#Réfugiés: C’est le fils d’un #migrant Syrien (Steve Jobs) qui nous a donné l’iPhone….

Le SaviezVous? Oui Steven Paul Jobs, dit Steve Jobs, celui qui nous a donné l’iPhone (les iTrucs, les Macbook’Air, etc.) c’est le fils d’un migrant Syrien…

Steve Jobs inventeur iPhone fils d'un Migrant

Il est né le 24 février 1955 à San Francisco (Décès 05 Oct 2011) d’un père d’origine syrienne! Son papa, étudiant en sciences politiques s’appelait… (tadam!) Abdulfattah «John» Jandali, en arabe : عبدالفتاح جندلي et sa mère Joanne Carole Schieble, américaine d’origine Suisse. Oui Steve Jobs est «le fils d’un putain d’arabe», voilà qui devrait calmer certains qui twittent contre l’accueil des réfugiés avec un iPhone. Là j’entends déjà des voix se lever pour dire: «Ah bon? Ah merde! mais… on ne savait pas nous, et pourquoi donc il s’appelle Jobs?». Je vous explique, c’est dans WikiMachin.

Steve Jobs Père arabe

A l’époque, dans le pays de son «migrant de Père arabe» (là, j’insiste pour emmerder les cons, j’espère qu’ils vont casser leurs iPhone mais pas que), à l’époque je disais, il y avait déjà des fachos comme aujourd’hui chez nous, des gens «Ah ben non hein! on ne veut pas de ça chez nous!», bref des anti mariages mixtes. C’est le papa de Joanne (la meuf de Abdulfattah, je précise) qui ne voulait pas de leur union, il avait menacé de priver sa fille Joanne de son héritage si elle épouse un non-catholiqu –traduction- «un putain d’arabe». Et donc, enceinte (raté!), elle est allé voir un avocat de San Francisco pour trouver une famille adoptive pour son fiston, le p’tit Steve. Et le nouveau-né fut alors adopté par Paul Reinhold Jobs et sa femme Clara une arménienne, d’où son non «Steve Jobs». Quant à ses vrais parents, ils se marièrent en 1955 malgré l’opposition des cons. Bref, l’inventeur de l’iPhone c’est le fils d’un #migrant Syrien,

Et le 09 janvier 2007 à San Francisco, escorté par la police –les migrants et la police, longue histoire- Steve Jobs réuni les gens pour une grande messe high-tech, le Mac Word – l’actuel Keynote- puis leur dit: «This is the Day

Trois innovations majeures, une petite icône, One Device, un grand pas pour (la mobilité de) l’humanité, et le fils d’Abdulfattah le migrant l’appela: «iPhone», the first One. Réaction des gens: « It’s Amazing! (en arabe: El kif! « , Chez Samsung, Google & Cie: « On va faire pareil! », les autres: « Nous aussi! ». Bref c’était une révolution. L’iPhone cest l’œuvre du fils d’un migrant syrien. Aussi, on comprend peut-être mieux «pourquoi l’assistant vocal des produits Apple s’appelle Siri, (Quand le fils cherche son Père), je dis ça je dis rien.

(…)

Publicités

Pour accomplir notre part d’humanité… #Réfugiés en Europe, faits et cartes.

Refugies«Il est parfois nécessaire de comparer ce qui n’est pas comparable» a écrit l’essayiste Guy Sorman dans une tribune, «Ne serait-ce que pour éveiller les consciences anesthésiées. Entre 1933 et 1940, plusieurs millions de réfugiés échappés d’Allemagne, de Pologne, des pays baltes, fuyant le nazisme, se heurtèrent à des frontières fermées (…) Les réfugiés d’aujourd’hui me rappellent mon père fuyant le nazisme ». Toutes choses égales par ailleurs, l’histoire se répète et la similarité des faits corrobore cet avis. Explications….

C’est la vague de réfugies la plus massive qu’à connu l’Europe depuis la fin de la 2ème guerre mondiale, avec déjà plus de 3000 morts depuis début 2015. Que faire? Une chose simple: accomplir notre part d’humanité.

IMG_4063Source: A perdre la Raison

Maintenant.

(…)