Médecine (politique): L’acharnement thérapeutique de M. Valls, «médecin-maltraitant» …

valls-avariceMédecine (politique). Le médecin-traitant de la politique et de l’économie française a décidé de guérir la France avec une nouvelle thérapie : la révision du Code du travail. De facto, il propose une nouvelle médication expérimentale avec de fines herbes tirées du jardin de ses voisins de Droite qu’il fréquente assidument depuis sa prise de fonction à l’Hôpital Matignon.

Il se veut «réformiste», innove et dispense un traitement de cheval non sans conséquences chez les patients qui supportent de moins en moins la pilule. On constate d’insupportables effets secondaires, particulièrement pour les patients logés dans l’Aile Gauche du Centre hospitalier, toutes les études cliniques le démontrent, mais cela semble ne pas gêner notre «médecin-maltraitant», le très réformiste Manuel Valls. Ses détracteurs parlent «d’acharnement thérapeutique», mais qu’en est-il exactement? C’est ce que notre vallsciné bureau a décidé de vérifier.

Malade imaginaire Valls Code du travail Pacte responsabilité

Le diagnostic est incontestable: la France n’est pas un malade imaginaire. Après 5 ans d’hospitalisation et de traitement dans la «clinique très privée » de Doc. N. Sarkozy, – secondé par F. Fillon son infirmier en chef –, l’état de santé du patient était déplorable: baisse des défenses immunitaires, état comateux, vomissements, crise de fou-rire, coliques néphrétiques (et frénétiques !), etc. En Mai 2012, on avait évité l’amputation avec l’arrivée du Docteur F. House qui très vite a installé au poste de Médecin en chef, Jean Marc Ayrault, mais (trop) vite remercié – selon l’ordre des médecins– pour «couacs à répétition» par Doc Valls le 01 avril 2014. Non, ce n’était pas un «poisson d’avril», l’espoir était de retour dans les familles affectées par la maladie, sa première ordonnance médicale était un traitement de combat pour relancer le métabolisme économique de la France, un choc (de simplification), une opération clinique baptisée: «Pacte de responsabilité», budget alloué: 50 milliards d’euros financés principalement par les familles sans couverture maladie universelle (CMU), un énorme sacrifice donc, on imagine le trou de la Sécu

Deux ans après, le constat des spécialistes est sans appel: C’est un échec (avis de E. Macron infirmier chargé des économies). L’état de santé du patient s’est fortement détérioré, les enzymes du Medef ont bien résisté, la faute au pharmacien Pierre Gattaz, gros bénéficiaire de l’opération. Aujourd’hui, il propose une nouvelle pharmacopée faite de nouvelles pilules  enrobées de caramel et légèrement sucrée, etc. Certains spécialistes (moi par exemple) pensent cependant que cette nouvelle ordonnance de Docteur M. Valls n’est qu’une diversion médicale pour faire supporter aux patients l’autre grosse pilule: la déchéance de nationalité. C’est possible, plus personne n’en parle dans les bulletins de santé, plus rien, même pas dans les rappels de vaccins, recyclage de la théorie de Docteur Pasqua («Lorsqu’on est emmerdé par une maldie, il faut susciter une-maladie-dans-la-maladie, et si nécessaire, une autre-maaldie-dans-la-maladie-de-la-maladie, jusqu’à ce que le patient n’y comprenne plus rien»). A Gauche aussi, un produit générique.

Oui, le problème de la médecine appliquée à l’économie tient à peu de choses, à pas grand chose au fait, le patient ne peut être désigné responsable de sa maladie, non, le penser est une connerie. Comment guérir? Il faudrait peut-être tout simplement changer de médecin-traitant, voire d’Hospice civil, c’est une option, reste la solution médecine africaine, et c’est pas sorcier.

./…

Advertisements

20 réflexions au sujet de « Médecine (politique): L’acharnement thérapeutique de M. Valls, «médecin-maltraitant» … »

  1. Savez vous que le terme patient vient de « patiens » en latin celui qui endure et non celui qui patiente…après faudrait juste savoir jusqu’où …parce que la patience, elle, elle a des limites.
    Le salarié ( sujet considèré comme sain ) est un futur chômeur (malade) qui s’ignore…..autant lui donner un remède de cheval tout de suite !

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s