#Fonctionnaires: F. Hollande désavoue Macron (bonus: «Top 10 de ses conneries»)

Pour résumer la nouvelle Macronnerie d’Emmanuel de Bercy, une image suffit.

 

Et comme à chaque fois, Emmanuel recule et fait son innocent: « Ah non! Je n’ai pas dit ça! C’est la presse, elle a encore déformé mes propos… ». Tenez, Le Figaro nous offre la déjà très longue liste des conneries (politiques) d’Emmanuel. Macron en seulement une année (je résume).

«Illettrées», fonctionnaires, 35 heures : le best-of des déclas chocs de Macron

1. «Nous pourrions autoriser les entreprises à déroger les règles de temps de travail» (Le Point, 28 août 2014). Pas encore Ministre, il annonçait déja la couleur sur les 35 heures.

2. «Il ne doit pas y avoir de tabou ni de posture»  (Le Journal du Dimanche, 11 octobre 2014). Après les 35 heures, c’est à un autre «totem» de la gauche qu’Emmanuel Macron s’attaque: l’assurance-chômage.

3. «Il y a dans cette société (Gad) une majorité de femmes. Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrées» (Europe1, 17 février 2015). Ah ces salauds de pauvres, illettrés en plus! Du mépris, déjà…

4. «Avec la relance des autocars, les pauvres voyageront plus facilement» (Bercy, 5 octobre 2014). Après les salariés «illettrées» de Gad, les «pauvres» en autocar! Premiers pas en politique décidément compliqués, très.

5. «Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires» (Les Échos, 7 janvier 2015). Ben voyons.

6. «On est comme une sorte de prostituée. Le job, c’est de séduire» (Wall Street Journal, 9 mars 2015). Il parlait de son ancien job de banquier d’affaires, il pense toujours y être je crois…

7. «Il ne serait pas réaliste d’imposer un doublement de la rémunération pour les salariés qui travaillent le dimanche». (jeudi, décembre 11, 2014, A perdre la Raison) Traduction: «Tu bosses le dimanche et t’es payé comme un lundi, sans plus » A peu près…

8. «La France est malade» (Europe1, 17 février 2015). Déclaration choc au lendemain d’un vote de confiance au gouvernement arraché à une majorité relative. Lui, il va bien, enfin, je suppose.

9. Le statut des fonctionnaires n’est «pas adéquat» (18 septembre 2015). Couac du jour, encore une fois.

10. Emmanuel Macron, Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique. Le meilleur pour la fin, on peut l’ajouter…

Non, je n’ai pas oublié la « Loi Macron« , pas la peine de tout rappeler, la liste est longue. Pour être juste, on peut dire qu’ Emmanuel Macron comptabilise à lui tout seul plus de couacs que tout le Gouvernement Jean Marc Ayrault réuni! Et il y’ en avait, c’est beaucoup (trop). [Mon avis]: A ce niveau de performance,  le virer devient un impératif, ça fera du bien à tout le monde, à lui d’abord, à l’économie française ensuite (Moody’s vient d’abaisser la note de la France d’un cran sur fond de «faible croissance»).

Le virer, CC à Pépère.

(…)

Publicités

Infographie: Intervenir en #Syrie ? Qui pense quoi..

Intervenir en Syrie? La France a annoncé l’imminence d’une intervention en Syrie. L’OBS nous propose l’avis des politiques sur ce qu’il faut ou ne pas faire (Frappes aériennes, intervention terrestre, parler avec Bachar, se coucher). Et quand la presse bosse au lieu de faire les poubelles des blogs, elle est capable de grandes choses, faire une infographie par exemple, et c’est bien.

image

Mon avis (on ne m’a rien demandé, je vous l’offre): « Il faut aller péter la gueule à ces cons une bonne fois pour toute, et qu’on en finisse! ». Oui, si on avait laissé Pépère le faire en septembre 2013 (avant la reculade d’Obama), on n’en serait peut-être pas là, voila. Donc, « Aller péter la gueule des cons (Bachar et Daech), c’est maintenant ». Intervention formule deux-en-un, tir groupé, au ras-du-sol s’il le faut, pour solder nos comptes.

Et vous?

(…)