Et Emmanuel #Macron pissa sur la #Gauche (+ l’argu de fond qui tue) …

L’Université d’été du Medef, c’est «une réunion de famille des gens de Droite de France», un truc pro-business où l’on parle vacances et marges bénéficiaires. Cette année pour représenter la famille «socialiste», c’est le jeune Macron qui a été désigné volontaire (par le cousin Valls), il a fait des pieds et des mains pour revoir son tonton Pierrot (Gattaz), «Je veux y aller sinon je boude!»...

Emmanuel MAcron Gattaz Photo de famille du Medef

Ah la famille, ça vous change la vie! Et le parfum des retrouvailles libère la parole. Dans son p’tit discours style «Merci de me garder ma place ici chez moi, oh comme je suis content!», le jeune cousin Macron a eu des mots très durs contre sa famille d’accueil qui pourtant lui avait attribué une grande chambre à Bercy lorsque le reniement (euh… remaniement) fut venu. Devant ses cousins et cousines du Medef, il a dit: « Je compte sur vous pour engager plus d’apprentis, et vous savez quoi? c’est désormais gratuit quand ils sont mineurs!». Tonnerre d’applaudissements (il est des nôôôtres!!! il a lu le Code de Travail comme nous z’auuutres!!!), avant d’ajouter:  «La gauche n’est pas exempte de critiques particulières. Elle a pu croire à un moment, il y a longtemps, que la politique se faisait contre les entreprises, ou au moins sans elle. (…) Elle a cru que la France pourrait aller mieux en travaillant moins, c’était des fausses idées». Et voilà! A peine arrivé il provoque, ces jeunes…

Après cette «grosse pisse macronnée 35heures» limite «rétablissement de l’esclavage des jeunes», les grands cousins de «la famille de Solferino» n’ont pas mâché leurs mots, ils sont «très colère». D’abord Yann (Galut), qui répond à la provocation: «(…) on comprend pourquoi il a préféré se faire applaudir au Medef plutôt que de venir à La Rochelle parler avec sa famille d’adption, il a insulté Jean (Jaurès), Léon (Blum), François (Mitterrand), Lionel (Jospin) et Titine (M. Aubry). (…) Il va falloir que Cousin Valls clarifie la position de la famille  (…) Ce sont des mots d’un homme de droite». Puis, c’est à Paul (Christian) de s’énerver à juste titre: «(…) J’aimerais que le chef de famille -président de la République- arrête ce concours Lépine des vieilles recettes libérales ». Et sans oublier la sagesse du Vieux Claude (Petit Barto!) qui incite notre jeunot à plus d’attention dans ses propos. Excepté cousin Manu, (Adopté 1er du nom, plus d’une fois, avec colère de Marie-Noëlle Lienemann), aucun homme censé de  la famille de Solférino n’avait tenu ce genre de propos.

Donc, Grosse crise de famille à 20 mois d’un renouvellement de bail (2017), c’est gênant, très. Mais, c’est pas très grave pensent certains (à tort ou à raison). Comment comptent-ils s’y prendre? L’argu-de-fond-qui-tue est en cours de distribution dans les bistrots du coin (je résume et je complète): «C’est nous les meilleurs même si on s’est planté royalement sur toute la ligne avec les recettes de cousin Valls. Hé ho les gens! vous voterez pour nous en 2017 pauvres cloches! Quoi? on n’arrête pas de faire des conneries? Et alors? Vous voulez vraiment que Nicolas Sarkozy revienne au pouvoir, avec Wauquiez à l’économie et Guéant à l’intérieur? Ah, ZavezVu? Vous ferez comme on vous dira de voter sinon, vous pourrez pleurer l’époque où vous aviez tout le loisir de décréter que François Hollande est un type de droite, voilà !». Ça se tient, on va dire ça.

Ah les cons de la VraieGauche (vrauche) que nous sommes! on passe notre temps à réfléchir, à critiquer la Loi Macron, le Pacte de responsabilité, à chier sur la LoiRenseignement sans oublier toutes les conneries qu’on a pu dire ça et sur le chômage qui ne baisse pas, sur la frustration de Rebsamen à deux doigts de réussir l’inversion de courbe de la moutarde, etc. Oui, on se perd en arguties alors que les choses sont si simples, il suffit de relire l’Évangile de Gauche selon Saint’Con (5ans, validité): «Oui, le PS tu voteras car c’est ton destin! Ton avis à deux balles, on s’en tamponne! c’est Nous ou la Droite, voire le Front national (encore pire), TINA-pas-le-choix! Ce qu’on fait ensuite du mandat que tu nous confies, c’est pas ton problème, on fait comme on veut! Et si t’as des remords pov’con, t’auras qu’à t’dire que t’as voté bourré épicétout! Amen.».

Je m’incline (ou pas).

(…)

Publicités

19 réflexions au sujet de « Et Emmanuel #Macron pissa sur la #Gauche (+ l’argu de fond qui tue) … »

  1. J’aime beaucoup. Écrit ainsi c’est plus digeste…..entendre la  » messe » de Macron ( tout y était, la voix, le son) m’a donné quelques aigreurs….. 😉 j’attendais les amen des paroissiens devant le sacrifice du PS sur l’autel macronique…..les fidèles ont préféré les applaudissements….
    Comment ont ils fait pour devenir à ce point aveugle…vite un miracle !

    J'aime

  2. comment ça, le MEDEF de droite,!!! )
    mais pas du tout, ça c’est en regardant de face, mais si vous regardez au rétroviseur leMEDEF est à gauche comme le PS pascal lamy, comme Sarkozy qui est jauressiste et moquettiste, comme wauquiez des « r bananiers social » comme kessler et barroso quand ils étaient jeunes,
    comme Kouchner, bockel entre 2007 ET 2012

    et j’en oublie, alors comment voulez vous qu’on s’y retrouve si plus personne n’est capable de discerner sa droite de sa gauche ?

    J'aime

  3. et puis le MEDEF fait du social, eh oui, les adhérents les plus importants versent et pensent à augmenter chaque année leur obole au fonds social des actionnaires…

    alors……

    Aimé par 1 personne

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s