Mémoire: 13 Janv.1920, les tirailleurs-naufragés du Bordeaux-Dakar …

« Je suis drossé. Je vais talonner. Je marche sur le feu. Je coule”. C’était les derniers mots du commandant du paquebot l’Afrique disparu dans la nuit du 12 au 13 janvier 1920 entre l’île de Ré et Les Sables-d’Olonne. A son bord, 599 occupants dont des tirailleurs sénégalais de retour des bruits des canons de la Première Guerre mondiale, fiers d’avoir servi la République, les « Bordeaux-Dakar » n’arriveront jamais à destination

 Memoire: le tirailleurs naufragés de l’île de Ré…. .png

Mémoire - Tirailleurs : un "hommage national" pour "L'Afrique" ?

Le naufrage du paquebot l’Afrique est l’une des plus grandes catastrophes maritimes françaises du siècle dernier. Contre l’oubli, pour ces tirailleurs et pour toutes ces personnes, un plaidoyer «pour un hommage national aux naufragés de l’Afrique» a été adressée à François Hollande et à Alain Juppé maire de Bordeaux, [Extrait]. «Ignorés de tous, ces tirailleurs gisent au fond de l’Océan (…) Morts pour la France, loin des tranchées, alors qu’ils regagnaient leurs foyers». Oui, ils avaient répondu « Présent » parce qu’il n’était pas question de livrer la France aux assassins d’aube.

La pétition sur change.Org.

./Screen

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mémoire: 13 Janv.1920, les tirailleurs-naufragés du Bordeaux-Dakar … »

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s