« #Necker ta Mère », les enfants malades ont bon dos …

L'hôpital Necker a-t-il vraiment été «dévasté» par les «casseurs»Un «hopital dévasté» pour Manuel Valls, une «attaque insupportable» pour Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, «une attaque inadmissible par des hordes de sauvageons violents» enchérit Bernard Cazeneuve Ministre à l’intérieur du Gouvernement, «l’œuvre des casseurs de la #CGT» pestent les *blogs-à-bière* pour décrire les incidents qui se sont déroulés hier aux abords de l’hôpital Necker dans le XVe arrondissement de Paris. Aussi gratuits et stupides qu’ils puissent être, ces actes sont loin d’avoir laissé derrière eux un bâtiment «dévasté» écrit  Libé  qui s’interroge.

Mon avis. D’abord une chose: On ne touche pas aux écoles, aux églises, aux temples, mosquées et synagogues, aux cimetières, etc., ce sont des sanctuaires inviolables quelque soit la situation. Et, on ne touche pas non plus aux budgets qui concourent à leur bon fonctionnement. En France, On a trop vite oublié que la  vraie casse de l’hôpital, c’est la réduction de son budget jusqu’en 2017 de quelque trois milliards non-remplacement millions issus de ce que le Gouvernement de Manuel Valls appelle: « maîtrise de la masse salariale », traduction: suppression de 22.000 postes.

Necker ta mère

Ces coupes dans les budgets des hôpitaux qui vont faire mal

Source Challenges

Trois milliards sur trois ans, ce n’est pas rien, c’est du vandalisme (politique). Sans oublier le « non-remplacement des départs à la retraite ». Sujet passé sous silence comme l’écrivait l’Obs de mars 2015

« Mais le sujet vraiment explosif, c’est bien cette fameuse « maîtrise de la masse salariale » grâce à la suppression de 22.000 postes pour une économie de 860 millions d’euros. Cette réduction de la masse salariale – puisque c’est ainsi que ça s’appelle vraiment – ne se fera bien entendu pas par des licenciements. Comme cela se fait souvent, il s’agira essentiellement de non-remplacements des départs à la retraite. Mais n’oublions pourtant pas qu’au passage, des vacataires intérimaires pourront, eux, se voir remerciés ».

Faut faire des économies,  même dans les hôpitaux, et ils l’ont fait, sur le dos des enfants hospitalisés qu’ils utilisent aujourd’hui comme paravent pour casser un mouvement social, c’est d’une indécence. Oui, des économies pour financer le CICE, le pacte de responsabilité et demain la #Loitravail que personne ne veut. Des parents au chômage, ou obligés d’accepter une baisse de salaire (ou se faire virer) pourront-ils préserver la santé de leur famille -et de leurs gosses malades- dans de bonnes dispositions? Je pose la question.

La mère d’un enfant malade en a marre qu’on s’indigne pour les vitres de l’hôpital NeckerSource

(Et désolé pour ce *titre*, mais qui s’impose)

./…

Publicités

10 réflexions au sujet de « « #Necker ta Mère », les enfants malades ont bon dos … »

  1. effectivement.. même si les morpions qui ont pété les vitres n’ont aucune excuse, il est bon de rappeler que les chialeurs gouvernementaux mettent en œuvre des politiques économiques violentes ces dernières années dont la loi travail est un passage important avec d’ailleurs un cynisme aussi étudié….

    je suis convaincu que tous ces cons sont complètement largués et se défaussent de leurs responsabilités qui, sur la BCE, qui sur le medef, qui sur bruxelles parce qu’ils n’ont aucune solution et/ou d’ailleurs qu’ils sont incapable d’en penser…

    De toute manière, nous sommes dans une vaste opération de cavalerie financière, les politiques servent la soupe aux groupes financiers ou non, pour accélérer un processus de décomposition qui ira à son terme parce qu’ils l’accélèrent. en voulant servir leurs carrières

    J'aime

  2. Il serait temps de parler de la loi santé dont les malades commencent à faire les frais. …parce que depuis avril si votre médecin n’a pas signe le CAS, vous n’êtes plus rembourse de la même manière par votre mutuelle…ce qui en pratique forcent des malades à se faire opérer loin de chez eux afin de trouver un médecin qui a signé ce fameux CAS….ou à attendre pendant des mois pour être pris en charge dans des centres référents….ou à accepter et avoir les moyens de ne pas être intégralement remboursé …cela rajoute un stress énorme aux patients confrontés au diagnostic d’une maladie grave….on a médiatisé uniquement sur le tiers payant généralisé sans parler du reste….

    Sinon caillasser un hôpital pour enfant c’est lamentable….

    J'aime

      1. Le problème est que les médecins n’ont pas été entendus sur la loi sante ….les médias ont focalisé sur leur opposition au tiers payant généralisé, faisant passer les médecins pour des égoïstes alors qu’il s’agissait pour eux de montrer les pb à venir pour les patients….on a mis une auréole sur le fait de ne pas faire l’avance en allant chez le médecin alors que les pb étaient ailleurs mais bcp n’y ont vu que du feu …
        A quoi servira de ne plus faire l’avance pour une grippe quand votre vie sera plus compliquée à la moindre maladie plus grave ou quand il faudra attendre des mois pour avoir un rdv avec un spécialiste ayant signé le contrat de soin. Et pendant ce temps l’explosion des dépassements d’honoraire n’a pas été limitée ….
        Alors évidemment il est plus facile d’en faire des tonnes sur ce qui s’est passé à Necker…..d’ailleurs ces casseurs ont tellement le QI d’une huître qu’à un moment je me suis même demandée s’ils s’étaient rendu compte que c’était un hôpital pour enfants ! Ca n’enlève rien à leur violence d’ailleurs …la violence d’où qu’elle vienne m’écœure…

        J'aime

    1. Pas moi! C’est #Valls et #Cazeneuve qui s’amusent avec ce genre d’amalgame!

      1. Manuel Valls:  » Quand on n’est pas capable d’organiser une manifestation, quand on laisse 700 à 800 casseurs au sein de la manifestation et bien, on n’organise pas ce type de manifestations, c’est le bon sens !« 

      1. Cazeneuve:  » Lorsque Philippe Martinez ne condamne pas des personnes qui portent l’insigne de son organisation syndicale qui dépavent dans les rues de Paris et qui jettent des projectiles aux forces de l’ordre, ça me pose un problème », [a sèchement lancé le ministre de l’Intérieur. Il a appelé les syndicalistes ] »à prendre leurs responsabilités » et demandent l’exclusion des personnes auteures de ces violences. »

      Dire qu’ils lisent les blogs de droite, (possible)…

      J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s