#Marseille: Quand les barbares de la civilisation #MadeinEurope détrônent les « jeunes de banlieue »… #Euro2016

euro-2016-un-supporter-anglais-entre-la-vie-et-la-mort-marseille

Mesdames et Messieurs, chers tous, après les violences urbaines d’avant match d’hier après-midi à Marseille, permettez qu’on se foute royalement -et gratuitement- de votre gueule en toute beauté avec les amalgames dedans. Oui, « cher les gens », se priver d’une analyse critique -et comparative- en de pareilles circonstances, suite à ces comportements d’une violence inouïe entre les hooligans de sa Royale Majesté la Reine et les Patriotes babtou sordide de Poutine-Maitre-du-Kremlin, c’est faire une « discrimination insupportable« . Aussi, j’ai une pensée émue pour nos pauvres minotsde-banlieue désormais honteux de se voir voler la vedette à Marseille, c’était Bagdad, un « Art de rue bordélique ». Oui, nos très chers «barbares et racailles venus d’ici» nous ont donné à voir un spectacle grandiose à rendre jaloux la féria de Nîmes, les « voyous » et  dévots d’AirFrance ou encore les manifs « petits bras » de la CGT contre la loi Travail, une sauvagerie jamais observée sous la 5è république, reléguant Mai-68 dans la case petite-crémaillère. Belsunce Breakdown …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Imaginons que cette féria urbaine soit le fait des jeunes de banlieue, (Oh Mon Dieu! j’ose même pas imaginer, non.). Mais face à la très belle prestation des imbéciles qui s’invitent chez nous et qui cassent notre mobilier, qui se tabassent et agressent nos forces de l’ordre, face à cette 5ème colonne de sauvages qui ne respecte pas «nos valeurs françaises», devant l’exploit et la beauté de la tradition-à-baïonnette retrouvée et du Graal de la sauvagerie-sauvegardée,- [là, je m’éclate un peu-beaucoup, ad libitum!]-, devant cette horde de  «casseurs, sûrement des descendants d’esclaves» shooté à la vodka et à l’alcool frelaté, on observe le silence, zéro félicitation et pas d’applaudissements des gardiens de la morale, les Lucas, Eric, Marion, Finkie, Marine, Nadine, Jean-Séb, Jean-François, Nicolas, Christian, Robert, Gilbert, etc, ils ont « piscine »! Hého les fachos-réacs et identitaires de Droite -comme de Gauche-, mais dites quelque chose bordel! Y a la banlieue qui regarde, les Djeun’s sont dans l’attente du discours sur « les bonnes manières » et « l’indignation » pour « outrage à soi ». Et 24 heures après ces terribles emeutes urbaines, Manuel Valls n’a toujours pas condamné, étonnant non? (j’ai vérifié, curieux silence). Et ceux qui font la promo des bistrots et alcool sur le web « les blogs-à-bière » devraient avoir honte après ce qui vient de se passer, on attend qu’ils se désolidarisent. Boire, c’est mal.

IMG_20160612_072513 2

Pour cracher sur la mémoire des victimes de l’esclavage et de la traitre négrière, c’est la foire du trône au balcon de la morale-à-nicomaque (problème d’éducation, les traditions pas conformes à nos « valeurs rillettes-bordeaux-chesnel », incompatibilité culturelle, etc-.  Mais face à la magnifique prestation de « la racaille » de l’occident-en-furie, fiers de se foutre dans la tronche sous les fenêtres des « valeurs de notre bonne vielle Europe », ils sont en mode «répondeur activé», les cons. Soit,  je me suis désigné volontaire pour les remplacer, c’est dimanche j’ai le temps, d’astreinte et bénévole, c’est pour aider.

Brétigny: les barbares et «Thénardier »  aux p…

Ah ces hooligano-fascistes bien propre sur eux, porté par l’intelligence de l’éducation #MadeinEurope et qui font « le jeu de la banlieue », c’est une honte! [je me moque encore et si ça vous énerve, ça me va! c’est jouissif] – je reprends-. Et ces sauvageons élevés au « thatchérisme libéral » (pour les rosbifs) et au « fascisme stalinien » (pour les Russes)  réinventent les règles de Kholanta: A Marseille sur l’île du vieux port, c’était  « l’épreuve de la baston », and le winner grand vainqueur du collier de sang -donc à l’abri de la prochaine baston avec son immunité – est très fier de nous présenter son totem: une bière!

IMG_20160611_194917

Tranquille, « Alors, çavamieux? » Quoi? la baston? Bah … c’est rien ça, on a l’habitude« . Ses parents et toute sa famille devant la télé à Londres doivent être en larmes (ou pas).

A barbares, barbares et demi.

./…

Publicités