Quand #FdeSouche applaudit Laurent Bouvet du #PrintempsRep, tu sais que …

FdeSouche Printemps Républicain Laurent Bouvet identitaireQuand, presque par inadvertance, on tombe sur Laurent Bouvet du Printemps Républicain à la Une chez FdeSouche l’identitaire suprême, on se pose une question: « Mais qu’est ce qu’il peut bien lui trouver pour ainsi l’afficher »? FdeSouche, -site de réinformation de la mouvance identitaire- copie-colle l’info et faits divers dans le droit fil de sa ligne éditoriale. Il a lu et résumé le papier de Laurent Bouvet.  Il faut croire que s’y trouve des choses intéressantes pour ainsi l’afficher à la Une.

Une tribuneLaurent Bouvet entre autres propos, refuse de laisser au Front national le monopole de l’identité et de la souveraineté, et s’arcboute sur l’indispensable réappropriation de ces termes par l’ensemble des acteurs politiques ». Des termes précis qu’il décrit fort bien en intro de son papier apprécié par FdeSouche: «(…) Une nation à la fois caractérisée par son ancrage identitaire dans une Europe occidentale, chrétienne et «blanche».»....

image

Un résumé, comme l’a fait l’auteur sur Slate dans l’image ci-dessus. Partagé sur Twitter, l’info qui est revenue avec une attache: « ça fait longtemps que @LaurentBouvet copule avec l’extrême droite. Il leur accordait des itw il y a 5 ans dans Novopress ». Ah bon? Copains d’avant déjà comme cochons? J’ai vérifié. En  2011 en effet, notre Laurent Bouvet s’exprimait à la Une de la presse d’extrême-droite NovoPress, 20 minutes d’interview sur ce site internet d’actualité d’orientation identitaire fondé en 2005. il était déjà question de « changement de peuple ». Présentation de NovoPress, ensuite l’extrait …

Novopress

image

Laurent Bouvet et sa vision de la société française au XXIème siècle, un précurseur de la théorie du Grand remplacement? On peut se poser la question, car quand il peste contre..

 » (…) une certaine Gauche qui a manifestement décidé de changer de peuple en France  » Laurent Bouvet, Nov 2011 sur Novopress

Ce n’est pas rien. Changer de peuple? Par qui? Dans cette interview égarée chez Novopress, – quand la Gauche n’était pas encore au pouvoir– s’y trouve peut-être ce qui fonde l’idéal du Grand Printemps Républicain de Laurent Bouvet. Une simple amitié? Peut-être bien une passion partagée.

Si tu ne savais pas (…)

./…

Publicités

8 réflexions au sujet de « Quand #FdeSouche applaudit Laurent Bouvet du #PrintempsRep, tu sais que … »

  1. « Une nation à la fois caractérisée par son ancrage identitaire dans une Europe occidentale, chrétienne et «blanche». »

    Intéressant, cet usage des guillemets pour adoucir le propos et faire croire qu’on ne dit pas vraiment ce qu’on est en train de dire, n’est-ce-pas ? Une Europe occidentale, chrétienne et « blanche », c’est pas pareil qu’une Europe occidentale, chrétienne et blanche.

    Aimé par 1 personne

      1. Bonjour,
        je suis effaré par ce nouveau processus de stigmatisation d’un intellectuel qui travaille, résolument à gauche, sur des concepts qu’on abandonne trop facilement à l’extrême droite.
        Je n’ai pas de parti pris. Mais je constate depuis quelques mois un processus à l’encontre de Bouvet de délégitimation systématique par amalgame avec l’extrême droite, par procès en sympathie avec des personnalités « nauséabondes » (mot marqueur d’une certaine gauche décidément) comme Eugénie Bastié, par procés en filiation intellectuelle identitariste avec Finkielkraut, par moquerie de son « nombrilisme numérique » et j’en passe…
        Je suis choqué.
        Ces procédés, dont tout un chacun, comme vous, se fait l’adjuvant tranquille, dans son coin, avec bonne conscience, avec la certitude d’être du bon côté de la barrière, me rappellent ceux qui ont délégimité et brisé un Christophe Guilluy, un Hugues Lagrange, un Finkielkraut, et pour aller plus loin un Raymond Aron. Pour ne citer qu’eux.
        Je suis profondément choqué par l’idéologie ambiante, par le sectarisme d’un certain gauchisme, toujours le même, qui distribue les bons et les mauvais points dans les débats. J’ai l’impression de n’avoir connu que ça en France, les tabous, les débats impossibles sur la sélection à l’université, sur les frontières et l’immigration, sur l’islamisme politique, sur les gender studies, sur les post colonial studies, ou plus prosaiquement sur la fameuse austérité alors que chaque année l’Etat s’endette de 50mds d’euros sur les marchés financiers tant honnis par ailleurs mais bien pratiques …
        Vous n’imaginez pas, je crois, la fatigue qu’éprouve la majorité silencieuse, pas spécialement idéologisée, à voir ces assassinats médiatiques, ces leçons de morale, ce conformisme intellectuel facile toujours englué dans les paradigmes du 20ème siècle, ce progressisme incantatoire incapable de regarder dans les yeux certains malaises qui traversent le pays.
        On vous regarde vous agiter dans votre bulle, vous monter le bourrichon dans l’entresoi métropolitain branché connecté mobile et soi disant intellectuel. Et, évidemment, « Schadenfreude », on assiste avec une joie coupable au spectacle de vos mines déconfites au fil des black swann politiques, à la montée de ces populismes que vous n’avez pas vu venir.
        Tout cela parce que vous passez, en partie, à côté du sujet.
        Alors, à gauche, sortez de vos postures, de la facilité, du camp rassurant du Bien, allez vers l’autre, cherchez à le comprendre, finissez-en avec vos tabous, vos interdits, soulevez le couvercle de vos haram intellectuels (l’immigration, le malaise identitaire, l’islamisme politique, les dépenses publiques et la rationalisation du fonctionnement de l’Etat, l’Ecole, …), retrouvez le chemin de la pensée et non de la pensée automatique qui donne des places à l’université, dans les journaux et à la Mairie de Paris.
        Sinon… sinon quoi? Sinon on se condamne collectivement à voir « l’impensé », « l’impensable » nous exploser à la figure. Personnellement je détesterais que cela prenne la forme de l’arrivée au pouvoir d’un populisme à la française, quel qu’il soit.
        Chacun sa responsabilité. La vôtre est dans la capacité à sortir du sectarisme confortable.
        Merci de m’avoir lu jusqu’au bout.
        T

        J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s