#Cop21: C’est comme les «Jeux Olympiques sur le climat» mais sans vrai contrôle anti-dopage …

COP21 Climant rechauffement climatiqueL’ami Twitter m’a sollicité ce matin pour suivre la #COP21 qui s’ouvre aujourd’hui à Paris avec la venue de 147 chefs d’État et de gouvernement. Première réaction, en vérité en vérité je vous le distout le monde s’en fiche en vrai, moi aussi, surtout ceux qui en parlent le plus. Tous – presque-  mais pas pour les mêmes raisons, je vous explique.

Oui, depuis ce matin, les écologistes du Dimanche lundi – pas tous- sont autour de la table pour discuter «Changements et dérèglements climatiques, conséquences graves d’un réchauffement supérieur à 2°C, la multiplication des événements climatiques extrêmes, la réduction des émissions de gaz à effet de serre en cause dans le réchauffement climatique, la négociation de nouveaux engagements et les conséquences pour l’équilibre du monde, etc.», des sujets très importants comme le résume si bien François Hollande

Deuxième «Discours du Bourget pour F.Hollande», sur le climat cette fois, comme déjà à Manille en février 2015, c’est important, envie d’y croire mais, depuis le temps que «notre maison brûle et qu’on regarde ailleurs (…) la nature, mutilée, surexploitée, ne parvient plus à se reconstituer, et nous refusons de l’admettre. L’humanité souffre. Elle souffre de mal-développement, au Nord comme au Sud, et nous sommes indifférents. La Terre et l’humanité sont en péril, et nous en sommes tous responsables.»[J.Chirac, 02.09.2002]. Difficile en effet de croire que cette nième réunion de Grands Blogueurs (politiques) du monde – ça y ressemble beaucoup – que cette prise de conscience salutaire va changer quelque chose quand on oppose les objectifs visés par la COP21 et les conceptions économiques et sociales de certains participants qui aujourd’hui s’érigent en «parangon de vertu -ès-écologie».

cop 21

1. François Hollande  blogueur sur Elysee.fr, c’est lui qui reçoit, c’est sa tournée. A quelques mois de la Présidentielle 2017, il aura du mal à faire l’impasse sur l’économie et la baisse credible du chômage par simple respect des recommandations de la COP21, la justice climatique attendra, on a une présidentielle à gagner, on va se gêner. Sans intention de faire le «bilan écologie-de-Pépère», difficile d’oublier le limogeage par tweet de Delphine Batho, Ministre de l’écologie, virée du gouvernement sous la pression des lobbys anti-écolo, difficile d’oublier le débarquement forcé des Verts du Gouvernement Valls,  l’enterrement du Plan ALUR  de Cécile Duflot, conforme à la constitution mais trop-écolo pour Manuel Valls et pas très en phase avec sa vision Medef de la société. On va oublier la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) – reporté- et Notre Dame des Landes – activé avec très grosse colère du frondeur Nicolas Hulot, Monsieur Climat à l’Elysée-, évitons les sujets qui fâchent et le qualificatif de climato-sceptique jamais bien loin…

2. Barack Obama alias @Potus du Blog WhiteHouse.gov. A un an de la fin de son deuxième mandat, ça ne le concerne pas vraiment, il est déjà dans l’après, nous n’évoquerons pas ses impasses sur les précedentes recommandations sur le climat même s’il faut dire qu’il est plus écolo que ne l’était Bush, ne parlons pas non plus de l‘extraction du Gaz de schiste aux États-Unis. 3. Vladimir le blogueur Russe sur Kremlintrès.con, occupé par le réchauffement du climat politique en Ukraine, ou pour sauver son ami Blogueur Syrien Bachar El Assad. Poutine est à Paris mais l’esprit tourné vers son blogowar avec les fils d’Atatürk qui viennent de réchauffer son avion en plein vol. 4. Angie Merkel, Grande taulière sur Bundes.de a d’autres chats à fouetter, disons, à dissimuler, les émissions de gaz polluants des véhicules diesel de Volkswagen par exemple, 5. Quant aux Chinois-du-web, no comment. 5. Et nos amis blogueurs d’Afrique? Pollués par les autres, squattés par Jean Borloo – le fatigué, malade et incapable d’assumer son mandat de Député dans sa petite circonscription mais qui se sent la force d’œuvrer pour l’électricité de la Grande Afrique alors que personne ne lui a rien demandé-,  bien malin celui qui ira leur coller des contraintes énergétiques alors qu’ils n’ont presque pas d’industries polluantes – disons très peu– et, qu’ils paient déjà un lourd tribut dans ce spectre du réchauffement climatique. L’Afrique – seulement 7% des émissions mondiales – est Paris et espère que le projet de la barrière verte -Du Sénégal à l’Ethiopie pour stopper l’avancée du désert verra le jour, un jour, enfin si Dieu le veut. Tiens à propos, le Pape a visité une Mosquée aujourd’hui en Centrafrique, il s’occupe du réchauffement du climat entre communautés religieuses, il n’est pas à Paris et il a bien raison.

Bref, COP21 un vrai défi pour l’humanité toute entière, je le pense très sincèrement et rien n’est moins sûr que l’incertain– mais cela risque malheureusement – comme pour l’écotaxe du Grenelle de l’Environnement –  de rester une ambition qui très vite cédera la place à d’autres sujets avec  «incidence directe sur la vie des gens» nous diront-ils. Comme sur nos blogs(politiques), une actu en chasse une autre et les sujets de fond n’apportent que très peu de lecteurs – ou d’électeurs -, nos Grands blogueurs de l’AperoWeb pour le Climat  à Paris le savent, il faut craindre que cela ne se termine en simple #Bourget-Des-Grands-Blogs-Politiques, ou en nouveau « Comité Théodule sur le climat » …

Moralité:  «Sur les blogs comme en politique, les engagements n’engagent que ceux qui applaudissent», pour ces Olympiades du réchauffement climatique, c’est pareil, on découvrira plus tard que tout le monde avait triché, les contrôles anti-dopage, euh... Anti-pollution ne fonctionnent jamais, à la fin, c’est toujours les plus dopés qui gagnent.

(…)

Publicités