L’INSEE a dit : « La politique de l’offre de Manuel Valls est un flop », pas de relance en 2016 …

Non, je ne critique pas, je constate, c’est dans La Tribune, Économie, extrait…

La politique de l'offre de Manuel Valls est un flop !

Donc, selon l’Insee – ce vendredi-, « les patrons n’envisagent d’augmenter leurs investissements de 1% seulement au lieu des +9 % annoncé en juillet », et cela malgré le CICE, le pacte de responsabilité, la baisse des charges patronales – le fameux «coût du travail»– de la politique de l’offre de Manuel Valls & Macron qui là porte bien son nom: l’offre.  Pas de véritable reprise des investissements en 2016, c’est mal barré pour une baisse significative du taux de chômage surtout avec des motivations d’investissement similaires à celles de 2015:  «la part des investissements destinés au renouvellement des équipements serait légèrement au-dessus de sa moyenne de longue période ; à l’inverse, celle des investissements consacrés à l’introduction de nouveaux produits ou à l’extension de la capacité productive resterait légèrement en deçà».

Bref, c’est un flop d’autant plus que, selon « le portrait social de la France » publié par l’Insee le 04 novembre, « les réformes fiscales et sociales visant à la réduction du déficit public prises par le gouvernement en 2014 ont eu des répercussions négatives sur le niveau de vie des Français« , les « fameuses » réformes des prestations et des prélèvements intervenus l’an dernier ont induit une perte de 220 euros sur un an pour le niveau de vie moyen des ménages français. Il serait peut-être plus intelligent de mettre la barre à Gauche, avec « la politique de la demande » car voici ce qui peut nous tomber sur la tête en 2017: « Les UNES des journaux après l’élection de « La Présidente« , une BD fiction de Durpaire et Boudjellal, éd. les Arènes

BD la Présidente éditions Arènes

Une conséquence possible, une catastrophe que l’on peut encore éviter, en changeant de politique, maintenant.

(…)

Notre-Dame-des-Landes: Très bonne gueulante de Nicolas Hulot, fâché… #NDDL

Nicolas Hulot, Conseiller climat du Président de la République n’est pas très content. Depuis son bureau à l’Élysée, il signe une tribune dans Médiapart pour dire tout le bien qu’il pense de la reprise des travaux de l’aéroport Notre Dame des Landes. Je résume l’essentiel de la gueulante

Notre-Dame-des-Landes ayons le courage d’en sortir par le haut

« J’ai une exigence, celle de la vérité. Une liberté, celle de mes mots (…) l’annonce de la reprise des travaux du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes à moins d’un mois du début de la conférence de Paris est pour le moins inopportune. Serait-ce lié à des considérations électorales? N’est-ce pas un peu dérisoire devant les enjeux? (…) La COP21 nous oblige à la cohérence entre les déclarations sur le climat et les actes politiques. La COP21 a besoin de symboles et NDDL pourrait être un l’entre eux. (…) Pourquoi s’enfermer dans un choix déraisonnable? Le progrès vaut aussi par des renoncements et des acquiescements. (…) N’ayons pas peur de le dire: les alternatives n’ont pas été suffisamment considérées par l’État et la transparence n’a jamais été la règle sur ce dossier. Y compris aujourd’hui. (et paf!) Jamais il n’a été démontré que la construction de ce nouvel aéroport était la meilleure option.

Je n’ai pas changé d’avis sur l’opportunité de construire un aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Je continue à penser que ce serait une mauvaise décision en termes d’argent public. (…) L’État peut et doit faire un geste à NDDL. Le Président de la République et le Premier ministre ont les cartes en mains. (…) Il était de mon devoir, de ma responsabilité, de leur rappeler. ».

[Nicolas Hulot.]

Copie carbone à Pépère et Manu. Nicolas Hulot? fallait pas l’énerver! Voila, voila …

(…)

Voilà voilà, Que ça recommence! Devinez quoi…

Prolégomènes: Les faits ici suggérés datent de 1993, et tout reflet avec la récente actualité dans notre société n’est que simple graduation de ce qui ne «s’observe pas». Donc, Voilà voilà, Que ça recommence ! by Rachid Taha Featuring Eric Cantona, Agnès B., Femi Kuti, Mick Jones, Camélia Jordana, Oxmo Puccino, Rachida Brachni, Christophe Olivier, Sonia Rolland, Rodolph Berger,- version 2012-.

Oui ça recommence, enfin, ça ne s’est jamais arrêté! Même pas après Mai 2012 par exemple, on avait voté pour + de Gauche, on a eu + de Droite «partout-partout dans la douce France» ils avancent… Mais bon, la leçon n’a pas suffi, à la mémoire ils ont choisi l’oubli.

Billet constat de mes 27 ans d’#Ailleurs.

(…)