Quand un prêtre facho qualifie les victimes du #Bataclan de « frères siamois des terroristes »… Mon Dieu.

c’est, comment vous dire…(extrait de Rue89Lyon).

Pour ce proche des fachos identitaires du FN et de la ManifPourtous, les victimes des terroristes dans les attentats de Paris sont des «Aigles (déplumés) de la mort (et qui) aiment le diable!». Dans le style très Zemmour, il a écrit: « Je vais allez plus loin. Tant pis pour les lecteurs sensibles. Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique, «jeunes, festifs, ouverts, cosmopolites…» comme dit le “quotidien de révérence” (sic). Mais ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois. Mais comment ne pas le voir ? C’est tellement évident ! Même déracinement, même amnésie, même infantilisme, même inculture… ».

Quand un prêtre facho qualifie les victimes du #Bataclan de « frères siamois des terroristes »… Mon Dieu.

Mon Dieu! Et c’est un « homme d’Eglise » qui s’exprime (respirez un bon coup avant de poursuivre…).. Dans sa folie, il apporte « quelques glaçantes précisons » que je pique à Rue89Lyon qui nous signale cette « tribune de haine« …

Prêtre Lyonnais bataclan terriristes

No comment. Copie carbone Place beauvau (Ministre de l’intérieur).

(…)

Publicités

F. Hollande: « the John Wayne of Champs Élysées » titre TheGuardian…

Notre bon vieux Pépère is « the John Wayne of Champs Élysées », in The Guardian, excellent titre

C’est à lire là (en anglais) où dans Slate.fr. D’après les Rosbifs du Guardian, il s’agit d’une «véritable transformation» loin des potins de Valérie Trierweiler Autrefois considéré -à tort- comme un faible, François Hollande is [tel Richard] the France’s lionheart, c’est écrit, je traduis « (…) Et François Hollande marchait soudainement la tête haute, le John Wayne des Champs-Élysées(…) Après les fusillades de Charlie Hebdo en janvier, Hollande cherchait des causes –exclusion sociale, dépravation économique, aliénation des jeunes musulmans, (…) la semaine dernière, il cherchait des coupables.»

Lire: François Hollande monte au front et d’un cran contre #Daech… #Syrie

(…)