#DirectPR: Ce que François Hollande …

la 6e #ConfPR, à partir de 11h sur http-_www.elysee.frDans ce billet (politique), nul besoin de s’attarder sur «Ce que le Président de la République va dire aux Français» dans sa conférence de Presse. Pendant que la presse joue à «Madame Soleil» sur les évidentes questions qui seront abordées, je vous propose le texte suivant: «Ce que F. Hollande doit dire aux français» pour se relancer dans l’opinion.

Oui, vouloir «satisfaire la Droite» ad libitum ne suffit plus pour contrer le déséquilibre de sa côte de popularité. Donc, pour sauver ce qui peut l’être encore et en ma qualité de blogueur FH2012 (canal historique), au nom des efforts consentis pour cette présidentielle que nous avons gagné derrière nos claviers en pétant la gueule aux cons de Droite – qui aujourd’hui se foutent de la notre –, Monsieur le Président de la République, mon cher Pépère, dans ma grande bonté, j’ai préparé (pour vous) un discours à lire texto, les français adorent ce langage de vérité qui caractérise les blogs (politiques).

COEo8wBWEAEbZwu

« Françaises et Français, cher tous…

En ma qualité de Président de la République et conformément à mon grade de Chef des Armées, j’ai décidé de lancer une grande offensive militaire contre Daech, l’autoproclamé «État islamique», je voulais dire «l’État satanique» pour fiche la paix aux musulmans qu’on stigmatise trop souvent avec cette appellation inconvenante au regard de leur religion. Oui, françaises et français, ces barbares vont être châtiés au nom de l’humanité qu’ils bafouent sans vergogne, causant l’exode de milliers (et des milliers) de personnes à travers le monde. Nous n’avons jamais eu autant de migrants dans le monde depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, des millions de personnes déplacées, c’est beaucoup, les conneries ça suffit, la peur doit changer de camp.

Françaises et français, pendant qu’en Allemagne, médias, personnalités et anonymes s’engagent pour les réfugiés – devenus #migrants par la force d’un glissement sémantique -, la France s’observe, toujours en mode «Université d’Été», cartable d’imbécilités sous le bras, et on passe pour des fachos face aux Allemands sans broncher, c’est une honte… Oui l’Allemagne, ce pays historiquement «plus méchante que la notre», ce pays que les blogueurs de gauche emmerdent pour son histoire (au passée comme au présent), l’Allemagne d’Angela Merkel est désormais terre d’accueil des réfugiés et s’érige en parangon de vertu et de solidarité, elle humanise les impétrants qui viennent d’ailleurs, aussi,  rester inactif devient pénible. Oui, en France, le «Modèle allemand» cher aux Sarkozystes ne trouve plus grâce aux yeux de ceux-là même qui hier encore, la vénéraient, passer pour des cons ça suffit.

Françaises et français, j’ai donc décidé, conformément à la Déclaration universelle des droits de l’homme et du Citoyen, d’ouvrir nos portes aux réfugiés et d’accomplir notre part d’humanité. J’ai chargé le premier Ministre de la mission suivante: Organiser l’accueil des réfugiés en France, et s’il n’est pas d’accord, c’est pareil, c’est moi qui commande, je décide, il exécute.

Françaises et Français, comme l’a dit très justement Claude Bartolone que je cite (de mémoire): «Si François Mitterrand avait fait confiance aux sondages Odoxa, la peine de mort serait encore en vigueur dans notre Pays». Il a raison, nous allons donc prendre notre part d’humanité et c’est ce qui fait la fierté de la France. Cette décision qui s’impose sera critiqué à droite et dans sa presse ici présente, mais je dois dire la vérité aux français qui m’ont porté aux responsabilités, la France doit se réconcilier avec ses valeurs, c’est à dire avec la Gauche, n’en déplaise à certains. Oui, en politique, la charité bien ordonnée comme par son électorat (surtout lorsqu’on est «de Gauche»), une ficelle courante que les barbouzes «de Droite» utilisent trop souvent comme nous le savons.

Mesdames et Messieurs, chers concitoyens, Françaises et français, nous aborderons les questions économiques dans un deuxième temps, nous reviendrons sur la politique du Gouvernement et sa réorganisation au lendemain des Régionales, c’est promis.

Vive la république, vive la France, je vous remercie »

Voilà pour ma contribution Monsieur le Président, pour vous réconcilier avec vous même. Et merci d’en faire bon usage, ça m’évitera de renommer ce billet par «Ce discours que F. Hollande n’a pas osé dire à la Gauche» ou encore, «Le jour où François Hollande a perdu la Présidentielle 2017», des titres qui seront très bien partagés sur les réseaux sociaux au grand plaisir des réacs et fachos qui attendent beaucoup de vous et qui au final ne voteront jamais pour vous! Par contre nous, on l’avait fait (et avec plaisir) en 2012, le refaire en 2017 dépendra de ce que vous allez dire, voter à Gauche c’est comme les antibiotiques, c’est pas automatique. Veuillez agréer, Monsieur la Président, l’expression de nos attentes de Gauche.

Cordialement.

(…)

Publicités

5 réflexions au sujet de « #DirectPR: Ce que François Hollande … »

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_de_n%C3%A9cessit%C3%A9
    « À la différence de la force majeure, l’état de nécessité ne met pas l’État en situation matérielle d’empêchement absolu de remplir ses obligations internationales, mais le fait de les exécuter impliquerait pour la population des sacrifices qui vont au-delà de ce qui est raisonnable. Comme le souligne la Commission du droit international : « On ne peut attendre d’un État qu’il ferme ses écoles et ses universités et ses tribunaux, qu’il abandonne les services publics de telle sorte qu’il livre sa communauté au chaos et à l’anarchie simplement pour ainsi disposer de l’argent pour rembourser ses créanciers étrangers ou nationaux. Il y a des limites à ce qu’on peut raisonnablement attendre d’un État, de la même façon que pour un individu…15 ». »

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s