​“Être de Gauche”: Pour “déradicaliser” le #PS en 2017…

Difficile de ne pas constater la « radicalisation d’une certaine Gauche » depuis l’arrivée de Manuel Valls à Matignon, et nul besoin d’établir le BilanPS de cette folle épopée,  c’est déjà fait. Aussi, certaines voix s’élèvent, discrètement, à Gauche, pour l’échéance à venir. Non, en 2017, l’élection présidentielle ne se jouera pas sur la question Pépère [“Dans quel pays veut-on vivre?”], la réflexion portera sur « le type de société » et surtout, sur les « valeurs qui la definissent », le tout sans angélisme sur les menaces et autres contingences internes et externes. Être de Gauche 

Arnaud Montebourg se prépare pour 2017, il s’exprimera dans quelques jours -le 21 Août à Frangy– et nous en saurons plus sur ses réelles intentions. Dans l’attente, partageons mon avis sur cette question centrale: Être de Gauche.

« Être de Gauche », c’est se désolidariser de ces “convertis” ex-de-Gauche, c’est se détacher de ces enfants perdus de la République désormais égarés dans les nouvelles valeurs (actuelles) des extrêmes. Ils « pissent violet » – voire « bleu marine« – après avoir fait allégeance à la Droite, et sont dans l’attentat permanent contre la Gauche l’arme du « 49.3 en bandouiliere » au cri de “la Droite Akbar!”. Le plus difficile dans cette pénible “guerre des Rose”, c’est de réussir la «déradicalisation» des copains «ex-blogueurs de Gauche» désormais fichés «S» du web (politique). C’est pas gagné, ça va être compliqué, y a du boulot. Oui et nous le ferons, par amitié, pour qu’un jour ils puissent à nouveau « pisser rose » [« rouge » ou « vert« ].

Être de Gauche en 2017, ou ne pas être.

./…

Advertisements

8 réflexions au sujet de « ​“Être de Gauche”: Pour “déradicaliser” le #PS en 2017… »

  1. Guy Alain

    je te le dis amicalement (même si je sais que tu choisis tes amis toi même) tu cours vers une déception probable future en accordant un peu de crédit à monsieur Montebourg.

    garde bien mon petit message, et relit le dans quelques années si Arnaud devait (re)participer activement à la conduite du destin du pays…

    je vais peut être aller boire une bière à vos santés à Frangy, et ne comptez pas sur moi pour payer une tournée générale au cas où une tripotée de lecteurs de ce blog en profiterait pour penser boire sur mon compte. Je ne suis pas radin mais je sais compter…

    dit autrement, je ne racole pas pour montebourg

    J'aime

    1. Le problème n’est pas celui d’accorder du crédit à Montebourg -quoi que-, mais de dire non à ceux qui ont trahi honteusement, c’est de dire non à la superfétation politique, de refuser d’être pris pour des cons sous prétexte que « la droite arrive, on a merdé mais votez pour nous ! ». Euh.. Non.

      La présidentielle de 2017 dessinera les contours du PS -de la Gauche- des années à venir. Le problème n’est pas la gagne stricto-sensu, mais l’avenir de certaines valeurs que nous partageons. Et pour l’instant, à part Montebourg qui a « courageusement quitté » le luxe de sa fonction ministérielle pour les convictions que je partage, je ne vois personne d’autre. Sauf si Taubira…

      Mon avis.

      J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s