Philippe Martinez (CGT), l’homme qui va mettre M. Valls à genoux …

Philippe Martinez dit «Philou» – c’est son petit nom -, c’est une «bête», sympa mais tenace, un mec à moustache Lors des tables rondes sur le projet Loi travail, le gouvernement Valls l’avait ignoré, il s’était fait petit jusqu’à l’affichage 49.3 à l’Assemblée nationale par Manuel Valls pour passer en force. Là, il n’avait pas aimé je crois, alors pas du tout.  En rupture depuis deux mois, le leader de la CGT a rompu tout contact avec le gouvernement, énervé depuis, il est en train de réussir son «Mai 68»: Grève reconductible à la SNCF, Situation bloquée dans les raffineries, pénurie d’essence, Ports et docks bloqués, RATP, Aviation civile, etc. Bref, c’est le bordel. Il mérite cette Une du Figarorevue et corrigée pour rétablir les faits-…

Philippe martinez Valls Grève

Manuel Valls découvre que le syndicalisme à la française respire toujours car le nouveau chef de l’opposition, notre ami le Cégétiste a musclé et politisé son discours, extraits :

« F. Hollande et M. Valls utilisent les mêmes méthodes que Nicolas Sarkozy en 2010, (…). Face à la lutte des salariés, ils envoient les forces de l’ordre pour casser les grèves. (…) Quand on se bat, on peut gagner, mais si on ne se bat pas, on est sûr de perdre. »

Les français approuvent son action et le gouvernement découvre que 70% des français mécontents, ce n’est pas une minorité. Comme l’avait dit Coluche: « Solidarité a-vec- la-CGT! »

Fallait pas l’énerver « Philou »!.

./…

Maths (politiques), théorème de Valls: 70% de mécontents = « minorité » anti-démocratie …

La contestation contre le projet de loi Travail ne faiblit pas: Raffineries en grève, Pénuries de carburant dans les stations essence, menace de coupures de courantGrève dans les centrales nucléaires, des moyens de transports, etc. Et les français toujours #NuitDebout Place de la république, avec près de 70% des français sont favorables au retrait du texte #LoiKhonnerie. Mais …

image

Un peu de mathématiques (politiques): Donc,  70% des français c’est une « minorité dangereuse » selon le théorème de #Valls, contre la démocratie! Et cette « minorité qui prend « sa » démocratie en otage« , juge – à 59% – que l’exécutif est le principal responsable des tensions sociales actuelles. Pendant ce temps, Arnaud Montebourg propose un referendum, une bonne idée qui nous permettra de vérifier le théorème de Valls, si besoin. En même temps, lorsqu’on se retrouve à Matignon après un 5,6% sur le plan national, on peut comprendre l’évocation de la  « radicalisation sociale et imaginaire de Matignon », une absurdité.

CjO0EE4XAAAVwkk.jpg_large

Et comme le dit SebMusset sur Facebook, « Si jamais vous en croisez un, ne tentez pas de réfléchir, prévenez la police », et Manuel Valls (il se méfie de la démocratie).

./..