», disons qu’elle a beaucoup trop bossé (depuis le temps), elle doit être en «heures de récup’», ou peut-être «en arrêt maladie». Dieu, c’est pareil.

Savoir faire sans.

(…)