Si c’est ça «la Gauche», alors…

 

De gauche à droite: François de Rugy, Jean-Vincent Placé, JC Cambadelis, JeanLuc Bennahmias, acteurs de la «Brocante (politique)» de ce week-end.

Oui, «si c’est ça la Gauche», alors, que dire… je sais: Certains diront «elle a une sale gueule cette Gauche X !». Notes:  le «X» ne fait référence à aucune interdiction bien qu’il soit possible de parler de cinéma (politique), il est juste question ici «d’inconnus» – comme en maths -, statut électoral des acteurs de la Brocante (politique) de ce week-end sur la plan national,  aucun lien non plus avec la plainte contre X de Cambadelis pour auto-bourrage des urnes), nous allons donc éviter ce qui relèverait plus de la discrimination que de la critique politique. Cependant, avec ce faciès (politique) présenté comme un succès  avec son soviétique 89,7% de «da», il faut craindre que les Régionales de décembre 2015 ne se transforment en «référendum sur la politique du Gouvernement», dernière consultation populaire avant la Présidentielle de 2017, histoire dévaluer la portée de «l’unité des brocanteurs»…

Lire: La lettre ouverte d’Emmanuel Cosse(EELV) à JC Cambadélis

Oui, «si c’est ça la Gauche», alors.. «Vive la Gauche!» et Gloire à la Brocante! 

(…)

Publicités