Msg d’un #Bronzé à la #France: «Quand te reverrai-Je! Pays merveilleux! Où ceux qui (…)»

« @bembelly, que se passe t-il donc? t’as beaucoup changé, je te sens en colère, acerbe, et  comment t’dire … *radicalisé*! Dans tes écrits par exemple, fini le temps où tu prenais des gants pour arrondir les angles, tes billets sont de plus en plus directs, sans détours, cash. Je connais tes convictions et je les partage, et tu n’en fais plus mention, j’ai du mal à suivre. Que se passe t-il? ». Extrait -ou résumé- d’une conversation téléphonique que j’ai eu ce matin avec une amie du net.

premiere-etoile-2

Elle a raison. Oui j’ai changé. Vous avez changé, nous avons changé, c’est un fait. Vive la Liberté! Dans la vie comme sur le web, deux joues ça suffit la troisième n’existe pas. Comprendre. Que se passe t-il donc? A votre avis. Pour faire simple, je pense que le « Bronzé » Jean-Claude Duss résume assez bien le fond de ma pensée.

https://dailymotion.com/video/x34mo0

En France, les bronzés ne font pas du ski, on déteste ça, je crois – à vérifier-. Et je n’ai pas l’intention de descendre de mon télésiège, le Gusse n’est pas Duss, faut pas prendre lui pour bête. Suspendu et décomplexé je suis et j’y reste! Toute la nuit s’il le faut, en chantant! « Quand te reverrai-je, pays merveilleux ? Où ceux qui s’aiment, vivent à deux! ».

Trop de monde sur la piste noire, ne m’attendez pas je vais être en retard.

./…

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Msg d’un #Bronzé à la #France: «Quand te reverrai-Je! Pays merveilleux! Où ceux qui (…)» »

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s