Finalement, j’ai regardé les #VoeuxPR de décembre 2012, ses premiers….

François Hollande vient de présenter ses vœux aux fils et filles de la nation pour 2016. Le problème avec les vœux, c’est qu’on a trop souvent tendance à oublier les vœux d’avant. Aussi,  j’ai regardé les #VoeuxPR de décembre 2012, ses premiers pas de Président, c’était bien avec de la conviction, exemple: « inverser la courbe du chômage d’ici un an (…) seul but pour 2013 (…) et nous devrons y parvenir coûte que coûte ».
.
 
Parole solennelle du Président de la République. Puisqu’il est désormais admis (…) « Fo-Kon-Respecte-La-Parole-Engagée-Devant-La-Nation » d’après le Nouvel Évangile selon Charles-Emmanuel, Curé d’Evry
.
« Le président de la République, en responsabilité et en conscience a considéré que c’est son engagement devant le Congrès et la nation qui devait être respecté. (…) L’essentiel dans ces moments là, c’est le respect de la parole engagée ».
j’attends la réalisation des premiers vœux du président de la République, car l’essentiel dans ces moments là, c’est le respect de la parole engagée n’est ce pas? On n’a pas fini la lecture de l’Ancien Testament.
.
Louons les Archives
Amen.
.
 /…
Publicités

La dernière jegounnerie de l’An 2015: Les «fils de la nation» et les «autres» … #Déchéance

Décidément, ce nouveau « débat sur l’identité nationale de la Gauche» autour de la déchéance de nationalité va laisser des marques et déjà des masques tombent. Sur twitter, @LesEchoGaucho nous invite à lire le billet d’un blogueur de Gauche.

Jegoun Gauche de combat tweet

Oui, et je suis «désigné volontaire», c’est dans mon forfait, des points-baffes à rattraper pour solder l’année 2015 sauf si report. Donc, le lien suggéré par l’ami Gédécé pointe sur le blog « Partageons mon avis » de Nicolas @Jegoun qui revient sur la proposition de JV Placé  d’étendre la déchéance de nationalité «y compris aux français seulement français», c’est à dire sans distinction, #DéchéancePourtous. «Pour la déchéance de nationalité», @Jegoun s’oppose à l’extension de la mesure pour touscomme Gdcmais pour d’autres raisons. Dans un nouvel élan très décomplexé, il a écrit..

«  (…) Si un « fils de la nation » fait une connerie, on ne peut pas s’en débarrasser comme d’une vieille chaussette. Il nous faut porter notre croix ». La déchéance de nationalité, la gauche et les bistros

Ce « blogueur de Gauche » et proche de François Hollandec’est lui qui le dit – introduit à la stupéfaction générale la notion «de fils de la nation», une notion qui va bien au delà de la nationalité française.  Pour traduire notre ami que je connais «très bien» avec qui j’ai beaucoup échangé; Est «fils de la nation» toute personne de nationalité française à l’exception des «binationaux» /puisqu’il passe son temps à taper sur les avis contraires – sur les députés et militants PS, sur Christiane Taubira, sur les intellectuels de Gauche, etc/. Farouche partisan de la déchéance de nationalité, il est « Pour » sauf pour les «Français de souche», les « français au carré » –comme ils disent-. Bref, pour lui c’est une histoire de croix, enfin je crois, peut-être de sang.

Donc, un «fils –ou une fille- de la nation» peut faire son Djihâd sur d’autres français – fils de la nation ou pas-, c’est juste une connerie car «il nous faut porter notre croix», pour les autres français -pas fils de.-, déchéance de nationalité! Voilà qui explique -si besoin- l’adhésion de certains à la proposition déchéance de nationalité de F.Hollande et de M.Valls. Une partie de la Gauche s’égare dans les grandes valeurs de l’extrême-droite, et les applaudissements du «bloc identitaire» confirment ce glissement de valeurs. Mais ça, c’est le problème de François Hollande (ex Pépère) qui n’oubliera pas de féliciter les fils et filles de la nation dans ses vœux 2016.  Mais à chacun sa croix n’est ce pas?

Amen.

/…

L’Esprit « Agolo 2016 »: Vœux d’Afrique…

image

Pour en finir avec l’agonie 2015, permettez que j’en appelle à l’Esprit des ancêtres et au «Dieu Agolo» pour exorciser la nouvelle année 2016 qui s’annonce tout aussi passionnante que celle qui va s’éteindre…

«Agolo 2016 aux uns et aux autres». Tous mes vœux.

/…

Si j’ai bien tout lu Freud et le sondage+ « Déchéance nationalité »: Exemple 2, 1981…

J’ai bien tout lu le sondage qui dit: « 85 % des Français favorables à la déchéance de nationalité »

Exemple 2. Si j’ai bien tout compris, en 1981 -par exemple-, si François Mitterrand avait suivi l’avis des sondages, la peine de mort serait toujours en vigueur en France en 2015, c’est ça? (Ouf!). Et,  comme le fait remarquer le Père Michel Domp‘, idem pour le MariagePourtous, bien en place malgré la contestation sans fin de la Droite’réac et de son cortège la #Manifpourtous.

1000509261001_1095834620001_bio-top250-sigmundfreud-fame

Les sondages peuvent désormais changer notre Constitution, terrible constat Freudien … 

/…

De l’Esprit des Lois.: M. Valls, l’article 8 décret avril 1848 et ma nouvelle « Fleur de Lys » …

esprit_loix_1749Hier matin, je voulais revenir sur la tribune – qui depuis à fait flop – de Manuel Valls sur Facebook avant de m’arrêter sur un point de détail: La modification de sa tribune « faiblesse des arguments » dans ce qui s’apparente désormais à un vrai ratage (politique).

Aussi, pour ne pas alourdir ce texte, on va s’arrêter sur un autre point cité par Manuel Valls: La première procédure de déchéance de nationalité instituée par la IIème République qui se réfère à l’article 8 du décret du 27 avril 1848 portant sur l’abolition de l’esclavage.

1. De l’article 8 décret du 27 avril 1848 sur l’abolition de l’esclavage…

Manuel Valls a dit: « (…) souvenons-nous que la première procédure de déchéance de nationalité a été instituée par la IIème République, à l’article 8 du décret du 27 avril 1848. Il s’agissait alors d’exclure de la République les esclavagistes qui refuseraient de se conformer à l’abolition de l’esclavage. Une mesure de déchéance après condamnation pour un crime terroriste par un tribunal indépendant n’a absolument rien à voir avec les actes discriminatoires du régime raciste et antisémite de Vichy.»

[Réponse]: D’abord une chose, on ne va pas faire à Manuel Valls le «reproche de s’égarer dans les grandes valeurs en oubliant le contexte» pour étayer son argumentaire comme il l’a fait récemment dans le JDD.

Valeurs égarées de Manuel Valls

Restons dans le contexte. Face à un si long voyage intellectuel, la politesse exige que nous lisions l’article 8 cité par Manuel Valls. Il est écrit: « A l’avenir, même en pays étranger, il est interdit à tout Français de posséder, d’acheter ou de vendre des esclaves, et de participer, soit directement, soit indirectement, à tout trafic ou exploitation de ce genre. Toute infraction à ces dispositions, entraînera la perte de la qualité de citoyen français. Néanmoins, les Français qui se trouveront atteints par ces prohibitions, au moment de la promulgation du présent décret, auront un délai de trois ans pour s’y conformer. Ceux qui deviendront possesseurs d’esclaves en pays étrangers, par héritage, don ou mariage, devront, sous la même peine, les affranchir ou les aliéner dans le même délai, à partir du jour où leur possession aura commencé». L’original…

Décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848
Décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848 Article 8

L’intention est honorable – abolition de l’esclavage -, mais difficile cependant de s’en référer pour établir une mesure coercitive en vue d’une éventuelle déchéance de nationalité. En effet, lorsqu’on dépasse le «néanmoins de l’article 8» et son « délai de 3 ans pour se conformer à la loi », lorsqu’on regarde de près les dispositions portant sur l’héritage«les héritiers ont eux aussi un délai de 3 ans- mais – à partir du jour où leur possession aura commencé»-, on peut se demander s’il y a eu des «esclavagistes assez cons» pour tomber dans le piège «déchéance de nationalité», je vous explique – avec d’autres mots-. En gros…

«T’es esclavagiste? C’est pas grave ça se soigne, je t’explique:  Désormais t’as plus intérêt de posséder des esclaves compris? c’est prohibé! [«néanmoins»], tu peux les refourguer à tes gosses, tes cousins, ta maitresse, à qui tu veux – même en pays étranger dans un délai de 3 ans à compter de 27 avril 1848. Pour tes héritiers c’est pareil, ils auront le même délai pour respecter la loi et sans cumul avec tes points détention d’esclaves! Reset, on repart à zéro mon pote! T’as pigé la combine Ducon? Et hop! Prolongation dans la détention des esclaves ni vu ni connu et vas-y que je t’embrouille!». Ah ouais, vous êtes sûr  que ça va marcher? «Ben voyons, 1. tu les gardes tes esclaves et ta nationalité – et tes terres -, et c’est pas nous depuis Paris qu’on viendra te mettre les bâtons dans les trous, 2. Je suis tellement sûr qu’un jour viendra, (…) dans très longtemps,  en décembre 2015 -au pif-, le 1er Conquistador-de-France nous citera en exemple pour justifier la déchéance de nationalité, on pari?» A peu près, enfin presque…

Plus sérieusement. Se référer à cette « Grande valeur de la Gauche passéiste » pour contredire «l’inspiration FN» de la déchéance de nationalité est une maladresse qui contraste avec l’enthousiasme affiché du Front national, désormais honoré par le maintien du dispositif dans la révision constitutionnelle. Et les « déchéances de nationalité avérées » qui marquent cette filiation sont de fraiches dates, les références à Vichy ne sont pas contestables, à ce jour seul Vichy a retiré sa nationalité à des français de naissance: « Entre 1940 et 1944, environ 7000 Français de confession juive seront déchus de leur nationalité, soit 78 % des dossiers examinés. Cette déchéance était bien souvent la première étape avant la déportation. Il faut y ajouter les 110 000 Juifs d’Algérie, dénaturalisés collectivement en octobre 1940 par l’abrogation d’un décret de 1870 leur attribuant la nationalité française. En Allemagne, Albert Einstein ou le futur chancelier Willy Brandt -comme De Gaulle en France- avaient eux aussi été déchus de leur nationalité par les nazis » (source). La « Constitutionnalisation de bonnes intentions » peut se retourner contre la démocratie qu’elle prétend défendre, et des « gens peu démocratiques » peuvent en avoir une autre utilisation. Oui, « le contexte« , une variable. Pour compléter les références historiques, c’est contre l’opinion -et les sondages- que François Mitterrand avait aboli la peine de mort en 1981 (Ouf!)

On peut s’étonner de l’utilisation de cette référence –Abolition de l’esclavage c’est à dire, l’extension de la Liberté – qui allait induire l’Égalité dans la République – pour justifier sa restriction pour certains binationaux nullement terroristes pour qui, l’esclavage reste  et restera une souffrance, une histoire pour la Liberté, celle de la longue lutte des Neg’Marrons – 1ère révolte  et revendication de l’abolition de l’esclavage le 14 août 1791avant une première fausse abolition le 04 février 1794, puis son maintient par Napoléon Bonaparte avant l’abolition définitive le 27 avril 1848, c’est-à-dire, plus de 40 ans après l’indépendance de Haïti le 01 Janvier 1804, peut-être bien par peur de l’effet domino dans les colonies. Alors, insérer « la perte de la qualité de citoyen français des esclavagistes » dans cette Histoire, cépabien ...

L’inefficacité de la mesure dans la lutte contre le terrorisme n’est plus à démontrer, et on peut admettre que ce dispositif « déchéance de nationalité » s’apparente désormais à une nouvelle fleur de Lys -ceteris paribus et va graver, dans le marbre de la Constitution, un fâcheux distinguo dans « la qualité de citoyen français », loin, très loin de l’Esprit de l’Article 8 du décret du 27 avril 1848. « Il faut croire en la force et en l’ouverture de la démocratie française, qui protégera toujours tous ses enfants, sans aucune distinction d’origine ou de religion«  a écrit Manuel Valls, il a raison, et s’en éloigne

Fait à Lyon, le 30 décembre 2015. M. Guy-Alain Bembelly, Nationalité Française «Option Déchéance».

/…

Humilié, M. #Valls corrige sa «Tribune Facebook», déchéance de la réf. Allemagne…

Ce matin, j’ai relu la tribune Facebook de Manuel Valls éditée hier, ce que j’ai fait car « Je ne peux laisser M. Valls tout dire sur la #déchéancedenationalité », je voulais revenir aux faits,  – comme il l’a demandépour une réponse point par point. Mais à la fin de son texte, je me suis rendu compte qu’il manquait un passage important, l’argu-référence sur la supposée inexistence de la binationalité en Allemagne. L’original..

IMG_5541

Ce matin dans son « Discours de vérité », une méchante amputation de texte. Boulette et autocensure…

Décheance nationalité Allemagne Valls

Et oui, M. Valls s’est encore égaré! Et pas que sur ce point, le reste est tout aussi truffé de « conneries ». Restons un instant sur l’aveu ratage de Manuel Valls. Modification à 23h20 très exactement comme le montre l’historique des modifications Facebook qui -toujours- garde la trace de l’ancienne et nouvelles versions.

Valls modifie sa chronique

C’est Daniel Cohn-Bendit qui l’a achevé je crois: pour ne pas laisser M. Valls tout dire sur la #déchéancedenationalité, il est revenu sur les faits, lui aussi…

IMG_5542

A suivre. Mon billet réponse point par point à Manuel Valls, pour l’aider à retirer tout le reste, ou à se retirer. Mouarf x 1000!

/….

Sur Facebook, M. #Valls en mode: « Camarades, t’as pas un « J’aime »? / la déchéance …

C’est à lire sur Numerama

image
image

Et déjà quelques «J’aime» des militants… Front national (mais pas que): «content d’avoir un premier ministre comme vous [pour] prendre nos idées du FN», ou encore: « Soit on aime le pays, soit on le quitte ». Souvenirs, ambiance …

Ah les «amis valeurs actuelles», ‘sont terribles! Ça vous «Like» sur facebook mais ça ne vote pas pour vous ni pour le #PS, les gens. Bref les copains Community Manager de Matignon sur FB ont du boulot.  En savoir plus sur Numerama /lire les commentaires.

/…

[Vidéo] B. Cazeneuve (juin 2015): «La lutte contre le terrorisme ne se fait pas contre la Constitution» ….

Donc, si j’ai bien tout lu Freud et Bernard Cazeneuve, Ministre de l’intérieur...

Bernard Caseneuve

«La lutte contre le terrorisme ne se fait pas contre la Constitution». Bernard Cazeneuve, Juin 2015. Ciotti Sept.2014. In Docu  Serge Moati, désarchivé par @JeanBlt .

Des Grandes valeurs de la Gauche.

/…

Bref, JM Ayrault ne partage pas les valeurs actuelles de M.Valls, et le dit… #Décheancenationalité

Dans son entretien dans le JDD,  Manuel Valls évoque « La France en péril de paix » citant l’historien Pierre Nora pour justifier sa « détermination » dans le projet « déchéance de nationalité« .

VAlls JDD Valeurs.png

A l’instant, réponse de Jean Marc Ayrault, l’ancien premier ministre qui, selon toute vraisemblance, « s’oppose à la division de la France » et prône « l’égalité de tous les Français devant la Loi ».

Jean Marc Ayrault tacle Manuel Valls, en face...

Bref, Jean Marc Ayrault ne partage pas les « valeurs actuelles » de Manuel Valls.

C’est dit.

/…

Les valeurs égarées de Manuel Valls …

Manuel Valls dans le JDD pense qu’une partie de la gauche s’égare au nom de grandes valeurs.  » Une partie de la gauche s’égare au nom de grandes valeurs en oubliant le contexte: notre état de guerre, le discours du Président devant le Congrès (…) et la menace qui plane « quotidiennement » (…) « .

Valeurs égarées de Manuel Valls

Ah le « contexte »! De quoi réjouir l’ami Gdc qui nous offre « la fiche des valeurs égarées de Manuel Valls ».

French Prime Minister Manuel Valls reads notes as French Justice minister Christiane Taubira sits nearby during a press conference to present reform proposals, agreed by the government today, at the Elysee Palace in Paris 

(La fiche 2010) il suffit de demander…

capture94

De rien.

/…