Alain Mabanckou: Quand le Goncourable « Petit Piment » parle de Pointe-Noire…

« A l’Affiche » d’ Extimités (politiques): Alain Mabanckou, copain d’école, du lycée, du quartier Tié-tié, pour inaugurer le nouvel habillage de ce blog. Universitaire, essayiste et écrivain., il s’est fait connaître du grand public en 1998 avec « Bleu Blanc Rouge« , Prix Renaudot 2006, il compte à son actif d’autres succès littéraires : « Verre cassé« , « Mémoires de porc-épic« , « Lumière de Pointe-Noire« , « Tais-toi et meurs« , etc. Il était l’invité d’Axelle Simon (France24) pour parler de son dernier roman « Petit Piment », l’occasion de revenir sur l’histoire de notre Congo natal et de vous plonger dans l’univers de Ponton-sur-Mer (comme on dit là bas).

Alain Mabanckou (Petit Piment) est dans le liste réduite des huit auteurs encore en piste pour le Prix Goncourt 2015 (donc, Goncourable) avec les romanciers Hédi Kaddour (Les Prépondérants), Mathias Enard (Boussole), Nathalie Azoulai (Titus n’aimait pas Bérénice), Simon Liberati (Eva) et Thomas B. Reverdy (Il était une ville). Il peut encore espérer décrocher le prix Goncourt qui sera remis le 3 novembre, la dernière sélection du Goncourt sera annoncée le 27 octobre depuis le Musée du Bardo à Tunis, cible d’un attentat meurtrier le 18 mars dernier. Donc, « Tokumisa » Alain Mabanckou, mwana’mama, m’pagui ya béto..

 Et « Petit Piment » deviendra Grand.

Jeff (Merci)

(…)

Publicités

Keskiladi Julien #Dray? Que JC #Cambadelis est une «grosse feignasse»? Nooonn !…

C’est dans cette bande audio dégoupillée par Alexis Corbière qui n’en peut plus du double langage du Julien Dray porte flingue du PS contre le Front de Gauche. Énervé Alex (Corbière) a dit: « Mais oui c’est bien sûr! J’ai un enregistrement de Julien (Dray) où on l’entend dire du bien de ses copains du PS!»  – Tiens, ça me rappelle quelque chose…- Puis, il a sorti les archives.

Pour Julien Dray, Cambadélis et Bartolone sont des « fainéants », des « manipulateurs », responsables de la défaite de 2002..

Donc, pour Julien Dray, (je vous remets le texte ici, pour les malentendants): « Claude Bartolone est un mauvais candidat car « chaque fois qu’il est sorti c’est (..) une catastrophe pour la gauche ». [2] Cambadélis et Bartolone sont deux grands fainéants devant l’éternel.. Cambadélis il n’a jamais pris la parole devant l’Assemblée nationale … (…) deux manipulateurs, (…) ce sont les mêmes équipes qui perdent en 2002 . Pour les régionales, la tactique de Bartolone et Cambadélis c’est «on va leur faire peur aux électeurs, comme cela ils seront obligés de voter pour nous» etc. CQFD

Il a oublié d’ajouter une chose: pour la catastrophe de 2002, Manuel Valls était Conseiller com’ de Lionel Jospin à Matignon. Sinon, j’attends les condamnations de Gauche sur cette violence inouïe de Julien Dray, remettre les pendules à l’heure, parce que traiter ses copains de grosses feignasses grands fainéants., c’est pas terrible pour «l’Unité!»

La «Corbière» est pleine.

(…)